La Mystérieuse affaire de Styles de Agatha CHRISTIE

 

La Mystérieuse affaire de Styles
de Agatha CHRISTIE

Le Livre de Poche,
2011, 223 p.

Première Publication (vo) : 1920


Pour l’acheter : La Mystérieuse affaire de Styles


Agatha Christie, née Agatha Mary Clarissa Miller le à Torquay et morte le à Wallingford (Oxfordshire), est une femme de lettres britannique, auteur de nombreux romans policiers. Son nom est associé à celui de ses deux héros : Hercule Poirot, détective professionnel belge, et Miss Marple, détective amateur. On la surnomme « la reine du crime ». En effet, Agatha Christie est l’un des écrivains les plus importants et novateurs du genre policier. Elle a aussi écrit plusieurs romans, dont quelques histoires sentimentales, sous le pseudonyme de Mary Westmacott. (Wikipédia)

Cinq heures vingt cinqLe Crime de l’Orient-Express
Le Meurtre de Roger AckroydLa Mort dans les nuages

♣ Mort sur le Nil
 Le Noël d’Hercule PoirotTrois souris ♣


Pendant la Première Guerre mondiale, Arthur Hastings, rapatrié en Angleterre, est invité dans la demeure de Styles Court (ou Styles en version abrégée) par son ami John Cavendish, qui lui apprend que sa mère s’est remariée avec un homme beaucoup plus jeune, le mystérieux Alfred Inglethorp. À Styles, tout le monde a l’air de le détester. Sauf évidemment Mrs Inglethorp.
Plus tard, Emily Inglethorp est empoisonnée et les soupçons pèsent sur Alfred Inglethorp. Hercule Poirot, ancien Inspecteur de Police Belge, qui est aussi au village de Styles Saint-Mary, est invité par Hastings à résoudre cette affaire. Apparemment, Poirot pense qu’ Alfred Inglethorp n’est pas l’assassin et il essaye de le disculper. Mais Poirot a-t-il une idée derrière la tête ?


La Mystérieuse affaire de Styles, publiée pour la première fois en 1920, est la toute première histoire mettant en scène une enquête du devenu célèbre Hercule Poirot.
Même si la lecture est sympathique elle est, à mon goût, dispensable et, deux mois après l’avoir parcourue, je n’en garde que très peu de souvenirs, contrairement à d’autres enquêtes aujourd’hui beaucoup plus connues du grand public.

On retrouve les ingrédients qui font le succès et la marque de fabrique d’Agatha Christie : l’ambiance british de la première moitié du XXe siècle, une grande demeure où vit une famille aisée plus ou moins recomposée (ou en tout cas dans laquelle gravite pas mal de « pièces rapportées » toutes plus ou moins reliées les unes aux autres).
Le huis clos est ici bien présent puisque le crime a lieu dans une des chambres de la maison et que l’enquête qui suit se déroule essentiellement dans la demeure et alentours (à quelques scènes près). Donc toutes celles et tous ceux qui étaient présents à Styles au moment du meurtre sont évidemment suspect aux yeux de Poirot, contrairement à ce que pense les proches de la défunte.

En effet, celle-ci – Emily Inglethorp – venait de se remarier avec un homme beaucoup plus jeune et au profil plus modeste – Alfred Inglethorp – ce qui en fait le coupable idéal pour les enfants de la victime, notamment pour son fils John Cavendish.
Mais Hercule Poirot n’est pas convaincu, c’est trop simple et il y a beaucoup d’autres histoires de famille à déterrer dans le jardin.

Agatha Christie nous livre tous les éléments en possession du détective – elle nous offre même de petits schémas de la scène de crime ainsi que de l’étage où toutes les chambres sont installées, plus ou moins reliées entre elles -, l’occasion idéale pour les lecteurs de mener l’enquête en même temps que le célèbre Hercule Poirot !
Bon, personnellement, je suis assez mauvaise à l’exercice et ce n’est pas faute de me nourrir régulièrement de polars et de thrillers (formats papier et TV) mais les fils sont toujours nombreux et particulièrement intriqués chez Agatha Christie, j’ai toujours du mal à saisir les subtilités et à les démêler.

Non, La Mystérieuse affaire de Styles n’est pas l’enquête la plus marquante résolue par Hercule Poirot mais elle reste agréable à découvrir et efficace car rassemble tout ce qui fait le succès d’Agatha Christie. Et puis, je sais enfin que Styles est ici un nom propre (celui de la riche demeure où a lieu le crime) et non pas le nom commun ! Ahah !






Une réflexion sur “La Mystérieuse affaire de Styles de Agatha CHRISTIE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram