Le Manoir, Tome 3 : Alisande et le Cercle de feu de Evelyne BRISOU-PELLEN

le-manoir-tome-3-alisande-et-le-cercle-de-feu-evelyne-brisou-pellen-bayard-jeunesse
Le Manoir, Tome 3 :

Alisande et le Cercle de feu
de Evelyne BRISOU-PELLEN

Bayard Jeunesse,
2014, p. 404

Première Publication : 2014


Pour l’acheter : Le Manoir, Tome 3


Évelyne Brisou-Pellen, née en 1947 à Coëtquidan, est une romancière française. Après des études de lettres modernes, elle s’est très vite consacrée à l’écriture de contes et de romans pour la jeunesse. Elle a reçu de nombreux prix dont le Grand Prix du livre pour la jeunesse en 1984 pour Prisonnière des Mongols (Pocket). Chez Bayard, elle est l’auteur de la trilogie Ysée.

Le Manoir, Tome 1  Tome 2 


♣ ♣ ♣


/!\ SPOILERS sur les tomes précédents /!\


Jamais le manoir n’a connu une telle activité : deux nouveaux en deux jours ! Alisande, une ravissante jeune fille blonde, est arrivée par barque. Nul ne sait d’où elle vient. Toutefois, elle croit se souvenir d’un incendie et ressent une immense culpabilité. Des indices suffisants pour que Liam ait envie d’entamer une enquête. L’autre nouveau venu, Désiré, semble moins tourmenté. Il a toujours le sourire aux lèvres et sait se faire apprécier de tous. Après les avoir accueillis, le docteur Roy attribue à chacun d’eux une chambre à l’étage du manoir – celui des fantômes blancs – où ils vivront avec les autres pensionnaires. Pourtant…


Cet automne (comme l’année dernière), je me suis constituée une petite PAL (Pile à Lire) de saison dans laquelle j’essaye de piocher au maximum. J’y ai glissé quelques suites de séries, le troisième tome du Manoir entre autres.
Après deux premiers épisodes très bons (voire excellents), cette troisième aventure a révélé quelques faiblesses mais reste particulièrement distrayante et agréable à parcourir.

Sur le même schéma que les deux tomes précédents, Evelyne Brisou-Pellen nous ramène au Manoir et met en scène un – même trois ! – nouveau(x) personnage(s). Alisande débarque – c’est le cas de le dire ! – dans le domaine mais elle n’arrive pas de la même façon que les autres puisqu’elle rejoint le Manoir… en barque ! Voilà qui est bien étrange et attise la curiosité des résidents, Liam le premier, toujours partant pour mener l’enquête ! Cléa est quant à elle beaucoup plus méfiante, Alisande est beaucoup trop mystérieuse pour elle, elle redoute que la nouvelle cache un bien sombre secret : qu’elle soit un fantôme gris ayant volé l’âme de quelqu’un d’autre !
Si l’arrivée d’Alisande suscite autant le soupçon c’est aussi parce qu’elle a précédé de peu l’apparition d’un autre pensionnaire – Désiré – lui aussi plein de mystères ; et que ces deux nouveaux semblent bien s’accorder alors qu’au contraire, ils fuient la compagnie des anciens pensionnaires du Manoir.

Si l’intrigue mise en place par Evelyne Brisou-Pellen m’a une nouvelle fois divertie, j’ai été un peu moins séduite par les personnages cette fois ; à commencer par Alisande, la figure centrale de ce tome.
Son passé et son histoire personnelle expliquent sa personnalité et donc sa façon d’être dans sa nouvelle vie mais j’ai vraiment eu du mal à m’attacher à elle. Ce n’est pas une héroïne détestable, il ne faut pas exagérer, mais elle reste très froide et donc assez peu empathique à mon goût. J’étais curieuse de découvrir la vérité concernant son arrivée au Manoir mais je n’ai pas vibré avec elle, je l’ai donc suivie avec un intérêt modéré.
La présence de Liam et Cléa a quelque chose de rassurant, c’est toujours un plaisir de les croiser mais là, on n’apprend pas grand chose de plus sur eux, et c’est bien dommage. En revanche, on passe pas mal de temps avec le chef Indien qui vit en marge du Manoir et qui sous ses airs peu commodes se révèle très protecteur. J’ai aimé les passages dans lesquels il apparaît et j’espère le recroiser par la suite.
Désiré est quant à lui clairement identifié comme une figure louche. Le lecteur a des doutes dès son apparition mais les résidents du Manoir semblent assez aveugles, ce que j’ai trouvé un peu gros.

Evelyne BRISOU-PELLEN, portrait trouvé sur Ouest-France.
Evelyne BRISOU-PELLEN, portrait trouvé sur Ouest-France.

C’est d’ailleurs un des reproches que je peux faire à ce troisième épisode : les ficelles m’ont paru beaucoup plus visibles que précédemment. Si j’avais eu des doutes et m’étais laissée surprendre par le premier tome, ici, j’ai vite compris de quoi il retournait ; non seulement en ce qui concerne l’identité réelle du “méchant” mais également au sujet du passé d’Alisande et notamment l’endroit d’où elle vient. Les indices sont peut-être amenés moins subtilement ou j’ai peut-être tout simplement grandi.
Toujours est-il que ce troisième tome est dans la lignée des précédents : plein d’aventures, de rebondissements, de mystères et de relations humaines ; et même si j’ai trouvé quelques facilités à l’intrigue, je ne boude pas mon plaisir : ce fut très distrayant et agréable à lire !

Il faut dire aussi qu’Evelyne Brisou-Pellen est une conteuse hors pair qui sait manier les mots avec brio ! Des phrases simples pour des descriptions efficaces et percutantes et des dialogues qui sonnent juste pour rythmer le récit. Les scènes prennent vie sous nos yeux, le Manoir et son environnement n’ont jamais été aussi palpables !
L’originalité de ce tome 3 c’est le voyage dans le temps qui nous permet d’en apprendre plus sur certains événements historiques ayant réellement eu lieu et auxquels l’auteure ajoute quelques détails de son cru. Elle jongle donc avec différents points de vue et différents contextes, elle s’amuse à placer ses personnages dans diverses situations. J’aime beaucoup me balader dans ces décors et dévorerai les tomes suivants avec plaisir, curieuse de rencontrer de nouveaux résidents et curieuse de découvrir de nouvelles mini-intrigues.

Même si cette troisième aventure ne se hisse pas au rang de coup de coeur comme avait pu le faire la toute première, je continue à avoir une grosse tendresse pour cette saga estampillée jeunesse mais qui peut clairement séduire les grands lecteurs. Mystères, aventures et émotions, tous les éléments sont réunis pour que l’histoire soit réussie !


1 commentaire sur “Le Manoir, Tome 3 : Alisande et le Cercle de feu de Evelyne BRISOU-PELLEN”

  1. Bonsoir,
    Je trouve ton article très intéressant, j’aimerais savoir en faire de même sur mon blog naissant.
    Permet moi de me présenter, je m’appelle Astrid, 24 ans, étudiantes et Master littérature de jeunesse dans le nord de la France.
    En faite ce message je te l’envoie pour plusieurs raisons : je viens de découvrir ton blog et il est très bien, bravo (je pense que, vu son âge, c’est normal de savoir gérer aussi bien un blog).
    Ensuite une partie plus “professionnelle” disons ça comme ça : je souhaite développer mon blog en trouvant des partenariats. Pour le moment, je fais des chroniques sur des livres de bibliothèques, et j’aimerais trouver des partenariats pour développer sur des livres à paraître.
    Aurais-tu quelques conseils à me donner ? Peut-être de ne pas viser les grandes maisons d’édition…
    Je te remercie de m’avoir lu, c’est un plaisir. Je vais mettre ton blog dans mes favoris, je compte y revenir souvent.
    Bonne soirée
    Astrid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *