C’est lundi, que lisez-vous ? (39)


Alors, deux semaines depuis le dernier « C’est lundi, que lisez-vous ? ». Euh… j’ai quasiment rien lu. J’ai repris le travail à mi-temps en présentiel, complété à mi-temps en télé-travail, comme pendant le confinement. En rentrant le soir, peu le temps et la tête à la lecture. Mais me voilà en vacances pour trois semaines. Cette fois même pas de télé-travail pour occuper mes journées alors je compte bien avancer un maximum dans mes lectures ! Petit bilan de mon avancée dans deux semaines, on verra si les vacances m’aident à lire davantage…

J’en profite pour vous rappeler que si vous voulez être prévenu de chaque article publié (et donc n’en rater aucun !), vous pouvez vous inscrire pour recevoir une newsletter chaque dimanche matin (un seul mail par semaine). C’est dans le menu dans la barre de gauche, il suffit de rentrer son adresse mail et de suivre les indications.


C’est I believe in pixie dust qui répertorie les liens chaque lundi.


J’ai fini de lire et j’ai lu…

Histoire dessinée de la France, T. 3. Le concept est toujours aussi séduisant mais les illustrateurs et auteurs (historiens) étant différents à chaque numéro, l’appréciation est un peu différente. La qualité me semble toujours au rendez-vous, mais l’approche ne plaît pas forcément. Et puis visuellement, les goûts et les couleurs… Bref. J’ai préféré ce 3ème volume au précédent mais le 1er conserve toujours ma préférence. Le propos est assez clair ici, l’idée de suivre des dieux gaulois petit à petit oubliés m’a beaucoup intéressée (c’est une période que j’apprécie) mais je n’ai pas aimé les illustrations plus que ça et les traits d’humour sont souvent tombés à côté. En revanche j’ai appris de nombreuses choses et j’ai beaucoup aimé les “fiches d’Amphorix” (style fiche scolaire hyper résumée).
L’Assassin royal, T. 4. Je me demande pourquoi j’ai mis 5 ans pour me plonger dans ce 4ème tome ! C’est SI BIEN. Bon, ce découpage est un peu nul puisqu’à la fin de ce 4ème tome, on a BESOIN de lire le tome 5 (qui sont liés dans l’édition d’origine) donc on a un peu l’impression qu’il ne se passe pas grand chose dans ce 4. Mais j’aime les univers détaillés, les personnages si bien croqués et complexes, toute l’émotion qu’ils nous offrent… C’est vraiment merveilleux. Et c’est ma première lecture officielle pour le Mois de la Fantasy ! 😀
Un peu perdu. Il s’agit d’une re-re-re-re-re-lecture (au moins !) puisqu’il faisait partie d’albums lus en animations il y a quelques années. Si je l’ai relu ces derniers jours, c’est parce que je l’ai enfin acheté pour ma propre bibliothèque. C’est toujours un plaisir ! <3

J’ai aussi lu quasiment 300 pages des Furtifs ces deux dernières semaines mais comme je n’ai pas terminé le livre (il me reste 600 pages !), la couverture n’apparaît pas encore dans cet espace. Peut-être dans 2 semaines… j’espère !


Je lis…

Les Furtifs se déroule dans un futur proche, une vingtaine, une trentaine d’années, pas beaucoup plus. Nous sommes entrés de plain-pied dans la société de la traçabilité maximale : la France que nous connaissons est un pays transformé, dont les villes ont été privatisées. Le groupe télécom Orange s’est ainsi offert la ville du même nom, tandis que Paris appartient à LVMH.
Dans l’angle mort…
Au menu, Big Data et contrôle absolu : bienvenue dans le pays de l’accessibilité, où les riches disposent de droits spécifiques pour arpenter rues, squares et quartiers, quand les pauvres, eux, sont privés de circulation…
Dans cette société quadrillée poussée à son extrême se retrouvent les Furtifs. « Votre angle mort est leur lieu de vie », dit-on. Leur existence est d’ailleurs remise en cause : sont-ils des humains, des animaux — ou même des êtres vivants ? Ils semblent capables d’absorber la matière, mais, si l’on parvient à les voir, ils se pétrifient et meurent…
Bien entendu, un tel potentiel ne saurait rester inexploité pour l’homme et l’armée traque ces créatures, ayant formé des équipes de chasseurs avec des spécialités propres. Les liens s’opèrent définitivement entre les thèmes damasiens par excellence et les œuvres passées.
Dans ce groupe, il y a un héros, dont la fille a disparu : a-t-elle été enlevée par les Furtifs ?

Privés de leur talisman, les Nains ont tous disparu. La domination des Hommes, menés par Gorlois, semble inéluctable et menace maintenant le peuple des Elfes.
Seul Uter peut rétablir l’ordre ancien et rendre l’épée Excalibur à son peuple. Grâce à Merlin, il devient le Pendragon, chef de guerre des peuples libres. Mais son coeur est partagé entre une humaine, Ygraine, et la reine des Elfes, Lliane. De son choix dépend l’équilibre de la Terre…

Le manoir Keyhouse se fait champ de bataille. Les enfants Locke découvrent toujours plus de clés magiques dissimulées dans leur ancienne demeure, attisant sans relâche la convoitise du sinistre Lucas Caravaggio. Et si la vie semble malgré tout continuer à Lovecraft, un fantôme du passé ne va pas tarder à réveiller de vieux souvenirs familiaux. Le mystère qui entoure leur père pourrait bien être enfin dévoilé. Si les forces démoniaques ne s’y opposent pas.


Je vais lire…


Et vous ? Belles lectures et à bientôt !


2 pensées sur “C’est lundi, que lisez-vous ? (39)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram