La Bougie allumée de Adeline MICHALET CANTAT et Gabin BUTEL

La Bougie allumée
de Adeline MICHALET CANTAT
et Gabin BUTEL

Books on Demand,
2021, 292 p.

Première Publication : 2021

 

Pour l’acheter : La Bougie allumée

 

♣ ♣ ♣

 

Sa vie à présent, c’est Stella.
Stella, son étoile, son ange.
Stella et ses longs cheveux bruns aux reflets cuivrés.
Stella et ses fossettes qui se dessinent lorsqu’elle rit.
Stella et sa moue boudeuse quand elle n’est pas contente.
Stella et ses grands yeux prêts à découvrir le monde.
Stella et la douce mélodie de son : “Je t’aime mamoune.”
Stella, sa chair, sa voûte céleste, son seul et unique horizon.
Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour protéger notre enfant et le rendre heureux ?
Gladys, mère célibataire, rêvait de devenir avocate. Or, quand les bas résille supplantent la robe ébène, il n’est plus question de justice mais de survie.
De trahisons en amitiés, de rencontres déterminantes en révélations bouleversantes, la jeune Bourbonnaise parviendra-t-elle à se frayer un chemin sur la voie de l’espoir et du bonheur ?
Trouvera-t-elle enfin l’apaisement et la sérénité auprès de sa fille Stella ?


Entre deux romans imaginaires, il est bon de se plonger dans une histoire prenant place dans notre réalité. Je dirais même une histoire bien ancrée dans mon quotidien puisque le décor est principalement celui que j’arpente chaque jour : Moulins et ses environs, dans l’Allier (au centre de la France).

Voilà une association à quatre mains (Adeline Michalet Cantat et Gabin Butel) réussie car elle offre un portrait réaliste des difficultés du quotidien : problèmes financiers, mésentente familiale, mauvaises rencontres… Malgré toutes ces thématiques terriblement actuelles et donc d’autant plus lourdes, ne vous méprenez pas, La Bougie allumée est une véritable lueur d’espoir, portée par son héroïne très forte.

Gladys est une toute jeune femme déjà bien marquée par la vie : tombée enceinte pendant sa première année de fac, elle abandonne ses études et se brouillent avec ses parents par la même occasion. Seule ou presque, sans attache familiale et sans emploi, les fins de mois sont difficiles mais elle résiste.
Les années passent, elle semble trouver un équilibre : serveuse dans une brasserie de la ville, soutenue par quelques amis et par sa voisine de palier et surtout, aimée par sa petite Stella qui lui donne des ailes et pour laquelle elle est capable de déplacer des montagnes. Pourtant, la situation fragile dérape, les rancœurs et la jalousie refont surface. C’est la descente aux enfers, chaque jour plus bas.

Le premier chapitre donne le ton. Une scène de prostitution sans concession. Des descriptions crues, sans embellissement mais jamais de vulgarité. Outch, c’est dur. Les pages suivantes proposent un retour en arrière afin de faire connaissance avec l’héroïne et comprendre le cheminement jusque là. Qui est-elle ? Comment en est-elle arrivé là ?
Gladys est un personnage combattif, une jeune femme attachante qui ne baisse pas les bras et trouve la force de mettre chaque jour un pas devant l’autre pour sa petite fille. Si les ficelles de l’intrigue sont assez faciles à deviner (notamment l’évolution d’une certaine relation), j’ai aimé la suivre sur ce chemin pavé d’embûches.
Les personnages secondaires ne manquent pas non plus d’intérêt et étoffent très bien l’ensemble. Les interactions des uns et des autres sont crédibles, notamment lorsqu’il s’agit de scènes de dialogues.

De cette histoire, on retient l’humanité car malgré les difficultés, quelques mains se tendent ; il faut savoir les accepter, s’autoriser à faire confiance et garder la flamme de l’espoir allumée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram