[INTERVIEW] Jennifer Rossi des éditions Scrineo !

La collaboration avec la revue PAGE des libraires ce n’est pas seulement des exemplaires de la revue à gagner à l’occasion de chaque nouvelle sortie, mais également des interviews afin de vous faire découvrir quelques acteurs de la chaîne du livre et leur lieu de travail.

 

♣ ♣ ♣

 

Aujourd’hui, c’est Jennifer Rossi des éditions Scrineo qui se prête au jeu des questions… et on la remercie !


1 – Comment êtes-vous devenu éditeur ?

Eh bien, j’ai toujours adoré lire et l’objet livre en lui-même, et dès que j’ai appris l’existence du métier d’éditeur, cela m’a paru une évidence. J’ai donc fait des études directement orientées vers l’édition (deux masters spécialisés dans l’édition), et n’ai eu des expériences pro que dans le monde de l’édition (Dictionnaires Le Robert, éditions le Pommier, Pearson, CRDP de Paris)… Et maintenant aux éditions Scrineo où je dirige principalement des ouvrages de fiction, plus particulièrement en jeunesse.


2 – Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce métier ?

Lire, bien sûr ! J’exagère un peu mais oui, c’est un élément essentiel de notre métier : lire ce qui se fait ailleurs, pour avoir une vision réelle du marché dans lequel nous nous trouvons, et dénicher les pépites dans ce que nous recevons.
Toute la beauté du métier d’éditeur est selon moi de mettre en adéquation la qualité de nos textes avec la réalité du marché et de la demande existante.

 

  


3 – Comment choisissez-vous les manuscrits que vous éditez ?

Nous avons plusieurs niveaux de sélection. Nous opérons tout d’abord bien sûr un premier tri et ne conservons que les ouvrages qui correspondent à notre ligne éditoriale et à ce que nous souhaitons publier.
Au moment de la première lecture, nous recherchons non seulement un texte qui fonctionne (au niveau de l’écriture bien sûr, mais également de la construction de l’intrigue et de la cohérence de l’histoire), mais surtout le petit quelque chose en plus ! Pour notre littérature « jeunes adultes », cela ne nous intéresse pas de proposer au public un énième livre sur les sorcières ou la magie, mais un texte qui traite un domaine connu d’une façon différente, sous un angle ou un point de vue qui apporte quelque chose de neuf, de pas encore vu ailleurs, ou aborde des sujets pas simples mais pourtant au cœur de la vie des adolescents.
Pour nos publications destinées à un public plus jeune, nous cherchons avant tout des textes qui apprennent quelque chose par la fiction. La dimension pédagogique par le plaisir de la lecture est une recherche fondamentale pour nous.


4 – Que se passe-t-il entre le moment où un manuscrit arrive chez vous et celui où il est publié ?

Tous les manuscrits que nous recevons sont lus par notre comité de lecture, qui nous fait ses commentaires. Puis, nous opérons notre propre lecture. Si le projet est jugé intéressant, nous contactons l’auteur(e) pour discuter des éventuelles adaptations et élaborer un contrat. Nous entrons ensuite en phase de production, depuis la validation du texte avec l’auteur (travail sur le texte et ses corrections) jusqu’au départ en impression, avec gestion du planning et des différents intervenants : auteurs, illustrateurs, correcteurs, maquettistes, graphistes, imprimeurs.


5 – Qu’est-ce que vous apporte votre partenariat avec la revue PAGE ?

Il nous apporte de la visibilité dans un réseau de librairies hétérogène : certaines librairies ne sont pas visitées par les représentants et comptent sur des revues telles que PAGE pour s’informer des actualités littéraires, avec la caution d’autres libraires.
Ce partenariat nous permet également de développer des relations privilégiées avec certains libraires qui suivent, apprécient notre ligne et ont envie de chroniquer nos romans.

 

  


6 – Un livre que vous nous conseilleriez …

Trop difficile de choisir un seul titre !
En jeunesse, notre série Mamie Polar, de Régis Delpeuch, qui met en scène une mamie pas comme les autres dans des enquêtes rocambolesques, a connu un bon démarrage et sera étoffée d’un nouveau titre à l’automne. Le monde selon Walden, de Luc Blanvillain, a également su toucher de nombreux lecteurs et fait actuellement l’objet de plusieurs sélections à des Prix des collégiens et des bibliothèques. Il est même en réimpression à l’heure où nous parlons !
Parmi les récentes parutions en littérature ado/jeune adulte, je conseillerais Le Secret de la dame en rouge, de Béatrice Bottet, pour le beau portrait de femme dans le Paris grandiose de la fin du XIXème ; Mon futur en replay, de Louise Revoyre, pour les tergiversations d’une jeune femme d’aujourd’hui, entre l’ici et l’ailleurs ; La Mort du Temps, de Aurélie Wellenstein, pour le spectaculaire séisme spatio-temporel ; Quelques pas de plus, de Agnès Marot, pour l’ode au surpassement et le voyage dépaysant en terre navajo…
Il ne faudrait pas non plus passer à côté du fascinant thriller fantastique de Rod Marty, entre vaudou et réflexion sur le couple et l’enfantement : La Mère des Eaux.


7 – Parlez-nous un peu de votre catalogue Rentrée Littéraire 2017

Nous aurons trois enjeux à la rentrée 2017 :
Un ado nommé Rimbaud, de Sophie Doudet, biographe (Churchill, Marlaux) et contributrice régulière de la revue l’éléphant, est un roman sublime sur le quotidien, les révoltes et les passions de Rimbaud à l’âge adolescent, juste avant sa venue à Paris et sa rencontre avec Verlaine. La sortie en librairie est prévue pour le 31 août.
Pour les jeunes adultes, nous aurons un roman contemporain de Cindy Van Wilder bourré d’énergie et d’émotion : La Lune est à nous. Ou comment deux adolescents mal dans leur peau trouvent dans l’amitié un tremplin pour casser le cercle vicieux des complexes et de la dévalorisation, et décrocher la lune, chacun à sa manière. La sortie en librairie est prévue pour le 14 septembre.
Enfin, le mois d’octobre, estampillé pour la première fois « Mois de l’Imaginaire », verra la parution du prequel des Haut Conteurs, par Patrick Mc Spare et Oliver Peru. La série phare de Scrineo, vendue à 100 000 exemplaires (toutes éditions confondues), Prix des Incorruptibles 2012 et Prix Elbakin 2011, dévoilera enfin ses origines…

 

   

 

♣ ♣ ♣

 

Rendez-vous en août pour tenter de remporter 3 des exemplaires
du nouveau numéro de la revue PAGE des Libraires !

 

3 pensées sur “[INTERVIEW] Jennifer Rossi des éditions Scrineo !

  • 15 août 2017 à 8 h 22 min
    Permalink

    Bonjour, Toujours important d’avoir des news. Lionel.

    Répondre
  • 31 juillet 2017 à 0 h 38 min
    Permalink

    Voilà une interview qui donne envie de lire quelques titres 😉
    Merci pour ce travail !
    Bises

    Répondre
  • 30 juillet 2017 à 11 h 27 min
    Permalink

    Merci pour l’interview, c’est toujours super intéressant.
    Et ça me rappelle qu’il y a encore pleiiiin de titres de Scrineo que je n’ai pas encore découvert et qui font terriblement envie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1e990f4f3185c0aee872878b7d57e29cGGGGGGG