C’est lundi, que lisez-vous ? (50)

 

Ce mois d’octobre a été assez pauvre en terme de lectures. Le temps a accéléré sa course. Je ne sais pas si c’est l’actualité anxiogène, ma santé un peu fébrile ou juste la vie qui fait que, mais j’ai vraiment peiné à me dégager du temps pour la lecture ces dernières semaines. Et ce n’est pas le reconfinement qui changera quoi que ce soit pour nous car cette fois, pas de télétravail, le boulot en présentiel continue (et les missions évoluent) donc… mais je suis en vacances samedi soir pour une grosse semaine et cette fois, je compte bien en profiter pour bouquiner un maximum et surtout ME REPOSER !

J’en profite pour vous rappeler que si vous voulez être prévenu de chaque article publié (et donc n’en rater aucun !), vous pouvez vous inscrire pour recevoir une newsletter chaque dimanche matin (un seul mail par semaine). C’est dans le menu dans la barre de gauche, il suffit de rentrer son adresse mail et de suivre les indications.


C’est I believe in pixie dust qui répertorie les liens chaque lundi.


Ces 2 dernières semaines, j’ai fini de lire et j’ai lu…

La Capture. Franchement pas emballée par cette lecture (pourtant irlandaise !) dont il ne me reste quasiment rien quelques jours après l’avoir terminée. Je crois que je n’avais pas toutes les clefs pour pouvoir l’apprécier, n’ayant pas lu le Ulysse de James Joyce dont il est beaucoup question ici puisque le héros s’identifie beaucoup à Léopold Bloom (le héros de Joyce). Les deux vies fictives sont intimement mêlées et je pense que Mary Costello a choisi une narration clin d’œil à Joyce qui, personnellement, me laisse assez indifférente. Bref, peu d’intérêt pour l’intrigue et peu d’intérêt pour la forme malgré l’exercice stylistique. Déception.
The Promised Neverland, T. 13 à 15. Même si je continue à regretter un coup de crayon bâclé (en même temps, pour produire 5 tomes par an, il vaut mieux carburer et tant pis pour le soin…), l’intrigue m’a un peu plus emballée dans ces trois tomes. On retrouve un personnage – que je n’aime pas du tout ! – mais on retrouve surtout un discours qui fait le parallèle avec l’élevage intensif, ce que je trouve plutôt intéressant.
Le Chant d’Excalibur, Intégrale 1. J’ai plutôt apprécié l’aventure – réveiller l’ancienne magie irlandaise, détruite petit à petit par la nouvelle religion chrétienne – mais j’ai vraiment été gênée par l’aspect assez vieillot et sexiste de l’ensemble (c’est pourtant pas si vieux : début des années 2010 !). L’héroïne est certes forte, combattive et indépendante, mais elle reçoit des remarques (salaces) sur son physique quasiment à chaque page et évidemment, ses attributs (seins, postérieur) sont plus que souvent mis en avant. Alors oui, elle renverse les codes, se défend et sait parfaitement rabattre le caquet des machos environnants mais quand même.
La Brigade des cauchemars, T. 2 et 3. Je continue à beaucoup apprécier cette petite série jeunesse que je trouve assez effrayante malgré mes 33 ans ! ^^ Les dessins mettent mal à l’aise, l’intrigue s’épaissit un peu, on ne sait plus si on est dans un cauchemar ou dans la réalité… ça me plaît ! Bon, par contre, le tome 2 baptisé “Nicolas” contient certes un fil rouge très intéressant (et flippant !) mais il nous présente un personnage qu’on ne reverra a priori jamais… alors que Sarah et Esteban sont des réguliers aux personnalités un peu plus complexes et travaillées. Nicolas n’était qu’un prétexte finalement et un tome un peu fourre-tout.


Je lis…

Inès, 12 ans, est le genre à castagner ceux qui cherchent des embrouilles à son frère, Tristan, autiste de 16 ans. Tristan lui, est plutôt du genre à regarder des deux côtés avant de traverser. Mais ce jour-là, il ne parvient pas à retenir sa sœur qui, courant après son chien… … bascule dans un univers parallèle. Bordeterre. C’est le nom de cette ville, perchée sur une faille entre deux plans de réalité. On y croise des gamins qui chantent pour faire tourner un moulin, des châtelains qui pêchent des cailloux… et des créatures étranges. Inès, par nature, est ravie. Elle explore, renifle le derrière de Bordeterre avec une joie souveraine, comme le chien qu’elle a suivi. Tristan est plus inquiet : il y a quelque chose de pourri dans cette ville.

Aujourd’hui, 31 octobre, trois générations de Coudrier sont réunies à la Collinière, la grande demeure familiale entourée de forêts et d’étangs, pour fêter, comme chaque année, l’anniversaire de Papigrand, le patriarche. Comme c’est aussi Halloween, Mamigrand a envoyé les petits chercher des citrouilles au potager pour les voisins américains. Mais dans le carré de cucurbitacées encore enveloppé des brumes de l’aube, il y a comme un pépin.
Un homme étendu de tout son long, plein de taches rouges, silencieux. Mort. A première vue, personne ne le connaît. L’affaire pourrait donc n’être pas si grave que ça. Le problème, c’est que dans la famille, il y a au moins trois mobiles criminels possibles. Donc trois assassins potentiels. Sans compter tous les secrets qu’on n’a pas encore découverts…


Je vais lire…


Et vous ? Belles lectures et à bientôt !

 

3 réflexions sur “C’est lundi, que lisez-vous ? (50)

  • 2 novembre 2020 à 13 h 10 min
    Permalien

    Bonjour!
    Je n’ai lu que le premier tome de The Promised Neverland, et l’univers est tellement horrible que je n’ai pas pu lire la suite… Sans compter qu’effectivement, sur le plan graphique, les dessins ont un côté brouillon.
    Plein de courage pour cette semaine, en te souhaitant de belles évasions au pays des livres.

    Répondre
    • 2 novembre 2020 à 22 h 03 min
      Permalien

      J’ai lu le premier tome de Promised neverland il y a quelque temps et depuis j’ai laissé la série en stand by… Il faudrait que je m’y mette…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram