Le Puits des Mémoires, Tome 1 : La Traque de Gabriel KATZ

le puits des mémoires tome 1 la traque gabriel katz scrineo
Le Puits des Mémoires,

Tome 1 : La Traque
de Gabriel KATZ
Editions Scrineo,
2012, p. 399

Première Publication : 2012

Pour l’acheter : Le Puits des Mémoires

Gabriel Katz est auteur de fictions : livres, BD, télé… C’est sous ce pseudonyme qu’il écrit ses romans « jeunesses » ou fantasy. Gabriel Katz a écrit plus de 30 livres signés par des auteurs bien connus du grand public. Il se qualifie lui-même comme nègre littéraire : « Pour faire court, je suis nègre, c’est à dire que j’écris des bouquins que vous avez lus en croyant qu’ils étaient écrits par l’auteur dont le nom est en couverture. » (Wikipédia)

♣ ♣ ♣

Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.

J’ai acheté ce premier tome aux Imaginales 2013, convaincue par tous les bons échos rencontrés sur la toile et séduite par le discours de Gabriel Katz. L’auteur, chouchou de beaucoup de lecteurs/blogueurs est en effet très abordable et sympathique ; difficile donc de résister à la tentation de se lancer dans sa trilogie. Ce n’est qu’aujourd’hui, deux ans plus tard, bien décidée à acquérir le deuxième tome au même festival, que je prends enfin le temps d’ouvrir La Traque.
Alors, contrairement à de nombreux blogueurs, ce n’est pas un coup de cœur mais une lecture très divertissante qui appelle la suite ; suite que je prendrai évidemment à Epinal à la fin du mois.

Le ton est donné dès la première page, le lecteur est immédiatement catapulté en plein cœur des évènements. Trois hommes se réveillent enfermés dans des cercueils, déplacés dans un charriot. Suite à un accident, ils parviennent à éliminer leurs kidnappeurs et poursuivants… mais pour aller où ? Pour fuir qui et quoi ? Qui sont ceux qui les tenaient prisonniers ? Et avant toute chose, quelle est l’identité de chacun d’entre eux ?
Suivant tour à tour le point de vue des trois héros amnésiques, le lecteur est dans la même situation et découvre donc, exactement en même temps qu’eux, tout le contexte et les tenants et aboutissants de cette histoire. Le voile se soulève tout doucement, éclairant petit à petit la situation mais bien des questions restent encore sans réponse à la fin de ce premier tome. L’identité des trois héros (ou presque) nous est offertes dans le dernier tiers du récit – je pensais d’ailleurs que Gabriel Katz la garderait secrète jusqu’au bout et ma curiosité, assouvie assez tôt sur ce point, m’a un peu coupée dans mon élan (je n’avais plus le même besoin de tourner les pages pour avoir une réponse après cette annonce) – et quelques éléments nous sont apportés au fil des pages mais globalement, le mystère demeure. La Traque se présente plutôt comme un tome introductif posant les bases d’un univers fantasy comme on les aime : de l’aventure, des mystères, des complots, un peu de magie (de la nécromancie notamment)… et des héros possédant forces et faiblesses.

J’ai de ce fait, bien aimé suivre les trois aventuriers sans mémoire. On est plus habitué à suivre un seul héros et en proposer trois permet d’enrichir un petit peu l’intrigue et de laisser le choix au lecteur d’avoir une préférence. Car les trois hommes – qui se sont eux-mêmes rebaptisés Karib, Olen et Nils – sont aussi différents dans leur caractère et leurs capacités que dans leur physique ! Chaque lecteur devrait donc pouvoir y trouver son compte.
Karib est sans doute le plus imposant physiquement parlant mais c’est aussi le plus sensible des trois. Il se découvre des talents de magicien et pas n’importe lesquels ! A priori, il pourrait être un mage de guerre… étonnant pour un homme qui se montre plus que réticent à employer la violence sur d’autres êtres humains. Don Juan, Olen séduit toutes les filles sur son passage. Une jeune femme dans chaque port, il tombe amoureux aussi vite qu’il oublie les demoiselles… et pourtant, il semble très sincère à chaque fois ! Habile avec une lame et beau parleur, le jeune homme sait se sortir des situations les plus embarrassantes… Enfin, mystérieux et sombre, Nils ne laisse personne l’approcher. Ce lanceur de couteau exceptionnel s’imagine palefrenier parce qu’il sait avoir des atomes crochus avec les chevaux… seules créatures près desquelles il semble se détendre un minimum.
Karib est très certainement celui qui m’a le plus touchée des trois et dont le futur m’intrigue le plus. La personnalité d’Olen nous est rapidement dévoilée mais je ne sais pas si on peut se fier à ce comportement… quant à la froideur et la réserve de Nils, je suis sûre qu’elles cachent encore bien des choses !

Quelques personnages secondaires croisent notre chemin et intriguent. Le Fils de la Lune pour commencer, bien évidemment, car il s’agit d’un ennemi mystérieux dont on ne sait pas encore grand-chose. Et la jolie Oranie qui, je l’espère, ne sera pas oubliée dans les tomes suivants car elle m’a vraiment beaucoup plu. D’ailleurs, et c’est très certainement parce que je suis une femme, mais je trouve qu’il manque un peu de présence féminine dans cette histoire (autres que les conquêtes de Olen, cela va sans dire !). La testostérone c’est bien, surtout quand c’est bourré d’humour et pas seulement de la baston, mais ajouter une petite nana au trio, ça pourrait être sympa non ?

gabriel katzC’est à travers leur course poursuite sur les routes de ce royaume inconnu, que l’on va faire plus ample connaissance avec les trois amnésiques. J’ai de suite aimé me questionner sur leur identité et sur le fait que, peut-être, on ne suivait pas des « gentils ». Après tout, ce sont peut-être de dangereux criminels infréquentables ? Ce n’est pas parce qu’ils sont les héros de l’histoire qu’ils sont forcément du bon côté de la balance. Et la révélation de certaines de leurs capacités semblent aller dans ce sens… mais jusqu’à quel point, là est la question !

Même si l’intrigue de ce premier tome peut simplement se résumer à une fuite éperdue, parfois entrecoupée de pauses plus ou moins longues dans les villages et villes alentour, le rythme est bon, jamais lent et jamais ennuyeux. Les trois nouveaux amis font des rencontres, s’adaptent plus ou moins à leur nouveau quotidien, s’allient à des mercenaires, deviennent marchands de légumes ou paysans… jusqu’à la prochaine course-poursuite et donc jusqu’à la prochaine étape de leur aventure.
La tension monte crescendo, comme si l’ennemi qui était à leurs trousses se rapprochait de plus en plus dangereusement (et c’est d’ailleurs bien le cas !). On ressent assez bien l’angoisse et l’urgence de la fuite et malgré tout, Gabriel Katz apporte un peu de légèreté à l’ensemble en faisant preuve de beaucoup d’humour. Karib, Olen et Nils se retrouvent dans des situations parfois assez cocasses et on arrive à en rire très franchement malgré le danger qui les guette.

D’ailleurs, en plus de maîtriser l’humour, l’auteur est un fin conteur. Par des mots et des tournures de phrases simples, Gabriel Katz nous propulse aisément dans son univers. Les images se forment naturellement dans notre esprit, les scènes apparaissent assez clairement… Voilà qui est plus qu’agréable à parcourir et ravira petits et grands lecteurs, aguerris ou non à la fantasy.

Alors je ne sais pas vraiment ce qui a manqué à ce premier tome pour que j’en fasse un coup de cœur. Le divertissement était bel et bien là, le plaisir de lecture également, la curiosité m’a poussé à tourner les pages assez avidement… mais il m’a manqué un je-ne-sais-quoi pour que la lecture se transforme en must-have. Peut-être que je le trouverai dans le deuxième opus ?

Illustration : Portrait de Gabriel Katz, trouvé sur Babelio.

 

16 pensées sur “Le Puits des Mémoires, Tome 1 : La Traque de Gabriel KATZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

39cdb2dbad0928c745fd191577b31b6e3333333333333333333333333