Dix de Marine CARTERON

 

Dix
de Marine CARTERON

Le Rouergue (Doado noir)
2019, 304 p.

Première Publication : 2019

 

Pour l’acheter : Dix

 

Née en 1972Marine Carteron passe son enfance et son adolescence entre la Bretagne, la Sarthe, la Corse et les Antilles avant de faire des études d’histoire de l’Art et d’archéologie à l’université de Tours. Vivant actuellement en Rhône- Alpes, elle enseigne, tout en profitant de sa petite famille et en noircissant du papier pour les Éditions du Rouergue.

 Les Autodafeurs, Tome 1  Tome 2 Tome 3

 

♣ ♣ ♣

 

Ils sont dix. Sept adolescents et trois adultes, sélectionnés pour participer à un escape game littéraire et passer à la télévision en prime time. Direction : un manoir sur une île coupée du reste du monde. Un endroit si isolé que personne ne vous entendra crier, gémir ou appeler à l’aide. Et quand la mort décide de frapper les candidats un par un, une seule question : qui est le coupable ? un seul but : survivre !


Une version 2.0 des Dix petits nègres

Dix. Ils sont dix, les héros et héroïnes de ce romans de Marine Carteron. Très largement inspiré – et c’est assumé – des Dix petits nègres (dont le titre a été modifié en vo ces dernières années) de la célèbre Agatha Christie, Dix est un livre destiné aux adolescents et jeunes adultes. Un remake 2.0 avec smartphones, réseaux sociaux et personnages principalement âgés de moins de 18 ans. Pour moi, une version efficace et particulièrement addictive.

Des ados français coincés sur une île bretonne

Les héros ne sont pas britanniques mais français et sont attirés sur une île bretonne sous le prétexte du tournage d’une émission de télé-réalité. 7 adolescents et 3 adultes, 10 petits menteurs et cachottiers, 10 suspects.
Chez Agatha Christie, le fil rouge était une comptine dont chaque couplet annonçait la mort d’un des personnages ; chez Marine Carteron, ce sont les mythes et les contes qui sont mis en avant puisque les 10 héros se voient chacun attribués une chambre décorée aux couleurs de l’histoire qui leur est associée. Le Petit Chaperon rouge, Peau d’âne, Hélène de Troie, Sisyphe… ça promet !
Bien sûr, comme chez l’anglaise, tous les héros ont quelque chose à cacher et sont liés les uns aux autres par des secrets. Coincés sur une île dont ils ne peuvent s’enfuir – ni appeler des secours pour qu’on vienne les chercher – ils se confrontent et les révélations tombent au compte goutte. Comme les morts. Éliminés un par un, l’étau se resserre puisque forcément, il y a bien un ou une coupable, celui ou celle qui a orchestré tout ça. Mais qui ?!

Des thématiques graves auxquelles les ados de 2020 peuvent être confrontés
Marine CARTERON, portrait trouvé sur les Incorruptibles.

Bien que le texte soit principalement destiné à un public jeune, les thématiques abordées n’en sont pas moins graves, importantes et même choquantes : harcèlement scolaire, viol, inceste, consommation de drogues… ce à quoi semble être confrontée (ou au moins connaître) une grande partie des adolescents et jeunes adultes du troisième millénaire.
Bien sûr, ce sont des thématiques que l’on retrouve souvent dans la littérature jeunesse – période de construction du lecteur oblige – mais Marine Carteron n’enjolive rien ici et n’épargne que très peu de détails.

Un style visuel, des dialogues crédibles = c’est addictif !

Il faut dire que ses scènes ne manquent pas de descriptions tout à fait suggestives et certains passages restent marquants bien après avoir tourné la dernière page. Un récit visuellement très fort et percutant c’est un peu le point fort de ma lecture et ce qui fonctionnera, il me semble, sur un lectorat de prime abord peu enclin à se plonger dans un roman.
Ajoutez à cela un rythme assez fou – les chapitres sont qui plus est courts alors on peine à s’arrêter – et des dialogues bien fichus (je trouve que les interactions entre les ados sont particulièrement bien rendues, pas artificielles comme ça peut parfois être le cas avec des auteurs qui ne sont plus ados depuis des décennies ou qui n’en fréquentent pas assez !) et vous vous retrouvez avec un roman addictif que vous dévorez sans vous en apercevoir.

Petit bémol à la révélation…

Le nom du coupable et la révélation du pourquoi du comment est peut-être un poil en dessous de tout le cheminement jusque là mais étant très bon public, je n’ai rien vu venir et me suis laissée complètement bernée. C’est finalement moins tortueux que chez Agatha Christie et j’aurais peut-être aimé un twist un peu plus surprenant… mais tout de même, c’est efficace et ça remplit parfaitement son affaire.

Je suis sous le charme de cette version 2.0 d’un des plus grands polars de tous les temps. Nul doute que Marine Carteron a réussi à moderniser cette histoire pour la rendre accessible et intéressante aux yeux d’adolescents en 2020. Ils y retrouveront des thématiques qui les concernent, un style d’écriture vif, qui frappera leur imagination et, je l’espère, peut-être l’envie ensuite de s’attaquer à l’original. Et aux autres histoires de Marine Carteron, ils ne devraient pas le regretter.

 

3 pensées sur “Dix de Marine CARTERON

  • Ping : [VIDEO] Avis Lectures | Mars ⋆ BAZAR DE LA LITTERATURE

  • 2 mai 2020 à 14 h 32 min
    Permalink

    Je l’ai lu la semaine dernière pratiquement d’une traite… J’ai beaucoup aimé. C’est vrai qu’il a un rythme fort, et les thèmes y sont graves. J’avais par contre deviné la fin… enfin presque 😉
    Par contre je n’ai jamais lu les dix petits nègres, et j’ai bien envie de le découvrir du coup 😉
    Bisousss
    Hélène

    Répondre
  • 26 avril 2020 à 22 h 07 min
    Permalink

    Oh la la, j’avais entendu parler de ce livre en bien mais ton avis achève de me convaincre : il faut absolument que je le lise ! Ce sera peut-être l’occasion, au préalable, de sortir enfin le livre d’Agatha Christie qui traîne dans ma PAL…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram