C’est lundi, que lisez-vous ? (61)


Quoi de neuf depuis deux semaines ? Euh… la routine. Boulot, amour, lecture, sport… et organisation d’une deuxième semaine de vacances, cette fois sur le sentier des Douaniers ! ça va être si bien ! Dans un mois nous serons sur les routes avec notre sac à dos, vivement ! 🙂

C’est I believe in pixie dust qui répertorie les liens de ce “C’est lundi que lisez-vous ?” chaque semaine.


Ces 2 dernières semaines, j’ai fini de lire et j’ai lu…

J’ai dû accélérer mes lectures pour le Prix Imaginales des Bibliothécaires puisque nous devions voter avant le 11 mai midi… Moi qui pensais qu’on avait jusqu’à la dernière semaine de mai, j’étais carrément en retard ! J’ai donc lu précipitamment Au bal des absents qui m’a fait sourire et a plutôt bien fonctionné avec moi malgré un petit côté répétitif. En revanche, alors que le début était hyper prometteur, j’ai finalement complètement décroché de Quitter les monts d’automne… J’étais heureuse de tourner enfin la dernière page et n’en retiens quasiment rien ! Heureusement, j’ai pu ENFIN me plonger dans un roman pour mon Mois de la Fantasy et j’ai dévoré le cinquième tome de l’Assassin Royal… toujours aussi fan de l’émotion insufflée dans les textes de Robin Hobb. Je lirai la suite dès que possible !

Côté graphiques, là aussi lecture en urgence de Carbone & Silicium pour pouvoir voter à temps pour le Prix Imaginales BD des Bibliothécaires… Dans la précipitation, je suis sûre d’être passée à côté de plein de détails et je n’ai pas pu mener ma réflexion jusqu’au bout donc c’est un titre dans lequel je reviendrai, c’est sûr ! En tout cas, je lui avais offert mes 5 étoiles mais ce n’est pas lui qui a remporté les suffrages, dommage. Très heureuse de cette fin de série pour Just not married, encore une fois toute en justesse et en émotions mêlées de pudeur… Un peu moins emballée par le tome 18 de The Promised Neverland qui bombarde niveau actions mais fait stagner un peu l’intrigue, histoire de gagner un tome et les dessins sont vraiment brouillons. Malgré tout, la suite et fin (il ne reste que 2 tomes) est bientôt là et la curiosité qui va avec également !


Je lis…

Dans un coin perdu du Herefordshire s’étend le bois de Ryhope, vestige d’une ancienne forêt remontant à la dernière glaciation ; un bois tellement dense qu’il paraît impossible d’y pénétrer au-delà d’une certaine limite. George Huxley, qui s’est établi avec sa famille à l’orée de Ryhope, est pour d’obscures raisons obsédé par cette forêt, par l’idée d’en explorer les profondeurs ; une obsession qui le conduit à négliger sa femme et ses enfants. Après sa mort, en 1946, ses deux fils se retrouvent à Ryhope où, grâce aux carnets qu’il a laissés, l’étrange vérité leur est peu à peu révélée : dans ce coin de l’ancienne Angleterre, il semble que l’inconscient collectif humain soit capable de donner vie aux peuplades des mythes et des légendes. Et qu’au détour d’un sentier, ou bien derrière un arbre, se dissimulent Guiwenneth, la belle princesse celte, Jason et ses argonautes, le roi Arthur Pendragon et bien d’autres héros encore…

Emma et ses frères et sœurs, tous orphelins, ont été placés dans un établissement spécialisé lorsqu’ils étaient tout jeunes. Bien que leur liberté soit limitée et que les règle suent parfois un peu strictes, les enfants mènent une vie heureuse à Grace Field House, et la femme nommé « Maman » qui s’occupe d’eux et leur offre tout l’amour qu’une mère pourrait offrir à ses enfants. Mais un soir, après le départ d’une des leurs, Emma et Norman découvrent que les enfants de cet orphelinat sont livré à des démons, avec le consentement de « Maman ». Pour survivre, ils devront faire preuve d’ingéniosité et tenter de s’échapper.


Je vais lire…


Et vous ? Belles lectures et à bientôt !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram