[INTERVIEW] Une libraire à Saint-Mandé

 

La collaboration avec la revue PAGE des libraires ce n’est pas seulement des exemplaires de la revue à gagner à l’occasion de chaque nouvelle sortie, mais également des interviews afin de vous faire découvrir quelques acteurs de la chaîne du livre et leur lieu de travail.

 

♣ ♣ ♣

 

Aujourd’hui, c’est Isabelle Theillet de la librairie Mots & Motions située à Saint-Mandé qui se prête au jeu des questions… et on la remercie !


1) Comment êtes-vous devenu libraire ?

Je suis une littéraire contrariée. J’ai toujours aimé les livres et leur environnement. J’ai travaillé vingt ans dans des maisons d’édition mais comme contrôleur de gestion. A un moment donné, j’ai souhaité me reconvertir. J’ai travaillé à la librairie Chantelivre dans le 6ème où j’ai appris le métier de libraire (2003/2005). Puis j’ai racheté la librairie Mots & Motions avec mon associée en 2006 (départ à la retraite des prédécesseurs).


2) Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce métier ?

Transmettre un livre que j’ai aimé. Que la personne revienne me dire « merci pour ce livre que vous m’avez fait connaître » est mon plus grand bonheur. C’est un formidable métier de contact. En fait il est très difficile de conseiller une lecture à quelqu’un d’autre car la lecture est quelque chose de très personnelle. Rentrer un peu dans la psychologie de l’autre et essayer de l’aiguiller vers la lecture adéquate est un vrai plaisir.

Une anecdote :
Un jour, devant la table de romans, un monsieur désignait des livres : « Et ça, vous l’avez lu ? »

– non
– et ça vous l’avez lu ?
– non
etc : au bout de quelques titres et la remarque « vous ne lisez rien ! »
à mon tour je lui demande « Et ça, vous l’avez lu ?
– non
Etc… « Alors vous voyez, monsieur, on ne lit pas la même chose ! »


3) Quelle dernière lecture vous a le plus marqué ?

Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar d’Antoine Choplin à la Fosse aux Ours. Merveilleusement écrit et d’un grand humanisme.
Plus anciennement, La petite lumière de Antonio Moresco chez Verdier, auteur que j’ai eu le grand bonheur de recevoir à la librairie.


4) Quel livre de l’actualité littéraire conseillerez-vous pour se faire du bien ?

Les filles au lion de Jessie Burton chez Gallimard. Un très bon divertissement qui se lit d’une traite.
Ma mère, cette inconnue de Philippe Labro chez Gallimard : magnifique portrait de femme.


5) De quelle manière participez-vous à la revue (PAGE des libraires) et pourquoi ?

Page fonctionne aux coups de cœur, moi aussi. Je fais des chroniques aussi bien pour Claire que pour Amélie en jeunesse (j’ai participé à deux réunions avec Amélie). C’est un moyen d’échange, une ouverture à des lectures auxquelles on n’aurait pas forcément pensé. C’est aussi un super outil de travail et voir ce que mes collègues libraires ont aimé et exprimé : ça permet de confronter nos avis.


6) Le livre que vous lisez en ce moment …

En fait j’ai toujours plusieurs livres entamés en même temps.
Comme je reçois Angélique Villeneuve en mai à la librairie avec une classe, je viens de finir Grand paradis chez Phébus et je vais relire Les fleurs d’hiver : j’adore cette auteure.
Et je lis aussi Le rêve de Ryôsuke de Durian Sukegawa chez Albin Michel, l’auteur des Délices de Tokyo que j’avais beaucoup aimé.

 

Vous habitez près de Saint-Mandé ?
Vous n’avez plus qu’à faire un tour dans la librairie Mots & Motions !

 

♣ ♣ ♣

 

Rendez-vous début juin pour les 11 ans du blog, à l’occasion, plusieurs concours seront organisés et mon petit doigt me dit que la revue PAGE des libraires pourrait bien être de la partie !

 

2 pensées sur “[INTERVIEW] Une libraire à Saint-Mandé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6de795d36a484a9f0f1e22d962c581e0BBBBBBBBBBBBBBBB