Le Coin des Albums [3]

Un nouveau numéro, spécial éditions Nathan cette fois (que je remercie pour cette belle enveloppe surprise !) ! Petits ou grands albums, illustrations plus modernes ou véritables tableaux, livre interactif… encore une fois, c’est varié !

♣ ♣ ♣

 

splatSplat à la fête foraine + Splat à la mer de Rob SCOTTON.
Nathan, 2014, 32 pages (les deux). Pour les acheter : Splat à la fête foraine et Splat à la mer.

Aujourd’hui, Splat et ses amis vont à la fête foraine avec une mission très spéciale : rapporter à Kattie un cadeau inoubliable !

+

Splat a promis à son grand-père de lui rapporter un coquillage pour entendre la mer. Mais lorsqu’il arrive sur la plage, les ennuis commencent !

Splat est un chat noir rigolo dont les aventures se déclinent sur plusieurs numéros (et j’imagine que ce n’est pas prêt de s’arrêter !). Chaque album de la collection revient sur un événement ou une situation particulière de la vie du héros qui n’est pas sans rappeler le quotidien que peuvent vivre les enfants. Autant vous dire que Splat a du succès chez les petits, plutôt chez les « Moyenne » et « Grande » sections de maternelle, à mon avis. De mon côté, je sors assez mitigée de cette découverte. C’est certes amusant et mignon, mais sans plus, aussi bien au niveau du fond que de la forme.
Si certains albums pour les enfants abordent un aspect un peu pédagogique (découverte des nombres, des animaux, des fruits…) ou reviennent sur une situation angoissante et permettent de rassurer les plus jeunes (la rentrée scolaire, les cauchemars, l’arrivée d’un petit frère…), cette collection est plutôt tournée vers le divertissement. Alors bien sûr, il est toujours possible d’élargir le propos et de le rendre un peu plus instructif mais ça reste quand même très limité. Finalement, ces deux albums ne sont qu’un enchainement de scènes dans un lieu précis, la fête foraine ou la mer. Splat fait donc de la grande roue puis va faire un tour sur le stand de jouets à la page suivante… ou il fait un château de sable, va se baigner, rencontre une mouette… rien de bien extraordinaire, il faut l’avouer. Malgré tout, je pense que les plus jeunes seront séduits par ces aventures sans prétention et distrayantes.
Quant aux illustrations signées Rob Scotton… là aussi, je suis mitigée. Ce petit chat et son entourage sont amusants dans leurs expressions, leurs gestes et ont ce côté graphisme de dessin animé qui n’est pas déplaisant mais j’avoue que je préfère quand même les techniques et traits plus « naturels » moins « je travaille sur un ordinateur ». Je ne sais pas si ce que je dis est clair, le mieux est encore de vous laisser vous faire votre propre idée en jetant un œil sur les planches disponibles sur Google ou tout simplement en allant feuilleter un des albums de la collection en librairie !
En un mot : sympa et distrayant mais vraiment sans plus !

splat à la mer rob scotton planche

 

♣ ♣ ♣

 

la drole d'idée de mon papa rémi chaurand alexandra huard nathanLa Drôle d’idée de mon papa de Rémi CHAURAND, illustré par Alexandra HUARD.
Nathan, 2014, 32 pages. Pour l’acheter : La drôle d’idée de mon papa

Ce matin, Thelonius n’a pas très envie d’aller à l’école. Et que lui répond son papa ? “C’est d’accord ! On n’y va pas, mais juste cette fois !”.
À la place, son papa lui concocte un programme inoubliable avec plein de surprises et même quelques bêtises…Pour Thelonius, il s’agit d’une journée extraordinaire….

Ce n’est qu’à la toute fin que l’on comprend le but de cette journée d’école buissonnière… une journée privilégiée entre un père et son fils alors qu’un nouvel enfant vient d’arriver dans la famille. L’occasion pour le petit garçon de se rassurer : s’il n’est plus enfant unique, ses parents ne l’oublient pas et s’occupent toujours de lui !
Voilà un thème souvent traité dans les albums jeunesse parce que tout changement dans la vie d’un enfant est une source d’angoisse et que tous les moyens sont bons pour le rassurer… et les livres font généralement bien leur travail ! C’est avec beaucoup de tendresse, aussi bien dans les mots que dans les images, que Rémi Chaurand et Alexandra Huard abordent le sujet et retracent cette journée un peu particulière. Les scènes se succèdent permettant ainsi de changer de décor d’une double page à l’autre : petit-déjeuner dans un café de la ville, visite du zoo désert, découverte du musée au pas de course… Autant de moments tout doux que de pages dans ce bel album !
Si j’étais sceptique face aux illustrations de Rob Scotton pour les deux albums précédents (autour du héros Splat), je suis ici beaucoup plus enthousiaste ! Le format de l’ouvrage, plus grand, permet de proposer de vrais tableaux remplis de détails et de couleurs chaudes qui attirent l’œil. Si je regrettais les fonds blancs entourant Splat, là, ceux qui ont peur du « vide » seront servis, tout est rempli ! Je ne sais pas quelle technique (et matériel) utilise Alexandra Huard (qui vit à Lyon apparemment !) mais j’apprécie vraiment beaucoup le coup de crayon et la colorisation.
En un mot : un thème important joliment abordé et encore plus joliment illustré !

alexandra huard planche la drole d'idée de mon papa

 

♣ ♣ ♣

 

yen yen le panda géant nathanL’Histoire vraie de Yen-Yen le panda géant de Fred BERNARD, illustré par Julie FAULQUES.
Nathan, 2014, 32 pages. Pour l’acheter : L’Histoire vraie de Yen-Yen le panda géant

Yen-Yen le bébé panda s’éloigne de sa maman et se perd dans la forêt.
Recueilli par des hommes, il grandit au zoo de Pékin. Un jour, la Chine décide de l’offrir en cadeau à la France.
Un grand voyage commence pour Yen-Yen, qui devient le célèbre panda du zoo de Vincennes et rencontre même le Président de la République !

Dans le même format que l’album précédent, L’Histoire vraie de Yen-Yen s’inscrit dans un projet mis en place en partenariat avec le Muséum national d’histoire naturelle et est le troisième titre publié pour l’occasion (après ceux dédiés à un orang-outang et à une tortue géante). Je salue l’initiative et je sais de source sûre que les enfants adorent les ouvrages mettant en scène des animaux, encore plus lorsqu’il s’agit d’animaux un peu exotiques. Alors si à cet aspect ludique, on ajoute le côté « biographique » car inspiré de faits réels, ça ne peut qu’être excellent ! Oui mais… pas tout à fait.
L’histoire de ce petit Yen-Yen, abandonné par sa maman dans une forêt chinoise, offert à la France et finalement installée au zoo de Vincennes est assez passionnante (ou tout du moins intéressante). De sa naissance à sa mort, l’auteur tente de revenir sur les événements clefs de la vie de ce petit héros ressemblant à une grosse peluche, mais à force de vouloir simplifier et raccourcir le propos, très certainement pour se mettre à « la hauteur » des jeunes lecteurs, on perd toute l’émotion du texte. On nous balance la mort du compagnon de Yen-Yen comme ça, en une ligne et hop, on passe à autre chose. Même la mort du héros arrive comme un cheveu sur la soupe. Je comprends que l’émotion ne soit peut-être pas le but principal de cet album qui, à côté de ça, offre plein d’informations sur les pandas (ce qu’ils mangent, comment ils vivent…) mais bon, c’est toujours mieux quand on se sent impliqué, non ?
En revanche, côté illustrations, il n’y a rien à redire. Là encore, comme pour le travail d’Alexandra Huard, je suis séduite. Les matières et textures sont très bien rendues, on a presqu’envie de plonger les mains dans la fourrure du panda ! Les couleurs sont sublimes et j’aime vraiment beaucoup la technique choisie pour les appliquer ; je n’y connais rien mais on dirait presque que l’illustratrice a utilisé une éponge pour parvenir à ce rendu particulier. J’adhère !
En un mot : dommage que le texte ne soit pas aussi émouvant que les magnifiques images !

yen yen le panda nathan julie faulques

 

♣ ♣ ♣

au secours un monstre gluant orianne lallemand caroline hue nathancoupdecoeur

Au secours ! Un monstre gluant de Orianne LALLEMAND, illustré par Caroline HUE.
Nathan, 2014, 16 pages. Pour l’acheter : Au secours ! Un monstre gluant

Au secours ! Le monstre du placard à enlevé les parents de Lola. Aide-la à entrer dans le monde des monstres pour les délivrer !

Vous connaissez peut-être déjà Orianne Lallemand parce que c’est la maman du célèbre Loup, héros d’une collection aux éditions Auzou. Et j’adore cette collection illustrée par Eléonore Thuillier ! Alors quand j’ai découvert ce titre dans l’enveloppe envoyée par les éditions Nathan, j’ai sauté de joie ! Mon enthousiasme a pris définitivement son envol lorsque j’ai compris qu’il ne s’agissait pas d’un « banal » album mais d’un ouvrage pop-up (à savoir, interactif).
Le texte, plutôt court, n’est pas ce que j’ai retenu de cette lecture et je pense qu’il en sera de même avec les plus jeunes. Certes, suivre la petite Lola à travers différentes pièces à la recherche de ses parents kidnappés, c’est amusant, mais ce qui l’est encore plus, c’est de participer à l’aventure… en utilisant le livre ! L’avantage de l’album pop-up c’est ça, l’enfant (et l’adulte !) ouvre des portes de placards, soulève le couvercle d’un coffre, tourne une molette pour choisir l’objet idéal… bref, l’enfant interagit avec le livre. Une personne mettait en commentaire sur la vidéo Youtube, qu’elle trouvait le principe très intéressant car amenait la lecture de façon plus ludique, ce qui pouvait permettre aux enfants très réfractaires aux livres, à en ouvrir un et à y prendre du plaisir… et je suis parfaitement d’accord avec cette remarque ! Le seul inconvénient de ce système c’est que c’est assez fragile alors si vous avez des enfants peu soigneux et qui tripotent le livre quinze fois par jour, il ne fera pas long feu…
Par contre, même si j’ai adoré vivre l’aventure (et tester l’ouverture de toutes les fenêtres et toutes les molettes !), je suis un peu moins fan des illustrations proposées. C’est très coloré, dynamique et très fun et encore une fois (cf ce que j’ai dit pour Splat), ce n’est pas sans rappeler le graphisme de certains dessins animés contemporains (avec des traits noirs plus ou moins épais pour arrêter la colorisation), mais ce n’est pas le style que je préfère. Attention, ça reste très sympa, je ne veux pas qu’on croit que je n’ai pas apprécié toutes les planches de cet album parce que je me suis vraiment beaucoup amusée et je pense que le style des illustrations de Caroline Hüe s’accorde très bien avec l’aventure proposée par Orianne Lallemand et avec le principe de l’album pop-up ; mais à choisir, je préfère la collaboration de l’auteure avec Eléonore Thuillier sur la collection du Loup.
En un mot : c’est fun, coloré et pouvoir participer « physiquement » à l’aventure, c’est toujours génial !

au secours un monstre gluant caroline hue oriane lallemand nathan

 

 

 

Et voilà 5 albums de plus pour le challenge…

challenge je lis aussi des albums 2014 logo

 

 

 

10 pensées sur “Le Coin des Albums [3]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

a2bf865033204351d7e5d2ff6effba6cPPPPPP