Dragons & Mécanismes de Adrien TOMAS

Dragons et Mécanismes
de Adrien TOMAS

Rageot,
2021, 622 p.

Première Publication : 2021

Pour l’acheter : Dragons et Mécanismes

 

 

Adrien Tomas, né le  à Soissons, est un auteur de fantasy français. Son premier roman, La Geste du Sixième Royaume, a reçu le prix Imaginales en 2012. Il a rejoint la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse et est l’un des administrateurs de l’association. Son premier roman jeunesse, Engrenages et Sortilèges, reçoit en 2019 le prix Babelio, le prix du festival Les Halliennales et le Prix Saint-Exupéry. (Wikipédia)

Vaisseau d’Arcane, Tome 1
Zoomancie


♣ ♣ ♣


Dague est voleur et espion. Il vit de cambriolages et de petits larcins. Alors qu’il est en mission de surveillance, il assiste à l’agression de Mira, une étrangère qui a fui son pays suite à un coup d’État.
L’adolescente est archiduchesse, poursuivie par un tyran qui veut l’épouser et s’accaparer ses talents. Car elle fait partie des mécanomages, des sorciers capables de combiner leurs pouvoirs à de savants montages d’ingénierie mécanique.
En sauvant Mira, Dague est blessé, et les deux jeunes gens sont d’abord contraints de se cacher. Mais l’aristocrate est déterminée. Pour échapper à son ennemi et – accessoirement – tenter de récupérer le trône d’Asthénocle auquel elle peut prétendre, elle est résolue à s’enfoncer au cœur de la jungle.
Un territoire hostile, quasi inexploré, et peuplé de dragons sanguinaires.


Dragons et mécanismes est le troisième roman d’Adrien Tomas lu en moins d’un an. J’avais des réserves sur ma première lecture – Zoomancie – même si je lui reconnaissais des qualités et ai eu un beau coup de cœur pour la deuxième : Vaisseau d’Arcane.
Qu’en est-il de ce troisième titre qui se situe dans le même univers que le précédent mais sur un continent et en compagnie de personnages différents ? Eh bien la découverte est à la hauteur de mes espérances : une intrigue dynamique, des personnages attachants, un monde qui s’enrichit mais un livre qui peut tout de même se lire indépendamment… Ce n’est pas un sans faute mais pas loin !

Dragons et mécanismes s’adresse à mon avis à des adolescents/jeunes adultes là où Vaisseau d’Arcane est plutôt destiné à un lectorat adulte ; car il met en scène des héros adolescents de 16/17 ans, utilise une construction narrative un peu plus simple (le roman chorale est bien moindre), met en place une intrigue un peu plus recentrée et donc un peu moins complexe mais propose un univers toujours très riche et développé. Je ne le conseillerais donc pas à de très jeunes lecteurs – il faut je pense, déjà avoir l’habitude de lire de la fantasy – mais volontiers à des adultes, bien qu’ils ne soient pas les cibles premières.

Globalement, j’ai tout apprécié dans ce roman et j’ai passé un excellent moment… mon seul bémol serait peut-être la personnalité du grand méchant très méchant et surtout un peu trop caricatural. Il aurait mérité plus de nuances et de relief car pour le coup, sa personnalité manque un peu de crédibilité. Oui c’est un sale type à moitié cinglé mais pour arriver à ce statut dans la société, on pourrait croire que c’est un stratège hors pair, quelqu’un de presque aussi brillant que Mira qu’il poursuit inlassablement… Son intelligence n’est clairement pas ce qui ressort de cette aventure.
En revanche, les autres personnages – principaux et secondaires – me semblent particulièrement réussis. Mira est une jeune fille brillante un peu froide au début mais qui a su m’interpeller et me toucher ; Dague un garçon plein de ressources et de courage, très attachant (sans non plus être le cliché du héros de fantasy). Le duo fonctionne très bien et j’ai d’ailleurs fortement apprécié l’évolution de leur relation amicale. Le choix d’Adrien Tomas me paraît rare (généralement, on sait dès le début comment va tourner l’histoire d’un duo mixte) et donc franchement bienvenu.
Mentions très spéciales à : 1) un petit animal mascotte (Cuthbert) qui va rejoindre les deux héros en cours d’aventure et qui est tout à la fois adorable et horripilant. Mais plus adorable quand même. Il m’a fait sourire, m’a parfois agacée et m’a surtout beaucoup plu ! 2) un fantôme/ange gardien coriace et un poil collant qui amène également un peu d’humour et de légèreté dans les pires situations.

Adrien Tomas a eu la volonté d’écrire un livre où la grande majorité de celles et ceux que l’on rencontre ont la peau noire, la rouquine Mira est l’exception ; et un personnage secondaire qui cherche son identité sexuelle, pas véritablement définie (à la fois en terme de sexe et de genre mais je n’en dis pas plus). Les représentations sont plus diversifiées et ce n’est pas pour me déplaire. Je dirais même que pour moi, l’exercice est très réussi et très appréciable. Mais n’étant qu’une blanche hétéro, je ne suis pas sûre de la légitimité de mon appréciation…

L’intrigue reste assez simple : Mira fuit un fou furieux qui a décimé sa famille pour prendre le pouvoir. Pour le récupérer, elle doit se montrer plus intelligente que lui et elle est persuadée qu’elle trouvera la preuve qui lui manque dans la jungle… sauf que le territoire est rempli de dragons, ennemis ancestraux des humains !
Dague se retrouve sur le chemin de l’étrangère, lui vient en aide mais est blessé… et fuit à son tour ! Cette amitié naissante lui cause des ennuis mais lui permet également de lever le voile sur certains morceaux de son passé.
Les deux adolescents sont vite réunis – donc les chapitres qui leur sont consacrés en même temps – mais Adrien Tomas zoome également sur l’avancée du grand méchant ce qui permet aux lecteurs d’être à la fois la proie et le chasseur… sans jamais s’attacher à ce dernier, fou dangereux en plus d’être finalement assez naïf ! Mais chut, à vous de le découvrir.

Aventures, explorations, dangers, mystères, amitié… et dragons évidemment ! Tous les ingrédients sont réunis pour passer un excellent moment ; on ne voit pas les 620 pages défiler !
En attendant (impatiemment) la sortie du deuxième tome de Vaisseau d’Arcane, je compte bien me pencher sur Engrenages et sortilèges, lui aussi dans le même univers mais plus destiné à un public adolescent, comme ce Dragons et mécanismes.


Une réflexion sur “Dragons & Mécanismes de Adrien TOMAS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram