[BILAN] Mars 2020

En mars, j’ai lu…

 

10 livres complets + 3 morceaux dont :
  • 8 romans (4 contemporains, 2 imaginaires, 1 polar et 1 jeunesse), 1 recueil de nouvelles, 1 doc et 3 graphiques (2 bd et 1 manga).
  • 10 one-shot, 2 « tome 1 » et 1 suite. Bien bien.
  • 5 emprunts (les graphiques…) et 8 titres de ma PAL. Cool !
  • 2 livres sur ma liseuse, 1 livre en vo.
  • Côté challenges : 5 livres lus pour The Irish Readathon et 2 (enfin 1 entier et 1 morceau) pour le Prix Imaginales des Bibliothécaires !
  • Le gros coup de cœur de ce mois de mars c’est définitivement le premier tome du manga Magus of the library, parfait en tout point. C’est beau, original, intelligent, passionnant… bref, vivement qu’on puisse sortir acheter la suite !
  • Très bons aussi, dans des genres très différents : le petit mais percutant La Porte de la salle de bain, le très beau et instructif Rocking the system, le passionnant Dix et le très intelligent premier volume de L’Histoire dessinée de la France.
  • Un peu plus de défauts pour Zoomancie et Paddy Clarke qui ont manqué un peu d’émotions, le deuxième volume de L’Histoire dessinée de la France qui m’a semblé moins abordable, le petit recueil Le Goût de Dublin loin d’être inintéressant mais à réserver surtout aux passionnés de l’Irlande et Panique à la librairie, court texte jeunesse moins inoubliable qu’un Roald Dahl mais quand même drôle et tendre !
  • Le plus dispensable du mois est définitivement Une Sirène à Paris, qu’on oublie bien vite !
  • A la fin de mars, je n’avais pas encore terminé Une Rivière dans les arbres et étais intriguée quoiqu’un peu sur la réserve (je l’ai terminé depuis et je suis un peu mitigée mais on en reparle bientôt !) et j’ai tout juste commencé Les Furtifs (à peine 60 pages) qui me laisse assez indécise également, pas tellement envie de me jeter sur la suite pour le moment donc il est en pause.

Rien de bien passionnant en mars, comme la plupart d’entre nous j’imagine. J’ai effectué mon premier dimanche travaillé au tout début du mois, j’ai bien intégré ma nouvelle équipe et tout roulait comme sur des roulettes… jusqu’à l’annonce du confinement et la fermeture de la grande majorité des lieux publics. Depuis c’est le télé-travail qui a pris le dessus et j’avoue que je ne suis pas bien fan. Difficile de se concentrer sur son ordinateur avec toutes les distractions alentours… et au contraire, difficile de décrocher le soir et le week end quand on est sur un “dossier”. Mais on ne se plaint pas, même si on n’a pas un arbre ou un bout de verdure à l’horizon ou un balcon pour prendre l’air ; on est bien installés dans un grand duplex où chacun peut prendre ses aises (surtout le chat). La marche me manque énormément mais on fait un peu de vélo d’appartement pour compenser. Malgré tout, et malgré mes exercices de fitness que je tente de poursuivre chaque matin (comme c’est le cas depuis plus d’un an maintenant), je ne suis pas toujours très sereine avec la situation.
D’ailleurs, les derniers jours du mois de mars ont été assez durs pour moi. Mon esprit avait envie de profiter de ces moments pour avancer à fond dans mes lectures et toutes les activités que je regrette de ne pas avoir le temps de toucher en temps normal mais mon corps m’a un peu lâchée. Je ne pense pas avoir chopé quoi que ce soit, mais j’ai passé une semaine physiquement mal à l’aise. Sueurs froides, poids sur la poitrine, souffle court, douleurs dans les bras et en haut du thorax, problèmes de circulation… je pense que c’était principalement des signes de tension/stress mais ça m’a bien pourri le quotidien (difficile de rester concentrer face à un écran d’ordinateur ou même un bouquin). Nous sommes le 5 avril et depuis 2 jours, je me sens mieux, même si j’ai encore comme des rechutes (le cœur qui s’emballe, l’impression d’avoir moins de souffle et de force, parfois à la limite du malaise vagal…) mais je pense vraiment que la principale coupable est ma tendance anxieuse qui fait des siennes. Même si je pensais avoir carrément amélioré ça avec les voyages solos ces dernières années. Mais il faut croire que j’ai encore des progrès à faire de ce côté-là ! Ahah ! Mais rassurez-vous, je suis bien accompagnée au quotidien, on prend bien soin de moi et la vie est plutôt belle pour nous, malgré tout. J’espère que vous tenez le coup de votre côté. Courage !

Côté lecture, 2365 pages ont été tournées en mars dont quasi 1800 sans image ce qui est plus qu’honorable à mon goût. Rendez-vous en avril pour voir si ce confinement aura des conséquences positives sur mon taux de lecture (a priori, non ! ahah !).

 

♣ ♣ ♣

 

En mars, j’ai reçu/acheté…

Seulement trois petits livres, trois petits romans de Jean-François Chabas récupérés dans le pilon au début du mois. Confinement oblige, je suis très raisonnable ! 🙂

 

♣ ♣ ♣

 

En mars, vous avez lu…

Quasiment 4500 pages selon Google Analytics. Qu’il est loin le temps des 9000 pages vues par mois ! Est-ce seulement dû à des publications moins régulières de ma part ? Problème de référencement ? Bon, je prends toujours autant de plaisir à alimenter ce blog donc les chiffres importent peu, mais ça questionne un peu quand même. 🙂

Les 10 chroniques les plus vues sont donc :


Et deux autres articles vous ont plu pendant ce mois de mars, le bilan du début d’année 2020 et le dernier numéro du C’est lundi, que lisez-vous ? :

 

♣ ♣ ♣

 

En mars, j’ai publié une seule petite vidéo !

 

♣ ♣ ♣

 

Et vous, quoi de neuf ?

 

Vous avez aimé ? Dites-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram