Americana de Luke HEALY

 

 

Americana
de Luke HEALY

Casterman,
2020, 336 p.

Première Publication (vo) : 2019

 

Pour l’acheter : Americana

 

Luke Healy est un auteur de bandes dessinées et illustrateur irlandais. Diplômé en journalisme de l’Université de la ville de Dublin (2012), il obtient un master (MFA) au Center for Cartoon Studies à Vermont, aux Etats-Unis (2014). (Babelio)


Un Irlandais bercé pendant toute sa jeunesse du rêve américain, se voit pour la énième fois expulsé des USA pour non renouvellement de sa carte de séjour. Il va s’imposer, en guise d’exorcisme, le Pacific Crest Trail, un trail de 4 240 km qui coure de la frontière mexicaine à la frontière canadienne, du désert à la glace en traversant 25 parc nationaux. La manière la plus radicale de se confronter à soi et à l’Amérique loin de tous les fantasmes et les rêves d’enfance.
Une sorte d’Into the Wild « secure » , mais qui n’en égratigne pas moins tous les paradoxes et les zones d’ombre de la société américaine contemporaine avant l’élection de Trump.


Le fond me tentait énormément mais j’ai mis un petit moment à me lancer dans cette lecture, pas convaincue de prime abord par la forme. J’ai finalement refermé la dernière page totalement conquise par l’expérience vécue par Luke Healy et surtout par sa façon de la raconter… et même de la dessiner ! A force de lire sur ce PCT, bientôt c’est moi qui vais avoir envie de fouler ce sentier !

Luke est un jeune irlandais créateur de BD qui n’arrive pas à percer dans son pays, il n’a pas d’emploi, pas d’avenir. Alors, comme beaucoup d’irlandais depuis des décennies, il imagine les USA comme un Eldorado. Il parvient à y vivre quelques mois mais son VISA arrive vite à expiration, il est donc contraint de partir.

C’est alors qu’il découvre Wild, le livre (puis le film) qui raconte l’expérience de Cheryl Strayed sur une portion du PCT (Pacific Crest Trail). Luke a un nouvel objectif : s’attaquer à son tour à cet immense sentier de randonnée de l’ouest américain qui relie le Mexique au Canada sur plus de 4200 kms.

C’est son expérience qu’il nous livre ici, sans faux semblants. C’est tour à tour l’excitation de l’aventure, les difficultés du sentier, les blessures, la solitude, les retrouvailles, les grands moments de doute, la sensation de perdre pied et l’envie d’abandonner ou au contraire l’impression d’être un surhomme et de pouvoir dorénavant affronter toutes les situations… Mais ce sont aussi des réflexions sur son enfance irlandaise et sur les États-Unis qui ne sont finalement peut-être pas à la hauteur de son rêve américain.
Ces longs mois sur le sentier sont l’occasion de nombreuses rencontres et surtout de nombreux moments d’introspection qui le font grandir et comprendre qui il est vraiment.

Tous ceux qui ont déjà tenté l’expérience de la randonnée itinérante retrouveront des sensations connues à travers ces pages au style sobre et aux couleurs discrètes : une majorité de blanc, bleu et quelques pointes de rouge pour rappeler le drapeau américain.

Un roman graphique comme un carnet de voyage, passionnant et inspirant !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram