Les Outrepasseurs, Tome 3 : Le Libérateur de Cindy Van WILDER

les outrepasseurs tome 3 le libérateur cindy van wilder gulf stream éditeur
Les Outrepasseurs,

Tome 3 : Le Libérateur
de Cindy Van WILDER
Gulf Stream Editeur,
2015, p. 347

 

Première Publication : 2015

Pour l’acheterLes Outrepasseurs, Tome 3

 

Cindy Van Wilder cultive depuis toute petite le goût des mots. Traductrice de profession et lectrice éclectique, son domaine de prédilection reste cependant l’imaginaire, où elle s’évade régulièrement tout en gardant les pieds sur notre bonne vieille Terre. Légendes d’hier et thèmes d’aujourd’hui se mêlent dans ses écrits. Ayant publié plusieurs nouvelles dans diverses anthologies, elle signe avec Les Héritiers son premier roman.

Tome 1 Tome 2 

 

♣ ♣ ♣

 

Un terrible hiver s’abat sur la Grande-Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d’Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n’y avoir aucune solution. Jusqu’à ce que Peter comprenne que le sous-sol de Lion House regorge de ressources cachées…

 

/!\ Spoilers sur les tomes précédents ! /!\

 

J’avais beaucoup apprécié Les Héritiers qui m’avait surpris plus d’une fois par le contexte qu’il mettait en place, La Reine des Neiges m’avait à nouveau subjuguée, cette fois par le tour inattendue que prenait l’intrigue et par la force de Peter son héros… Ce troisième et dernier opus, baptisé Le Libérateur, ne manque pas de qualités et de retournements de situations mais je le place tout de même un tout petit peu en deçà des deux précédents.
Ce fut une lecture rythmée, distrayante, surprenante dont la conclusion m’a plu, mais paradoxalement, je l’ai trouvée un tout petit peu moins percutante – en tout cas pour moi – que l’avait été la lecture des deux premiers tomes.

Si vous le pouvez, je vous invite à enchaîner ces trois tomes les uns après les autres, sans trop laisser de temps entre chaque car il n’y a pas vraiment de résumés des précédents en introduction… ce qui pose un peu problème, surtout si comme moi, vous avez des petits problèmes de concentration et donc de mémoire ! Malgré tout, après une dizaine de pages, on se remet vite dans le bain et on replace assez facilement la situation de chacun des personnages : Peter est en fuite, accompagné de Arnaut-Chasseur ; depuis leur libération, les Ferreux sont également sur les routes, cherchant à fuir les Outrepasseurs ; Shirley et Hermeline courent après Peter ; Hersent délaisse un Noble affaibli pour mener le combat contre la Reine des Neiges qui a, de son côté, ressuscité ses trois cavaliers et cherche à anéantir la Grande-Bretagne sous un hiver glacial.
Beaucoup de mini-intrigues et tout autant de « points de vue » différents dans les chapitres. Je ne m’y suis jamais perdue car c’est bien mené mais ce foisonnement divise un peu les attaches et j’ai eu donc un peu plus de mal à m’émouvoir et à m’impliquer auprès des personnages. Car si je m’étais beaucoup attachée à Peter dans le deuxième tome – puisqu’on le suivait principalement – ce n’est pas vraiment le cas ici, il est en retrait. Bien sûr, on peut ainsi faire plus ample connaissance avec d’autres figures, toutes aussi intéressantes mais on s’éparpille un peu auprès de chacune d’elles. C’est là peut-être où réside non ma déception, mais le fait que j’ai trouvé ce troisième tome un tout petit peu en deçà.

Cindy Van WILDER, portrait trouvé sur son compte Twitter !
Cindy Van WILDER, portrait trouvé sur son compte Twitter !

Malgré tout, j’ai adoré en apprendre plus sur des personnages jusque là secondaires et j’ai vraiment adoré passer plus de temps auprès d’eux. La plus surprenante des évolutions revient sans doute à Hersent que l’on se surprend à regarder avec fierté tant ses agissements démontrent une belle noblesse d’esprit. Hermeline, pourtant son ennemie jurée depuis des années, suit la même voie et les deux femmes, les deux mères, mènent leur mission sans jamais reculer. Troisième figure féminine gravitant autour de Peter, Shirley, qui est peut-être celle que j’ai trouvée la plus discrète. Elle n’a pas un rôle inintéressant en soi, mais elle m’a moins marquée. Quant à Smokey, un personnage que l’on rencontre pour la première fois ici, je suis presque déçue que son rôle ne soit finalement « qu’anecdotique ». J’aurais aimé la suivre davantage car sa vie a du potentiel à mon avis, de même que ses camarades les Ferreux. Je pense qu’on pourrait beaucoup écrire sur eux !

Il se passe tant de choses dans ce tome final qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer, le rythme est effréné et l’on passe d’un personnage à l’autre jusqu’au moment où ils se croisent et s’entrecroisent tous plus ou moins. La magie se meurt et une sorte d’urgence se met en place, urgence et tensions que l’on ressent assez fortement tout au long de ces 300 et quelques pages… jusqu’au dénouement et l’épilogue de cette trilogie.
La chute, un peu brutale, n’est finalement pas si surprenante que ça. Et elle est surtout à l’image de l’ensemble de la trilogie et de ses personnages : teintée de noir et blanc. Ce n’est ni une fin « heureuse » ni une fin complètement déprimante, juste un entre-deux qui la rend beaucoup plus réaliste, comme le sont également les personnages, avec leurs zones d’ombre et de lumière. On ne sait d’ailleurs plus vraiment qui aimer et détester dans ce troisième tome, c’était déjà le cas dans l’opus précédent mais c’est encore plus accentué ici… c’est peut-être un peu déstabilisant si l’on est habitué aux figures des contes traditionnels (généralement les « gentils » et les « méchants » sont plutôt bien définis) mais c’est beaucoup plus intéressant à mon avis.

Le Libérateur met un point final à une trilogie qui ne mérite pas vraiment son adjectif « jeunesse » pour la qualifier, à mon avis. Certes, Peter l’un des personnages principaux, est un adolescent et l’on suit, entre autres, une quête d’identité, mais les thèmes évoqués s’assombrissent au fil des tomes et l’univers mis en place par Cindy Van Wilder n’a rien d’enfantin, à mon avis. Mélange brillant de Merveilleux (médiéval) avec les Fés et des contes de notre enfance, le tout ramené dans notre monde contemporain, Les Outrepasseurs est une histoire qui mérite le détour ! Je suivrai les prochains romans de Cindy Van Wilder, je pense qu’elle a encore beaucoup à nous raconter…

 

wild PAL épisode 3 miniature   Challenge A la recherche de Faerie

 

5 pensées sur “Les Outrepasseurs, Tome 3 : Le Libérateur de Cindy Van WILDER

  • Ping : Memorex de Cindy VAN WILDER - Bazar de la Littérature

  • Ping : - Bazar de la Littérature

  • 2 mai 2016 à 13 h 14 min
    Permalink

    J’ai eu la chance de trouver ce troisième tome dans ma médiathèque et ce sera très vraisemblablement ma prochaine lecture !

    Répondre
  • 15 avril 2016 à 11 h 08 min
    Permalink

    bonjour
    je lirais cette trilogie sans doute un jour … ceci dit lire ta chronique devrait me pousser vinzou !!
    on croit au retour de la magie 😉
    Go!!
    merci et bisous

    Répondre
  • 12 avril 2016 à 11 h 24 min
    Permalink

    Et je m’aperçois que j’ai complètement oublié de te laisser un petit mot pour te remercier de cette chronique, c’est désormais chose faite 🙂 Meri et à bientôt!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

c0349c9271d5d20cc9a00a0ccb679cd57777777777777777777