Les Coin des Images [SPECIAL WILD PAL, n°2]

 

Il y a quelques semaines, je me lançais le deuxième numéro du défi Wild PAL et vous demandais de sélectionner 6 titres dans une liste prédéfinie. Vous avez choisi 2 romans (déjà chroniqués) et 4 textes « graphiques »… que voilà dans ce nouveau numéro du Coin des Images ! Mission accomplie, merci beaucoup pour vos conseils et vous pouvez d’ores et déjà découvrir quels sont les titres (7 !) choisis pour la troisième session de ce challenge !

 

♣ ♣ ♣

 

kaamelott tome 3 l'énigme du cofre alexandre astier steven dupré castermanKaamelott, Tome 3 : L’Enigme du coffre  de Alexandre ASTIER, illustré par Steven DUPRE.
Casterman, 2008, 48 pages.
Pour l’acheter : Kaamelott, Tome 3

 

 Tome 2 

 

Plus d’or à Kaamelott ! Les convois sont-ils attaqués ? Quelqu’un manigance t-il leur détournement ? Arthur et ses hommes mènent l’enquête et remontent la piste des chargements jusqu’au village minier. Pour résoudre l’Enigme Du Coffre, il leur faudra s’aventurer dans de lugubres galeries de mine et se transformer en cambrioleurs…

Je pense que tout le monde connaît la série télé qui a eu énormément de succès il y a quelques-années (et qui connaît depuis des rediffusions régulières). J’aime beaucoup ces courts épisodes qui me font largement sourire malgré des revisionnages répétés. Je ne suis pas une fan de la première heure mais le format bd me permet de retrouver les personnages dans des aventures inédites qu’il n’aurait pas été possible de mettre en scène à l’écran. C’est l’occasion pour Alexandre Astier et Steven Dupré d’aller plus loin tout en se faisant franchement plaisir.
On retrouve ici cinq des figures principales de la série télé, à savoir : le roi Arthur, son beau-père Léodagan, son bras droit Lancelot et les deux chevaliers de la Table ronde les plus célèbres, les inséparables Perceval et Caradoc. A trois pour commencer puis finalement rejoint par Arthur et Léodagan, les hommes vont tenter de comprendre pourquoi l’or n’arrive plus jusqu’à Kaamelott. Ils vont se heurter à des villageois pas forcément très coopératifs et à des énigmes magiques particulièrement difficiles à élucider.
On retrouve assez facilement les traits d’humour qui ont fait le succès de la série, notamment dans les situations cocasses mais aussi et surtout dans les dialogues. Ce troisième volume comporte son lot de répliques assez savoureuses et on ne s’en lasse pas. Les personnalités des figures sont, de ce fait, respectées ; on ne peine pas du tout à les reconnaître et on sourit largement en imaginant la voix des acteurs au fil des bulles.
kaamelott tome 3 l'énigme du coffre extraitJe ne suis malgré tout pas entièrement convaincue par le visuel offert par Steven Dupré. Le coup de crayon et la colorisation ne sont pas désagréables, l’agencement des vignettes et des cases est assez classique et le tout fonctionne bien… mais je suis un peu chagrinée par les traits prêtés aux personnages. De loin, on reconnaît les visages des acteurs de la série (les mimiques) mais si on se rapproche et regarde dans le détail, c’est beaucoup moins flagrant. Le but n’était sans doute pas de faire des portraits fidèles des acteurs et ça n’aurait peut-être rien apporté de plus… mais c’est mon petit bémol à moi.
Finalement, c’est un troisième volume qui remplit parfaitement sa mission : proposer une aventure inédite aux personnages qu’on adore à la télé et retrouver tout ce qui fait leur charme (généralement leurs pires traits de caractère). C’est distrayant et amusant… alors pourquoi s’en priver ?

 


coupdecoeur

carnets de cerise tome 1 zoo pétrifié joris chamblain aurélie neyret france loisirsLes Carnets de Cerise, Tome 1 : Le Zoo pétrifié  de Joris CHAMBLAIN, illustré par Aurélie NEYRET.
France Loisirs, 2014, 76 pages.
Pour l’acheter : Les Carnets de Cerise, Tome 1

 

“Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben moi, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes…
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux…”

Les Carnets de Cerise est une série qui connaît un énorme succès auprès des lecteurs-blogueurs… j’avais donc une certaine crainte en ouvrant ce premier volume. Et si moi, je passais à côté du phénomène et trouvais ça complètement nul ?! Eh bien, je n’aurais pas dû me poser de questions et ouvrir cette bd beaucoup plus vite parce que je l’ai adorée ! C’est un beau coup de coeur pour cette histoire pleine de poésie et de tendresse.
Cerise est une petite fille curieuse qui passe de nombreuses heures dans la forêt à paufiner une cabane avec ses deux meilleures amies. Les trois enfants s’étonnent de voir un mystérieux monsieur sortir des bois couvert de peinture. C’est un vieil homme qui semble sortir de nulle part et s’évanouir dans la nature tout aussi rapidement et mystérieusement. Cerise ne baisse pas les bras et, bien décidée à mener l’enquête, parvient à suivre l’homme aux pots de peinture jusqu’à un endroit secret… elle découvre un monde enchanté très coloré… et je ne vous en dis pas plus, je vous laisse la surprise parce qu’il serait vraiment dommage de vous la gâcher.
Cette bd c’est juste un baume au coeur, un moment beau, tendre, tout doux, plein de poésie et de bons sentiments. J’ai adoré le mystère qui entoure ce monsieur à la peinture et, comme une enfant, j’ai eu les yeux qui pétillaient d’émerveillement en découvrant son secret. On pourrait croire à une intrigue fantastique après cette introduction, mais non, cette histoire est bien ancrée dans notre monde contemporain… ce qui ne l’empêche pas de posséder une certaine poésie et une belle magie.
carnets de cerise tome 1 le zoo pétrifié plancheLe format choisi par l’auteur et l’illustratrice apporte un joli plus à l’ensemble. En effet, il s’agit d’un mélange entre des pages consacrées au carnet-journal intime de Cerise donc rédigées dans une écriture enfantine, décorées de ses dessins et de ses collages… et de planches (plus nombreuses) correspondant à une bande-dessinée plus classique. On passe d’un style à l’autre avec plaisir, toujours le sourire aux lèvres.
J’ai vraiment beaucoup apprécié le coup de crayon de Aurélie Neyret et les couleurs choisies, très vives. J’adore la bouille de Cerise et l’émotion qui se dégage de chacune des figures rencontrées… Même le visuel semble poétique et magique donc s’accorde à merveille avec ce que Joris Chamblain nous raconte.
Ce premier volume est aussi beau dans la forme que bon dans le fond. C’est un beau coup de coeur qu’il me tarde de confirmer avec la lecture des tomes suivants… J’ai hâte de retrouver l’émerveillement et l’effet baume au coeur !

 


chi une vie de chat tome 2 konami kanata france loisirs

Chi, une vie de chat, Tome 2  de Konami KANATA.
France Loisirs, 2014, 158 pages.
Pour l’acheter : Chi, une vie de chat, Tome 2

 

 Tome 1 

 

Que faire quand on est un mignon petit chaton dans une maison qu’on ne connaît pas ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du bac à sable aux crayons, du chat d’à côté au bain, des serviettes aux légumes… la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa…

Vous m’avez fait découvrir le premier tome de ce manga lors du premier épisode du challenge Wild PAL, premier tome que j’avais apprécié sans non plus en faire une découverte inoubliable. En tournant la dernière page de celui-ci, j’avais tout de même certains doutes quant à la teneur des volumes suivants… les aventures de Chi n’allaient-elles pas devenir répétitives au bout d’un moment ? Finalement, aucune lassitude avec ce deuxième volume. Ce n’est toujours pas un coup de coeur mais c’est toujours aussi distrayant et mignon. Kawaï, comme dirait les japonnais.
chi une vie de chat tome 2 konami kanata extraitLa petite Chi est dorénavant bien adoptée par la famille complète et si elle a réussi à s’intégrer et à prendre quelques habitudes de vie au quotidien, certaines choses ne semblent pas encore complètement aller de soi pour elle. Dans ce deuxième volume, c‘est surtout l’apparition d’un énorme chat adulte dans le voisinage, qui va modifier la routine du chaton et va lui procurer quelques belles frayeurs. Comme précédemment, le tome contient une vingtaine d’épisodes qui ne s’étendent pas sur plus de 5 ou 6 pages. C’est court et se feuillette donc assez rapidement. On sourit parfois, on est souvent attendris par cette petite boule de poils… à laquelle on s’attache sans doute tout autant que la famille qui l’a recueillie !
Côté visuel, on reste sur les mêmes choses : des couleurs simples et assez tranchées, des traits eux aussi assez simples, sans fioritures excessives. Simple mais efficace et parfaitement approprié pour les jeunes lecteurs. On retrouve les visages expressifs propres aux mangas et Chi gagne elle aussi de grands et beaux yeux (un peu comme le Chat Potté ?) qu’on ne peut pas ignorer.
Pas grand chose de plus à dire sur ce deuxième tome qui est complètement dans la lignée du premier : tout aussi tendre et mignon ; du pur kawaï !

 


coupdecoeur

bride stories tome 1 kaoru mori ki-oonBride Stories, Tome 1  de Kaoru MORI.
Ki-oon, 2011, 186 pages.
Pour l’acheter : Bride Stories, Tome 1

 

La vie d’Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux… un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres mœurs… La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et Smith, l’explorateur anglais venu étudier leurs traditions.
Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, le clan d’Amir décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte…

Bride Stories est aussi (cf Les Carnets de Cerise), un titre qui connaît un beau succès auprès des lecteurs et même des professionnels du monde du manga. Forcément, encore une fois, j’avais de grosses attentes de mon côté et encore une fois, j’aurais été pas mal déçue si le résultat positif n’avait pas été là… Et encore une fois, il faut que j’apprenne à faire confiance aux conseils avisés des copains lecteurs car c’est un beau coup de coeur qui a pointé son nez. Il ne me reste plus qu’à me procurer les tomes suivants… et à patienter lorsque je serai arriver à la fin du tome 7 et qu’il faudra attendre de longs mois pour le 8 !
bride stories tome 1 kaoru mori extraitC’est la première fois que je me plonge dans un manga historique, et j’ai beaucoup aimé ça. Kaoru Mori nous emmène en Asie centrale au milieu du XIXe siècle. Passionnée par le thème, elle s’est longuement documentée sur le sujet et ça se ressent à la lecture. C’est un premier tome assez contemplatif puisqu’il pose les bases de l’histoire en nous présentant le contexte bien particulier et surtout les personnages, notamment Amir, l’héroïne de 20 ans. Son clan la marie au fils d’un clan allié qui n’a que 12 ans. Elle va devoir s’adapter aux us et coutumes de sa nouvelle famille d’adoption tout en apportant ses petites touches personnelles et féminines (l’équitation et la chasse à l’arc par exemple). L’élément déclencheur dont nous parle la quatrième de couverture – le fait qu’Amir doive épouser un autre homme pour conclure une meilleure alliance – n’arrive que tardivement dans ce volume, je pense qu’on en verra plus par la suite.
Détails, c’est le terme qui me vient à l’esprit quand je pense à ce premier tome très documenté, aussi bien dans l’intrigue que dans le dessin. La mangaka prend son temps et une nouvelle fois, c’est perceptible. Le contexte se met petit à petit en place et les yeux des lecteurs peuvent profiter de la richesse du coup de crayon de Kaoru Mori. Les tenues vestimentaires sont notamment minutieusement recomposées… c’est magnifique à observer.
Bizarrement, même si l’intrigue se met lentement en place et même si on ne fait qu’effleurer la plupart des éléments, je sens qu’Amir va être un personnage que je vais adorer suivre au long cours et que j’ai déjà hâte de retrouver. Bride stories est un manga hyper prometteur que j’espère pouvoir continuer à découvrir dès que possible !

 

♣ ♣ ♣

 

Merci encore pour vos choix ! 😀

 

wild pal épisode 2 miniature

 

6 commentaires sur “Les Coin des Images [SPECIAL WILD PAL, n°2]”

  1. J’ai très envie de découvrir Bride Stories, j’ai lu le premier tome d’Emma de la même auteure, j’avais bien aimé mais sans être transportée (il faudrait quand même que je lise la suite), mais ce manga m’a l’air plus riche et un peu plus profond. (Pour Emma le ton décalé, pas très crédible et anachronique (propre aux mangas légers j’ai l’impression), m’avait un peu gênée, je m’attendais à une romance historique plus recherchée).

  2. Ce coin des Images me fait penser, je ne sais pas si tu es déjà au courant, qu’un film Zombillénium, réalisé par Arthur de Pins lui-même, est prévu pour 2016-2017. Toi qui aime les BD, ça risque de t’intéresser 😉

  3. J’ai lu à ma fille les carnets de Cerise et bien que n’étant personnellement pas du tout BD je dois dire que j’ai trouvé celle-ci absolument adorable!! ça va peut-être m’inciter à me plonger plus dans les livres graphiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *