Guide pratique des Esprits Irlandais de Bob CURRAN

Guide pratique des Esprits Irlandais
de Bob CURRAN,
illustré par Andrew Whitson

Appletree Press,
2008, p. 71

Première Publication (vo) : 1997

 

Pour l’acheter : Guide pratique des Esprits Irlandais

 

Psychologue, le docteur Robert Curran, est né dans le comté de Down, dans une région éloignée des montagnes de Mourne, en Irlande du Nord. Spécialisé dans le milieu du surnaturel, il a passé une partie de sa jeunesse avec son grand père, un « seanchaí » (traditionnel conteur et historien Irlandais). Après avoir quitté les études, il a occupé de nombreuses fonctions (chauffeur, fossoyeur, musicien, …). Il puise son inspiration parmi les légendes Irlandaises mais également les nombreux voyages qu’il a effectué notamment dans certaines régions d’Amérique et d’Afrique du Nord.

 

♣ ♣ ♣

 

On trouve en Irlande de nombreux types d’esprits, largement disséminés dans tout le pays. A tout moment, il s’en trouve un ou plusieurs à proximité. Ce qu’ils ont tous en commun, c’est d’être peu disposés à se montrer aux humains.


Acheté dans la petite librairie de la ville de Clifden – située sur la cote Atlantique de l’Irlande – et lu dans le petit salon de thé d’à côté, ce court guide revient sur quelques-unes des créatures irlandaises plus ou moins connues du grand public.

En plus d’être en français, l’ouvrage a le mérite d’être joliment illustré – par Andrew Whitson – et assez détaillé. Même si, 70 pages ce n’est clairement pas assez pour faire le tour de tous les esprits peuplant la belle Irlande… Bob Curran (l’auteur) s’en explique en introduction, rappelant l’avertissement donné par la reine des fées au poète W. B. Yeats : « Prenez garde, et n’essayez pas d’en savoir trop à notre sujet ! ».

Andrew Whitson, l’illustrateur.

A travers 70 pages, Bob Curran nous propose le portrait détaillé de 9 créatures du Petit Peuple (Grogoch, Homme Gris, Sheerie, Changelins, Phooka, Merrows, Banshie, Lépréchaun, Dullahan) ainsi que quelques mots rapides (un paragraphe ou deux à la fin du guide) sur 4 autres esprits de moindre importance (esprit du beurre, Skeaghshee, Far Darrig et Watershee).
J’ai aimé qu’à chaque fois, l’auteur précise dans quelle(s) région(s) d’Irlande l’esprit est le plus présent, qu’il revienne sur le côté étymologique du nom de celui-ci et nous propose une description physique assez claire, en plus de ses traits de caractère et habitudes (souvent déplaisantes pour les humains aux alentours).

J’ai découvert plusieurs créatures dont je n’avais jamais entendu parler, en ai retrouvé d’autres avec amusement… et je retiens surtout (même si je l’avais déjà croisé à plusieurs reprises) que le préfixe ou suffixe « shee » vient du « sidhe » qui se prononce [CHI] en gaélique irlandais et qui signifie « Autre Monde ». La Banshee (ou banshie) est donc la « femme de l’Autre Monde » (« ban », à prononcer [BANE] vient de « bean » = « femme » en gaélique irlandais).

Bien sûr, ce genre de petit guide peut faire sourire et peut sembler uniquement dédié aux enfants mais le Petit Peuple est toujours bien présent dans la campagne irlandaise et dans le quotidien de ses habitants. Ils vous avoueront très sérieusement qu’ils continuent à placer quelques offrandes sur le pas de leur porte pour les « fairies » du coin et esprits protecteurs (ou frappeurs) du foyer.

Sans doute un peu cher pour l’épaisseur et la quantité d’informations contenues dans ce petit guide (bien que les éléments soient passionnants et les illustrations très belles) mais je suis ravie de l’avoir acheté lors de mon road trip en Irlande. Il s’enrichit de souvenirs et prend ainsi une plus grande valeur sentimentale.

 

 

Une pensée sur “Guide pratique des Esprits Irlandais de Bob CURRAN

  • 18 octobre 2017 à 12 h 31 min
    Permalink

    Il a l’air génial !
    Je comprends que tu lui accordes une valeur sentimentale !
    Ondine

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7f36c62d40ff3c415a7ea54fe4ba101fqqqqqqqq