C’est lundi, que lisez-vous ? (53)


En 3 semaines, j’ai pu ouvrir quelques livres mais, n’étant pas encore en vacances, le planning quotidien reste bien occupé. Pas mal de migraines et céphalées de tension ces dernières semaines, ce qui n’aide pas non plus à une concentration maximale. Heureusement, les vacances arrivent dimanche soir (après une dernière après-midi de boulot) et je crois qu’à part du repos, des promenades en plein air et de la lecture, rien n’est prévu… et c’est tant mieux ! Trop besoin de lâcher du lest et de me reposer, mon corps me le fait bien comprendre. Bon et vous, ces fêtes de fin d’année ? Des vacances ? Des cadeaux ? Des lectures ? Prenez soin de vous !

C’est I believe in pixie dust qui répertorie les liens chaque lundi.


Ces 3 dernières semaines, j’ai fini de lire et j’ai lu…

La Ville sans vent, T. 1. Je me suis lancée dans cette lecture car il fait partie de la sélection PLIB de cette année et rapportait donc plus de points pour le Fantasy Cards Challenge… et vous l’aviez choisi pour mes lectures d’hiver ! Cela mis à part, même si j’ai passé un moment assez agréable, je n’en garde pas grand souvenir quelques dizaines de jours après l’avoir terminé. L’intrigue m’a tenue en haleine, l’univers m’a semblé intéressant – bien que j’ai eu du mal à m’imaginer les scènes – mais les personnages un peu trop manichéens m’ont finalement paru fades (notamment Lastyanax). Pas sûre de lire le second et dernier tome… en tout cas pas tout de suite !
Le Drakkar éternel. Beaucoup plus jeunesse que je l’imaginais ! Le duo principal est formé de deux collégiens en marge qui, alors qu’ils font un tour en barque sur la cote normande, se retrouvent coincés dans le brouillard et tombent sur un drakkar piloté par des Vikings sans âge… Si Astrid et Maël veulent pouvoir rentrer chez eux, il faut qu’ils brisent la malédiction du drakkar et pour cela, qu’ils visitent les 9 îles de l’archipel, miroirs des 9 mondes de la mythologie nordique. Très intéressante plongée dans cette mythologie qu’on connait peu mais chaque action est très rapide et remplace la précédente à toute vitesse. C’est un peu le “défaut” des livres pour enfants, on ne s’ennuie pas mais tout reste assez en surface.
L’Appel de la forêt. Un titre très court (à peine 150 pages) mais très intense. Le point de vue est celui de Buck, un grand chien domestique qui se fait enlever pour être vendu dans le nord des Etats-Unis. Il passe de propriétaires en propriétaires et devient chien de traîneau. La vie est très rude, les hommes sont violents, les autres chiens également. La mort fait partie du quotidien et petit à petit, Buck oublie sa vie d’avant pour reprendre les instincts de ses ancêtres les loups. Il devient lui-même un animal de plus en plus sauvage, apprend à faire preuve de violence pour survivre et se méfie de plus en plus des êtres humains. Un titre qui ne laisse pas indifférent, qui révolte et qui émeut. Énormément. Merci de l’avoir choisi pour mes lectures d’hiver !


De chouettes lectures du côté des graphiques avec une préférence pour le 6ème tome d’Isabella Bird qui m’a ravie d’un bout à l’autre. Belle découverte que la série HeartStopper qui a un gros succès sur les réseaux depuis quelques mois. Toujours des planches magnifiques pour Bride Stories mais un peu déçue de ne pas y croiser davantage le couple principal. Les Vieux fourneaux me font toujours sourire et nous amènent ici en Guyane à la découverte d’une catastrophe écologique ! La maternité est au cœur du dixième tome de Perfect World, définitivement trop rapide (surtout si on compare avec les 9 volumes précédents qui pouvaient tirer en longueurs…), mais pas inintéressante. Quant au roman graphique Accouche !, c’est l’occasion de découvrir les témoignages de parents et professionnels de la santé au sujet de ce moment unique. C’est sans tabou, sans censure… et nécessaire !


Je lis…

Dolorine Carmine fait sa rentrée des classes dans un pensionnat et découvre avec stupeur qu’aucun fantôme ne hante ce lieu. Miss Elizabeth, l’inquiétante institutrice, y est peut-être pour quelque chose. Avec l’aide de ses soeurs, elle mène l’enquête pour retrouver la trace de ses compagnons favoris.

Le 21/11/1920 à Croke Park, stade dublinois dédié aux sports gaéliques, eut lieu le premier Bloody Sunday, en représailles d’une opération au cours de laquelle le gang des apôtres de l’IRA avait exécuté 14 espions anglais du Cairo Club. En 2007, dans ce lieu historique, les rugbymen irlandais battent les Anglais 43-13. Le XV du Trèfle salue d’une haie d’honneur les vaincus avant que ces derniers ne leur rendent la pareille, scellant la réconciliation grâce au sport…


Je vais lire…


Et vous ? Belles lectures et à bientôt !


3 réflexions sur “C’est lundi, que lisez-vous ? (53)

  • 28 décembre 2020 à 22 h 47 min
    Permalien

    Le Prince Cruel est un très très bon premier tome. J’ai hâte d’avoir la suite entre mes mains.

    Excellente semaine à toi.

    Répondre
  • 28 décembre 2020 à 21 h 41 min
    Permalien

    Je te rejoins tout à fait concernant Perfect World… Heartstopper a été l’une de mes lectures chouchoutes de l’année. J’ai hâte de découvrir le dernier tome des Vieux Fourneaux. J’espère que tu vas aimer le dernier tome des soeurs Carmines. Belle semaine à toi !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram