Fruits Basket, Tome 2 de Natsuki TAKAYA

coupdecoeur

fruitsbasket2Fruits Basket,
Tome 2

de Natsuki TAKAYA
Delcourt,

2004, p. 200

Première Publication : 1998

Pour l’acheter : Fruits Basket, tome 2

Natsuki Takaya est une dessinatrice japonaise de manga née le 7 juillet 1973 à Shizuoka, au sud de Tōkyō. Au Japon, Fruits Basket (qui peut signifier « corbeille de fruits ») sort par chapitre dans la revue japonaise appelée Hana to yume. Par la suite les chapitres sortent sous forme de volumes reliés. La parution de la série s’est terminée au chapitre 136. Fruits Basket comporte 23 tomes. Il existe aussi un anime de 26 épisodes basés sur le début du manga (les 6 premiers volumes).

Tome 1
Tome 3
Tome 4

Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu’elle ignore, c’est que la famille Sôma est victime d’une malédiction secrète. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d’aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.

Si j’avais beaucoup aimé le premier tome il y a quelques semaines, j’ai carrément adoré ce deuxième opus ! L’histoire s’approfondit, on apprend plus de choses sur les héros qui deviennent de ce fait encore plus attachants, et surtout, on découvre de nouveaux personnages qui semblent plein de promesses !

Au cours des six chapitres offerts dans ce nouveau tome, on retrouve Tohru, dorénavant bien installée chez trois garçons de la famille Soma : Yuki, Kyô et Shiguré. Les deux premiers évoluent beaucoup au contact de la jeune fille et se rapprochent tous les deux beaucoup d’elle. Yuki a du mal à se laisser approcher par les autres mais semble moins sauvage auprès de Tohru. Quant à Kyô et ses nombreux accès de colère, il semble plus apaisé auprès de la douce lycéenne. J’aime beaucoup les relations très tendres qui unissent ce trio ; c’est doux et émouvant. Je garde notamment en tête la scène qui se déroule au moment du Nouvel An, alors que toute la famille Soma doit se réunir, laissant ainsi Tohru seule pour cet évènement, pour la première fois (sa mère est morte seulement quelques semaines plus tôt)… J’ai trouvé ce passage particulièrement touchant.

arisatohruetsakifruitsbasket

Deuxième chose vraiment très positive relevée lors de ma lecture : la découverte de nouveaux personnages intrigants. A commencer par les deux meilleures amies de Tohru : Arisa Liotamu et Saki Hanajima, qui viennent passer la nuit chez les Soma et s’assurer que leur petite protégée est bien traitée dans cette maison masculine ! Les deux demoiselles ont chacun une personnalité très différente… mais bien barrée ! Entre la violente qu’il ne vaut mieux pas chercher et la « médium » gothique, à vous de choisir ! En tout cas, j’espère les revoir très vite et en découvrir encore davantage…
Dans les dernières pages, on fait la connaissance de Momiji et Hatori, deux nouveaux membres de la famille Soma. Le premier, très jeune, n’est pas beaucoup mis en avant mais sa spontanéité et sa fraicheur n’ont pas mis longtemps à me séduire. Le second, Hatori, plus vieux et beaucoup plus renfermé, possède un passé particulièrement triste. Son histoire m’a beaucoup émue et, j’espère le recroiser dans les tomes suivants. Grâce à lui, on en apprend également davantage sur la malédiction de la famille et sur un de ses aspects les plus sombres.

Lors de ma chronique du premier tome, je vous disais que l’histoire m’avait complètement séduite mais que les dessins m’avaient un peu déçue. Ici, j’étais peut-être de meilleure humeur, mais je les ai davantage appréciés et je retiens surtout le dessin des deux meilleures amies bizarres de Tohru, que je trouve particulièrement réussies ! J’espère que cette tendance (ou impression) continuera sur cette voie dans les tomes suivants.

 

Je fais durer le plaisir en ne dévorant pas les tomes à la suite, mais je ne tarderai pas à me plonger dans le volume suivant car j’ai vraiment hâte de continuer à découvrir les membres de la famille Soma et l’ampleur de leur malédiction ; et il me tarde de voir l’évolution de Yuki et Kyô au contact de la gentille Tohru !

 

Une pensée sur “Fruits Basket, Tome 2 de Natsuki TAKAYA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

78311779d2e1b103e965ecf6a99ab2d9jjjjjjjjjjjjjjjj