C’est lundi, que lisez-vous ? (59)


Moins de lecture ces dernières semaines mais plus de jeux vidéo en rentrant du boulot. Oups. Bon, le principal c’est de se faire plaisir sans se mettre de pression et dans cette période un peu bizarre, juste faire des choses qui nous changent les idées et nous font du bien, c’est le principal ! 🙂

C’est I believe in pixie dust qui répertorie les liens chaque lundi.


Ces 2 dernières semaines, j’ai fini de lire et j’ai lu…

Le Testament caché et le premier tome de L’Anneau de Claddagh entrent dans mon Irish Readathon que je continue encore un peu en avril. Un seul mois (mars) c’est trop court pour lire autant de littérature irlandaise que je le souhaiterais ! 🙂
Le roman de Sebastian Barry était beaucoup moins fluide à lire que je l’imaginais. La voix est principalement celle de Roseanne, une vieille femme qui se remémore ses souvenirs, entre la réalité et son vieil esprit qui enjolive certaines choses. Une histoire émouvante donc, mais pas si évidente que ça à parcourir. Par contre, l’adaptation qui en a été faite en 2016 m’a beaucoup déçue car n’a pas grand chose à voir avec le texte d’origine et en perd donc beaucoup de ses messages. Dommage !
Quant au premier tome de la série jeunesse de Béatrice Nicodème, c’est plutôt sans surprise pour qui connaît déjà la grande famine irlandaise mais ce n’est pas désagréable à lire. Une sorte de mix entre Grace de Paul Lynch (pour l’aspect misère sociale) et Les Filles d’Ennismore de Patricia Falvey (pour l’héroïne irlandaise pauvre qui devient domestique dans une famille anglaise aisée et tombe amoureuse du fils bourgeois). En revanche, peu de rapport avec la légende Claddagh pour le moment, si ce n’est la bague héritée de la grand-mère qui n’a que très peu de rôle dans ce premier tome.

Une excellente biographie dans un fabuleux écrin pour Anaïs Nin dont j’ai découvert la vie ici : assez passionnant et des visions différentes de la création et de l’Amour donc toujours enrichissant (ou au moins qui amène à réfléchir). Le premier tome de Just not married est prometteur, drôle et sérieux à la fois et, je pense, très représentatif de la société japonaise et de ses traditions conservatrices toujours présentes au XXIe siècle. 55 jours chez mon chat a été dessiné pendant le premier confinement et met en scène le dessinateur et son chat. Enfin, surtout le chat… mais sont-ils dissociables l’un de l’autre ? Amusant à feuilleter mais pas inoubliable.


Je lis…

Tillu et son fils, l’inquiétant Kerleu, ont finalement décidé de se joindre à la tribu du peuple des Rennes et suivent le groupe dans sa migration vers le Cataclysme, pâturage d’été du bétail. Malgré l’hostilité de Tillu, le chaman Carp, sorcier de la tribu, a fait de Kerleu son apprenti. Mais un beau soir, ce dernier ne rentre pas au camp. Affolée, sa mère demande au clan des Rennes de partir à sa recherche, quand une soudaine et mystérieuse maladie s’abat sur le groupe. Meurtres, violences et empoisonnements se succèdent. Tillu, accusée à tort, parviendra-t-elle à démasquer l’auteur de ces méfaits, à prouver son innocence et à retrouver son fils, le frère du loup ?


Je vais lire…


Et vous ? Belles lectures et à bientôt !


Une réflexion sur “C’est lundi, que lisez-vous ? (59)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram