C’est lundi, que lisez-vous ? (36)


Bon malgré le confinement, on ne peut pas dire que je prenne beaucoup le temps de lire. Entre le télé-travail, le sport et les tâches quotidiennes (je n’ai jamais autant cuisiné ^^), la lecture arrive bien après. Bon, j’avoue, je joue aussi un peu (beaucoup) sur mon ordi, ce que je ne fais jamais en temps normal. Bref, deux semaines après le dernier numéro, voilà un nouveau « C’est lundi, que lisez-vous ? » ! 😀


J’en profite pour vous rappeler que si vous voulez être prévenu de chaque article publié (et donc n’en rater aucun !), vous pouvez vous inscrire pour recevoir une newsletter chaque dimanche matin (un seul mail par semaine). C’est dans le menu dans la barre de gauche, il suffit de rentrer son adresse mail et de suivre les indications.


C’est I believe in pixie dust qui répertorie les liens chaque lundi.


J’ai fini de lire et j’ai lu…

Dix. Les Dix petits nègres 2.0. Une île bretonne, 7 adolescents et 3 adultes, tous réunis par une sordide affaire. Des meurtres atroces qui se succèdent avec des mises en scène particulières. Un véritable page-turner. J’ai adoré !
Panique à la bibliothèque. Une petite aventure jeunesse de 100 pages. C’est moins marquant qu’un Roald Dahl mais c’est également plein de tendresse et visuellement impactant pour les plus jeunes lecteurs. Et ça me fait une lecture supplémentaire (quoique imprévue) pour mon Irish Readathon !
Une rivière dans les arbres. Cinquième et dernier titre lu cette année pour The Irish Readathon et je suis déçue. La quatrième de couverture était hyper prometteuse mais je reste sur ma faim. Je n’arrive pas encore trop à dire ce qui m’a déplu mais je pense que c’est une histoire de construction et de choix narratifs. C’est clairement pas abouti et maladroit. Dommage !
Histoire dessinée de la France, T. 2. Si le sujet me passionnait (les celtes, les gaulois…), j’ai un peu moins aimé ce volume que j’ai trouvé moins abordable que le premier. Il faut dire que le sujet traité est assez dense et complexe alors pour la clarté, on repassera. Mais encore une fois, c’est hyper documenté et passionnant !


Je lis…

Alors qu’Elizabeth Bennet s’imaginait vieille fille, la voilà contre toute attente mariée à l’un des plus beaux partis du Derbyshire. Désormais, elle doit faire face à un défi de taille : assumer son rôle à Pemberley, l’immense et prestigieux domaine familial, où tout le monde exige qu’elle conduise sa maisonnée de main de maître. Elle n’a pas le droit à l’erreur, certains s’en réjouiraient beaucoup trop. Darcy est là, bien sûr, prêt à l’épauler, mais il ne peut pas la protéger de tout. Des mauvaises langues qui persiflent sur son passage. De l’isolement dans un pays où elle se sent étrangère. Des responsabilités, parfois lourdes, qu’elle doit apprendre à honorer. Du fantôme de Lady Anne, la mère de Darcy, à qui on la compare sans cesse.Heureusement, Elizabeth ne manque ni de volonté ni de courage. Un jour, elle en est sûre, elle triomphera des esprits les plus mesquins et prouvera à tous qu’elle est bien digne d’être la nouvelle maîtresse de Pemberley.

Les humains ont massacré les mers et les océans. L’eau s’est évaporée ; les animaux sont morts. Quelques années plus tard, les mers et les océans reviennent. Ils déferlent sur le monde sous la forme de marées fantômes et déplacent des vagues de poissons spectraux, tous avides de vengeance. Les fantômes arrachent leurs âmes aux hommes et les dévorent. Bientôt, les humains eux aussi seront éteints… Leur dernier rempart face à la mort : les exorcistes. Caste indispensable à l’humanité, les exorcistes sont bien entendu très convoités. L’un d’eux, Oural, va se faire kidnapper par une bande de pirates qui navigue sur les mers mortes à bord d’un bateau fantôme. Voilà notre héros embarqué de force dans une quête sanglante et obligé, tôt ou tard, de se salir les mains…


Je vais lire…


Et vous ? Belles lectures et à bientôt !


Vous avez aimé ? Dites-le !

8 pensées sur “C’est lundi, que lisez-vous ? (36)

  • Ping : C'est lundi, que lisez-vous ? (39) ⋆ BAZAR DE LA LITTERATURE

    • 7 avril 2020 à 13 h 58 min
      Permalink

      Rebecca Kean time 1 de la série que j’avais depuis longtemps à la maison et j’ai enfin eu le temps c très bien je pense faire un coup de cœur pour la bon numérique puisque toute la série est dispo sur le site de Clermont Métropole

      Répondre
  • 6 avril 2020 à 12 h 08 min
    Permalink

    J’ai beaucoup aimé le premier volume de l’histoire dessinée de la France! Le principe de cette série est dans la même veine que la “petite bédéthèque des savoirs”, mais j’ai l’impression que les scénars y sont plus pensés (après j’ai seulement feuilleté les suivants) que chez Lombard.
    Le fait de changer d’équipe à chaque volume et la densité des sujets doit sûrement jouer dans l’inégalité de la qualité des volumes.
    Moi non plus je n’arrive pas à profiter du confinement pour me faire des marathons lectures. Je dois être près de ma fille pour lui faire la classe (elle se décourage vite et instituteur est un vrai métier qu’on n’apprend pas avec quelques directives par mail de la maîtresse), je cuisine aussi, j’ai du télétravail mais du mal à me concentrer sur quoi que ce soit, même sur mon sommeil.
    En me forçant, j’ai tout de même réussi à terminer un recueil de nouvelles de Mahfouz Naguib, relire “Fantômette et le brigand” (je fais la lecture à ma fille et je la fais lire quand c’est simple), relire “une douce vengeance” d’Elizabeth George (projet de relire toute son oeuvre ou presque d’ici la fin de l’année, c’est mal parti), j’ai attaqué “la force d’aimer” de Martin Luther King, et je lorgne sur le “Hitler” de Ian Kershaw (deux tomes gigantesques…). Mes projets de lectures initiaux sont pour la plupart chamboulés de part le confinement (et je veux faire déplacer les facteurs ou livreurs le moins possible), heureusement, j’ai du stock de livre et des ressources (ebook is my best friend!)
    Bonnes lectures, et porte-toi bien!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram