C’est lundi, que lisez-vous ? (58)

 

La semaine de vacances a été fort appréciée même si évidemment trop courte (c’est toujours trop court). Je pensais qu’on se promènerait beaucoup mais la pluie s’est invitée les derniers jours alors ça a été beaucoup de chill et surtout, l’installation de nouveaux jeux sur mon nouveau PC donc… des heures sur écran ! ça me fait un peu culpabiliser mais j’apprécie également le fait de me détendre en oubliant toutes les angoisses du quotidien (en créant mon petit village médiéval dans Foundation ou en explorant la carte dans Valheim… même si j’ai des palpitations dans ce dernier à cause des attaques de trolls ! le stress !). Bref, ces dernières semaines sont remplies de lectures, de jeux vidéo, de films, de rires, d’amour et… de reprise du sport ! La santé n’est toujours pas parfaite mais c’est de mieux en mieux et j’apprécie ! 🙂

C’est I believe in pixie dust qui répertorie les liens chaque lundi.


Ces 3 dernières semaines, j’ai fini de lire et j’ai lu…

 

Trois semaines assez riches en lectures, notamment irlandaises, The Irish Readathon oblige ! 😀

Coups de cœur pour Dragons et Mécanismes et Une seconde vie, dans des genres complètement différents. Le premier pour la richesse de son monde fantasy (le même que Vaisseau d’Arcane), le second pour l’émotion dégagée par cette histoire de recherche d’identité sur fond de couvent de la Madeleine en Irlande.
Mystère en Irlande et Nora Webster m’ont tous les deux plu également car le voyage en Irlande est bien là même s’il m’a manqué un peu de développement pour le premier (mais ça reste un court roman pour les jeunes lecteurs) et peut-être de “vagues” pour le second qui est finalement assez linéaire.

Côté graphiques, je retiens absolument les albums Au bois dormant et Renarde qui sont MAGNIFIQUES !
Les autres manquent d’un petit quelque chose pour me convaincre totalement : intrigues confuses ou décousues, dessins pas tout à fait à mon goût, dénouement précipité… mais aucune déception là-dedans, d’assez belles aventures même !


Je lis…

« Sligo m’a faite et Sligo m’a défaite, mais j’aurais dû abandonner beaucoup plus tôt cette façon d’être faite et défaite par les villes des hommes et m’occuper seule de moi-même. La terreur et les blessures de mon histoire se sont produites parce que, quand j’étais jeune, je croyais que les autres étaient les auteurs de mes heurs et malheurs ; je ne savais pas qu’on pouvait ériger un mur de briques et de mortier imaginaires contre les horreurs et les mauvais tours cruels du temps qui nous assaillent et être ainsi l’auteur de ceux-ci. » Roseanne McNulty a passé plus de la moitié de sa vie dans l’hôpital psychiatrique régional de Roscommon, le royaume du docteur Grene, le psychiatre en chef. Centenaire ou presque, elle est complètement seule. Une chose laissée pour compte, un reste de femme. Parce que personne ne sait qu’elle a une histoire, elle s’est mise à l’écrire. Le docteur Grene, quant à lui, doit faire face aux imminents travaux de rénovation de son hôpital, pour le moins vétuste. Comment en arracher un grand nombre de patients dont l’ADN a dû se fondre dans le mortier du bâtiment ? La nouvelle loi contraint Grene à évaluer lesquels de ses patients peuvent être réinsérés dans la communauté. Il va devoir établir quelles circonstances ont amené ici certains patients et s’ils ont été véritablement été internés pour des raisons sociales plus que médicales. Il va devoir interroger Roseanne, pour qui il éprouve une réelle sympathie et dont il n’a jamais fouillé la vie. Au fil de leurs entretiens, il plonge au cœur de sa tragique histoire.

 

Le roman relate les pérégrinations apparemment banales de son héros, Leopold Bloom, petit bourgeois sans histoire, d’origine juive (mais dont les parents se sont convertis au protestantisme), à travers des lieux réels de Dublin. L’action se déroule sur la journée du 16 juin 1904, de 8 heures du matin à 3 heures dans la nuit.


Je vais lire…


Et vous ? Belles lectures et à bientôt !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram