Agatha Raisin, Tome 3 : Pas de pot pour la jardinière et Tome 4 : Randonnée mortelle de M. C. BEATON

 

Agatha Raisin,
Tome 3 : Pas de pot pour la jardinière
Tome 4 : Randonnée mortelle
de M. C. BEATON

France Loisirs (Piment noir),
2018, 245 p.

Premières Publications (vo) : 1994 et 1995


Pour les acheter : Tome 3 et Tome 4


Marion Chesney Gibbons, née Marion McChesney le à Glasgow et morte le , est une romancière écossaise. Auteur de nombreux romans policiers, romans d’amour et récits historiques sous son nom et sous de nombreux pseudonymes, elle est notamment connue pour ses romans d’amour et ses récits historiques publiés sous son propre nom et pour ses séries policières humoristiques Agatha Raisin et Hamish Macbeth publiés sous le pseudonyme de M. C. Beaton. (Wikipédia)

 Agatha Raisin, Tome 1 Tome 2


De retour dans les Cotswolds après de longues vacances, Agatha Raisin découvre que son voisin James Lacey, objet de tous ses fantasmes, est tombé sous le charme d’une nouvelle venue au village. Aussi élégante qu’amusante, Mary Fortune est une jardinière hors pair, et la journée portes ouvertes des jardins de Carsely s’annonce déjà comme son triomphe. Mais une Agatha Raisin ne s’incline pas avant d’avoir combattu (quitte à se livrer à l’une de ces petites supercheries peu reluisantes dont elle a le secret) ! C’est alors que la belle Mary est retrouvée morte, enfoncée tête la première dans un de ses grands pots de fleurs. De toute évidence, Agatha n’était pas la seule à souhaiter la disparition de sa rivale…


Avec Agatha Raisin, reine du cosy mystery, j’oscille constamment entre le moment léger, agréable et la lecture beaucoup moins enthousiasmante voire carrément sans aucun intérêt… et ces tomes 3 et 4 en sont la parfaite illustration !

Un tome 3 qui a fait flop…

Pas de pot pour la jardinière, le troisième opus, m’a ennuyée au possible ; je l’ai trouvé très long pour au final pas grand chose à en retenir (j’ai d’ailleurs déjà tout oublié !). Je n’ai esquissé aucun sourire, n’ai trouvé aucun intérêt à l’enquête et ai franchement été agacée par les relations qui se mettent en place entre les personnages : Agatha et son voisin James évidemment, mais aussi et surtout une troisième figure pour parfaire le trio amoureux, Mary la future victime assassinée. L’ensemble m’a semblé tiré par les cheveux et l’enquête, pourtant minime, affreusement laborieuse. Bref, un flop.

…mais un tome 4 au top !

C’est donc bien parce qu’il était déjà dans ma bibliothèque que je me suis lancée dans Randonnée mortelle, quatrième du nom, bien décidée à donner une ultime et dernière chance à Agatha Raisin. Et alors là, alors que la longueur est identique au tome précédent à la page près (ce sont des romans très calibrés), mes impressions sont totalement à l’opposé ! Les pages se sont tournées sans problème, j’ai passé un moment léger, drôle… une lecture parfaite pour l’été. C’est tout ce que j’avais ressenti à ma découverte du deuxième tome et tout ce que je demande d’une telle série.

Un tome = une enquête loufoque

Chaque tome est évidemment l’occasion d’une nouvelle enquête – à se demander ce que mangent les gens de ce petit comté anglais parce qu’il y a quand même pas mal de meurtres au kilomètre carré ! – et à chaque fois, chance insolente ou trait de génie, Agatha et son voisin James, mettent le doigt sur le coupable.
Malgré un parallèle évident avec Agatha Christie, les enquêtes proposées par M. C. Beaton sont plus que légères. Et si certaines aventures sont plus efficaces que d’autres, la plupart sont cousues de fil blanc. Mais finalement, ce n’est pas tant la complexité des affaires qui importe que la façon – souvent loufoque – dont notre héroïne parvient à se dépatouiller de tout ça. Elle y met du sien notre Agatha et joue même parfois les cascadeuses. La traversée endiablée des champs cultivés dans le quatrième tome est une scène d’anthologie. J’en ris encore.

Bref, après avoir parcouru 4 tomes de la série offerte par M. C. Beaton, me voilà bien embêtée : est-ce que je poursuis ou non la découverte de cette saga au long cours (32 aventures quand même !) ?… Ou alors je me contente de lire un tome sur deux, puisque la magie semble opérer une fois sur deux ? Verdict l’été prochain !






Une réflexion sur “Agatha Raisin, Tome 3 : Pas de pot pour la jardinière et Tome 4 : Randonnée mortelle de M. C. BEATON

  • 11 septembre 2022 à 19 h 42 min
    Permalien

    Bah, j’ai lu les 2 premiers, c’est pas mal mais j’ai trouvé mieux avec d’autres séries de cozy mystery… Par contre, j’ai regardé la série télévisée donc pas la peine pour moi de lire tous les tomes suivants 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram