C’est lundi, que lisez-vous ? (43)

Je vois les collègues partir tour à tour en vacances, les photos Instagram se parent de bords de mer et de piscines… Pour moi c’est boulot jusqu’à la fin du mois d’août mais on va tout de même essayer de profiter des week end pour s’aérer à la campagne. Donc toujours pas assez de temps à consacrer aux lectures et au blog mais la vie est belle 🙂

J’en profite pour vous rappeler que si vous voulez être prévenu de chaque article publié (et donc n’en rater aucun !), vous pouvez vous inscrire pour recevoir une newsletter chaque dimanche matin (un seul mail par semaine). C’est dans le menu dans la barre de gauche, il suffit de rentrer son adresse mail et de suivre les indications.


C’est I believe in pixie dust qui répertorie les liens chaque lundi.

 


Ces 2 dernières semaines, j’ai fini de lire et j’ai lu…

Journal d’une sorcière. Il fait partie des titres marquants de la littérature jeunesse traduits en France dans les années 2000. J’ai toujours eu envie de le lire sans en trouver l’occasion… et voilà. Sans être déçue, je m’attendais tout de même à quelque chose de plus marquant. Ce n’est pas mal écrit, ce n’est pas inintéressant (bien loin de là évidemment !) mais ça manque d’émotions. C’est pourtant le journal intime d’une adolescente dans une communauté puritaine américaine du XVIIe siècle et si je vous dis “Salem” vous vous doutez bien de quoi je vais parler. Mais finalement, même si on sent bien la montée en pression, la peur, l’urgence… j’ai eu l’impression de lire l’introduction à l’histoire qu’on connaît. Comme si je relisais le roman graphique “Les Filles de Salem” (certaines scènes sont identiques) mais d’un point de vue plus jeunesse… et que je refermais le livre à à peine la moitié. Comme une impression d’inachevé donc. Et en même temps c’est un titre important, bien fichu par certains aspects… Bref, mitigée.
Le Chœur des femmes. J’ai clairement adoré les trois premiers quarts qui m’ont mis les larmes aux yeux plus d’une fois. Beaucoup d’émotions dans ce défilé de patientes et leurs histoires toutes plus touchantes les unes que les autres. La prise de conscience de gestes médicaux inutiles, humiliants, automatisés… la mise en perspective avec ses propres expériences… bref, une réussite ! Mais le dernier quart m’a un peu moins plu parce qu’il s’attarde sur l’histoire personnelle de la narratrice, histoire beaucoup plus romancée et rocambolesque donc beaucoup moins crédible. On passe presque de l’essai (bien que ce ne soit pas du tout la forme !) plein de réflexions au roman de gare plein de retournements un peu trop faciles. Malgré tout une lecture excellente que je suis heureuse d’avoir enfin pu découvrir.
Sacrées sorcières. Des couleurs vives pour l’adaptation du roman de Roald Dahl lu pendant ma jeunesse mais dont je n’ai plus de souvenirs. Impossible donc de vous faire une comparaison œuvre originale/adaptation. C’est à la fois drôle, tendre et un peu effrayant. Mais pas de coup de cœur pour moi, contrairement à la grande majorité.
T’es tu correc’ ? Là par contre, c’est un coup de cœur pour ce titre graphique qui fleur bon l’authenticité ! Aby Cyclette – une voyageuse solo – raconte son année au Québec, partie en sac à dos sur un coup de tête. C’est plein d’anecdotes du quotidien, de références québecoises, le tout simplement illustré (mais j’ai beaucoup aimé le coup de crayon). C’est drôle, tendre et tellement, mais tellement inspirant ! J’ai trop envie de partir au Québec maintenant !


Je lis…

Mon nom est Sunny Nwazue et je perturbe les gens. Je suis Nigériane de sang, Américaine de naissance et albinos de peau. Être albinos fait du soleil mon ennemi. C’est pour ça que je n’ai jamais pu jouer au foot, alors que je suis douée. Je ne pouvais le faire que la nuit. Bien sûr, tout ça, c’était avant cette fameuse après-midi avec Chichi et Orlu, quand tout a changé. Maintenant que je regarde en arrière, je vois bien qu’il y avait eu des signes avant-coureurs. Rien n’aurait pourtant pu me préparer à ma véritable nature de Léopard. Être un Léopard, c’est posséder d’immenses pouvoirs. Si j’avais su en les acceptant qu’il me faudrait sauver le monde, j’y aurais peut-être réfléchi à deux fois. Mais, ce que j’ignorais alors, c’est que je ne pouvais pas empêcher mon destin de s’accomplir.

À Lovecraft, les enfants Locke n’ont jamais été aussi près des ténèbres. Tyler et Kinsey n’imaginent pas un seul instant que Lucas « Dodge » Caravaggio est revenu d’entre les morts pour s’emparer du corps de leur petit frère. Grâce à la clé Oméga, Dodge sera bientôt en mesure d’ouvrir la Porte Noire et de libérer les démons aux pouvoirs hypnotiques qui se tapissent derrière.
Depuis des siècles, le destin semble s’acharner sur la famille Locke. Mais Tyler et Kinsey détiennent eux aussi une arme redoutable : la clé du Temps.
Sauront-ils contrer leur Nemesis et renverser le cours de l’Histoire ?


Je vais lire…


Et vous ? Belles lectures et à bientôt !

 

6 pensées sur “C’est lundi, que lisez-vous ? (43)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram