C’est lundi, que lisez-vous ? (35)

 

Avec le confinement et surtout le Readathon de samedi, j’ai déjà un nouveau “C’est lundi, que lisez-vous ?” à vous proposer ! 😀

J’en profite pour vous rappeler que si vous voulez être prévenu de chaque article publié (et donc n’en rater aucun !), vous pouvez vous inscrire pour recevoir une newsletter chaque dimanche matin (un seul mail par semaine). C’est dans le menu dans la barre de gauche, il suffit de rentrer son adresse mail et de suivre les indications.


C’est I believe in pixie dust qui répertorie les liens chaque lundi.


J’ai fini de lire et j’ai lu…

Rocking the system. Un nouveau titre pour The Irish Readathon. Voilà des mois que je n’avais rien lu en vo (à part quelques articles par-ci par-là) et je suis finalement assez surprise de ne pas avoir ressenti plus de difficultés que ça. Il y a bien quelques termes que je n’ai pas saisis mais pour la plupart, ça se lit tout seul ! Il faut dire que c’est un titre à la base dédié à la jeunesse (adolescents et YA) donc accessible. J’ai adoré découvrir le portrait de 20 femmes irlandaises qui ont marqué leur époque. De la reine Maebhdh (Maeve) à la sportive Sonia O’Sullivan en passant évidemment par l’activiste féministe Comtesse Markievicz mais aussi par des artistes comme Eileen Gray, c’est un tour d’horizon riche et varié qui permet de constater que, quel que soit leur milieu d’origine, ces femmes ont réussi à faire avancer les choses grâce à leur courage et leur détermination. Passionnant ! Et les portraits style gravure en ouverture pour chaque nouvelle figure féminine sont magnifiques !
Le Goût de Dublin. On reste en Irlande (pour The Irish readathon) avec ce tout petit livre qui rassemble de nombreux extraits écrits par des auteur.ice.s irlandais.e.s ou connaisseur.se.s de l’Irlande. Je crois que pour apprécier la brièveté des extraits, il vaut mieux connaître déjà un minimum les us et coutumes, l’histoire et le folklore du pays sinon, ça n’aura pas très grand intérêt. En tout cas de mon côté, j’ai noté de nombreux noms que je ne connaissais pas encore et que j’ai très envie de lire grâce à des récits complets !
Histoire dessinée de la France, T. 1. Un premier volume raconté par l’historien Sylvain Venayre et illustré par Davodeau qui revient sur les origines de la France et c’est un sujet un brin épineux. Pour se faire, les deux compères convoquent quelques figures célèbres de notre paysage français : Jeanne d’Arc, Molière, Marie Curie, Alexandre Dumas père, Jules Michelet ou encore Pétain ! Une sacrée équipée qui part sur les routes de France et s’arrête dans quelques endroits clefs pour poser les bases de cette série, prévue en 20 tomes avec à chaque fois, un historien et un dessinateur différents. Je suis fan du concept et c’est passionnant !
Magus of the library, T. 1. Mais ce manga… je le voyais passer, j’étais curieuse mais sans plus et je faisais même traîner la lecture… quelle idiotie ! C’est tellement CANON ! Tout est génial dans ce premier tome : les dessins magnifiques, le jeune héros adorable et prometteur, l’univers qui fait la part belle aux livres et aux bibliothèques… ça faisait longtemps que je n’avais pas autant adoré un manga et j’ai vraiment hâte de lire la suite !


Je lis…

Ils sont dix. Sept adolescents et trois adultes, sélectionnés pour participer à un escape game littéraire et passer à la télévision en prime time. Direction : un manoir sur une île coupée du reste du monde. Un endroit si isolé que personne ne vous entendra crier, gémir ou appeler à l’aide. Et quand la mort décide de frapper les candidats un par un, une seule question : qui est le coupable ? un seul but : survivre !

Les Gaulois comme on ne les a jamais vus : par les yeux des deux auteurs mais aussi de César, de Cicéron, du philosophe grec Poseidonios d’Apamée et du druide Diviciac, convoqués pour nous parler de la Gaule qu’ils ont connue. Ce livre explique et corrige nos idées reçues sur les Gaulois. César et Poseidonios, représentants respectifs de la Grèce et de Rome s’affrontent sur l’influence considérable que leurs pays auraient exercée sur les Gaulois. On apprendra ainsi ce que les « civilisés » doivent aussi aux « barbares » : de multiples inventions, telles que le tonneau, le matelas de laine, le pantalon, la capuche, le savon, le dentifrice, des armes et des techniques de combat (la tortue), etc. Souvent le voyage prend l’allure d’une enquête visuelle dans le domaine de la religion, dans le monde la guerre et dans l’histoire mouvementée des Gaulois avec leurs voisins sur toutes les rives de la Méditerranée. L’image montre aussi bien les croyances religieuses et funéraires que l’intérieur, voire l’intimité, d’une grande exploitation agricole ou que la vie agitée des hommes politiques dans leurs assemblées.

Ils sont là parmi nous, jamais où tu regardes, à circuler dans les angles morts de la vision humaine. On les appelle les furtifs. Des fantômes ? Plutôt l’exact inverse : des êtres de chair et de sons, à la vitalité hors norme, qui métabolisent dans leur trajet aussi bien pierre, déchet, animal ou plante pour alimenter leurs métamorphoses incessantes.
Lorca Varèse, sociologue pour communes autogérées, et sa femme Sahar, proferrante dans la rue pour les enfants que l’éducation nationale, en faillite, a abandonnés, ont vu leur couple brisé par la disparition de leur fille unique de quatre ans, Tishka – volatilisée un matin, inexplicablement. Sahar ne parvient pas à faire son deuil alors que Lorca, convaincu que sa fille est partie avec les furtifs, intègre une unité clandestine de l’armée chargée de chasser ces animaux extraordinaires. Là, il va découvrir que ceux-ci naissent d’une mélodie fondamentale, le frisson, et ne peuvent être vus sans être aussitôt pétrifiés. Peu à peu il apprendra à apprivoiser leur puissance de vie et, ainsi, à la faire sienne.


Je vais lire…


Et vous ? Belles lectures et à bientôt !

 

6 réflexions sur “C’est lundi, que lisez-vous ? (35)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
YouTube
Instagram