Les Outrepasseurs, Tome 2 : La Reine des neiges de Cindy van WILDER

coupdecoeur

les outrepasseurs tome 2 la reine des neiges cindy van wilder gulf stream éditeur


Les Outrepasseurs, Tome 2 :

La Reine des neiges
de Cindy van WILDER
Gulf Stream Editeur,
2014, p. 368

 

Première Publication : 2014

Pour l’acheter : Les Outrepasseurs, Tome 2

 

Cindy Van Wilder cultive depuis toute petite le goût des mots. Traductrice de profession et lectrice éclectique, son domaine de prédilection reste cependant l’imaginaire, où elle s’évade régulièrement tout en gardant les pieds sur notre bonne vieille Terre. Légendes d’hier et thèmes d’aujourd’hui se mêlent dans ses écrits. Ayant publié plusieurs nouvelles dans diverses anthologies, elle signe avec Les Héritiers son premier roman.

Tome 1

 

♣ ♣ ♣

 

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire…

 

Après un premier tome qui m’avait surprise et convaincue grâce à sa richesse et sa maturité, j’ai entamé ce deuxième opus confiante et curieuse de découvrir la suite des aventures des jeunes Outrepasseurs rencontrés précédemment. 
Cindy van Wilder a une nouvelle fois su me surprendre en suivant un chemin auquel je ne m’attendais absolument pas et en nous proposant un héros adolescent rebelle mais surtout particulièrement crédible ! Encore une fois, je ferme Les Outrepasseurs conquise… et incapable d’imaginer ce que nous réservera le troisième et dernier tome de la trilogie !
Si Les Héritiers mettait en place l’intrigue en nous présentant les principaux protagonistes et leur terrible malédiction, notamment dans un contexte médiéval, La Reine des neiges prend le contre-pied puisque se déroule entièrement dans notre monde contemporain, à Londres, au XXIe siècle. Le décor n’est pas le seul élément à avoir changé puisque la situation dans son ensemble semble inversée. 
En effet, alors que les Fés étaient en position de force dans le premier tome – ce sont ces créatures qui ont maudit les humains (devenus Outrepasseurs) -, ceux-ci sont aujourd’hui à la tête d’une société florissante et ont bien tiré leur épingle du jeu. Forts de leurs pouvoirs particuliers, ils tiennent les Fés en respect, profitant de leurs pouvoirs « magiques » pour se faire encore et toujours plus d’argent. Les Fés sont enfermés, impuissants (ou presque)… mais la capture de la Reine des neiges et surtout, la rébellion de Peter vont définitivement changer le cours des choses
J’ai aimé l’ambiguïté de ce deuxième tome car le lecteur ne sait plus qui croire, ne sait plus qui « apprécier ». Les gentils ne le sont pas vraiment et ne sont plus vraiment ceux que l’on croit. Outrepasseurs ou Fés, dans quel camp se glisser ? Cindy van Wilder évite le manichéisme un peu trop facile et nous prouve que tout n’est pas tout noir ou tout blanc. 
Ainsi, impossible de détester des personnages comme le Chasseur – qui entretient pourtant des relations assez… glauques… avec les humains qu’il capture – ou même avec Noble, le « roi » des Outrepasseurs, lion blessé mais fier, intimement convaincu par ses convictions ancestrales. 
Cindy van WILDER, portrait trouvé sur Babelio.
Cindy van WILDER, portrait trouvé sur Babelio.

De son côté, Peter réfléchit, doute, prend des décisions difficiles… C’est un adolescent rebelle qui ne s’en laisse pas conter, contrairement aux autres héritiers Outrepasseurs qui suivent aveuglément les ordres de Noble et de sa société secrète. Notre jeune héros ne peut plus supporter la situation. Il ne veut plus de cet hôte renard dans sa tête qui lui fait souvent perdre ses moyens (et sa forme humaine par la même occasion) et il ne peut plus supporter l’idée que les Fés sont devenus des esclaves, emprisonnés dans les sous-sols. Malgré les dangers et les obstacles, malgré les difficultés qui se reporteront forcément sur sa mère et sa compagne, le jeune homme part à la recherche du Chasseur, le seul à pouvoir défaire la malédiction initiale et donc le seul à pouvoir tous les libérer de leurs chaînes…

Si le premier tome renfermait peut-être quelques longueurs pour certains lecteurs, ce deuxième volume est, à mon goût, plus rythmé et plus tourné vers l’action. Cindy van Wilder n’en oublie pas pour autant de nous offrir quelques belles descriptions qu’il est agréable de parcourir. Classé en Young Adult, Les Outrepasseurs est une saga qui ne souffre pas des défauts littéraires du genre, à savoir un style trop simpliste et une intrigue plus proche d’un scénario de base (juste les actions importantes, aucun détail), mais qui, au contraire, propose une plume riche et travaillée qui fait appel à l’imagination des lecteurs.

Avec La Reine des neiges, Cindy van Wilder continue de me surprendre et j’en suis ravie. Bien loin de l’histoire jeunesse basique à laquelle je m’attendais, Les Outrepasseurs a su me convaincre de son originalité et de sa force. L’auteure multiplie les références appartenant à notre imaginaire collectif (les contes de fées notamment) qu’elle insère brillamment dans son intrigue. Le premier tome était très bon, celui-ci est excellent… j’espère que le troisième et dernier sera encore un cran au dessus ! Et si avec tout ça vous n’êtes pas convaincus, vous le serez peut-être par l’objet-livre qui mérite amplement sa place dans nos bibliothèques. Les éditions Gulf Stream ont fait un travail éditorial magnifique !

 

challenge cold winter 2015

 

3 commentaires sur “Les Outrepasseurs, Tome 2 : La Reine des neiges de Cindy van WILDER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *