Card Captor Sakura, Tome 4 de CLAMP

 

coupdecoeur

cardcaptorsakura4Card Captor Sakura,
Tome 4

de CLAMP
PiKa Edition,

2000, p. 185

Première Publication : 1997

Pour l’acheter : Card Captor Sakura, tome 4

CLAMP est une équipe féminine de mangaka. Leurs mangas sont en général des shojo manga, mais elles se sont plus récemment essayées au seinen et au shonen publiés entre autres dans Young Magazine au Japon.

Tome 1 Tome 2 Tome 3 Tome 5 Tome 6 Tome 7 Tome 8

♣ ♣ ♣

Un jour, Sakura trouva un livre étrange dans sa bibliothèque et sans faire exprès libéra les cartes de Clow, puissantes cartes aux pouvoirs magiques. Elle se trouve donc investie d’une mission, celle de rassembler à nouveau les cartes pour éviter l’apocalypse. Aidée par son amie Tomoyo et son « rival » Shaolan, elle va rassembler une à une les cartes au terme d’aventures les plus incroyables les unes que les autres.

Le tome précédent m’avait un peu déçue, les aventures ne m’ayant pas plus emballée que ça. Je commençais donc ce quatrième opus (lu entre deux romans lors du Read-A-Thon du 10 décembre) en me demandant quelles petites intrigues allaient ici nous offrir Clamp.
Si la première et la dernière ne me laisseront pas un souvenir impérissable, la deuxième – la principale et la plus longue en terme de pages – m’a enchantée !
Je suis définitivement fan de Card Captor Sakura, le cinquième tome est d’ores et déjà lu (également lors du Read-A-Thon) et le billet ne tardera pas. Il me reste maintenant à acquérir les sept tomes suivants, j’ai vu que certains atteignaient des prix records sur les sites de vente, j’espère que je les trouverai facilement à Lyon ! Vivement la suite !

Comme pour les trois tomes précédents, celui-ci est divisé en trois. Trois parties, trois mini-épisodes, trois petites intrigues et donc trois éléments différents abordés.
Dans le premier qui est la suite directe du dernier épisode du tome 3 (ça va ? Vous suivez ?), on retrouve Sakura, Shaolan et Tomoyo, toujours coincés dans le labyrinthe, ne trouvant pas la sortie. Leur professeur, Minazuki – dont se méfie Shaolan, souvenez-vous – leur vient en aide et révèle une facette de ses pouvoirs (ainsi qu’un objet magique). Pour capturer la carte du labyrinthe (The Maze), Sakura doit également agir et ne peut pas se cacher, mais l’institutrice, décidément au courant de beaucoup de choses, ne semble pas du tout surprise. Avec l’arrivée de Toya qui s’inquiétait pour sa petite sœur, on comprend que Minazuki et lui se connaissaient « intimement » quelques années plus tôt.
Le troisième épisode met en scène un nouveau pouvoir de Sakura : le rêve prémonitoire. C’est aussi dans ces quelques pages que la petite fille passe un moment privilégié avec Yukito et tente de faire sa déclaration.
Venons-en maintenant à l’intrigue centrale qui occupe le plus de pages et m’a beaucoup plu (même si je la connaissais déjà grâce à l’anime, j’ai pris plaisir à la retrouver sur papier). La classe de notre petite Magical Girl part en classe de mer. Alors qu’elles sont dans leur lit après une journée d’activités, Sakura et ses amies se racontent des histoires de fantômes et notamment celle de la grotte. Terrifiée, la petite chasseuse de cartes ne trouve pas le sommeil. Elle rencontre Shaolan sur la plage et ce dernier lui fait oublier sa peur. Le lendemain, une épreuve de courage attend les élèves, ils doivent aller déposer un cierge sur un autel au fond d’une grotte… et l’histoire racontée la veille prend vie ! Tout le monde disparait autour d’elle, Sakura doit vaincre sa peur pour sauver tous ses camarades et amis…

Si j’ai tant aimé ce deuxième épisode, c’est parce qu’il met en avant deux des aspects que j’aime particulièrement dans cette série de Clamp. Pour commencer, bien qu’elle soit une héroïne aux pouvoirs magiques, Sakura n’en reste pas moins une petite fille qui a peur des histoires de fantômes ; elle est terriblement attendrissante, juste adorable. L’autre élément c’est Shaolan bien sûr et le rapprochement subtil qui s’opère entre les deux héros. Petit à petit, le petit brun prend la seconde place principale et devient le principal héros masculin de la série. Il nous prouve constamment son courage et sa gentillesse derrière ses airs bougons. Il est trop chou ce gamin !

La force de Card Captor Sakura à mon goût et contrairement à une autre série de Magical Girl comme Sailor Moon (du moins de ce que je me souviens des tomes lus), c’est que, bien que la trame de fond soit la même (ou presque) d’un épisode à l‘autre – à savoir récupérer les cartes de Clow -, ce n’est pas répétitif et ennuyeux. En effet, Clamp met habilement l’accent sur les personnages secondaires et les relations qui lient tout ce beau monde, Sakura comprise. Ce quatrième tome en est, encore une fois, le parfait exemple.

Niveau dessins, c’est toujours la même chose. Je répèterai juste, encore une fois, que les tenues de l’héroïne et des autres personnages sont magnifiques (ça c’est mon côté fille qui ressort) et que certaines cartes sont tout bonnement sublimes (dans les dernières pages, lorsque Sakura capture « The Glow » [« La Lueur »], par exemple).
Seul petit point négatif de ma lecture : le petit Kerbéros est un peu absent et de ce fait, son humour également. Mais bon, Shaolan est bien présent, alors ça compense !

Comme je le disais en introduction, le cinquième tome est déjà lu (et grandement apprécié, notamment l’épisode central comme ici) et bientôt chroniqué. Il me tarde de rentrer sur Lyon après les vacances pour aller acheter la suite (en espérant que je la trouve !).

L’épisode central, le principal, est excellent ! Trois mini-intrigues qui apportent chacune de nouveaux éléments à l’intrigue général et aux relations des personnages entre eux (Minazuki est vraiment étrange, Sakura en apprend un peu plus sur Shaolan qui se rapproche subtilement de l’héroïne,…). Des dessins toujours aussi jolis (notamment les tenues et les cartes de Clow). C’est léger, mignon, frais,… ça met du baume au cœur !Kerbéros est un peu absent, son humour légendaire également.

Une pensée sur “Card Captor Sakura, Tome 4 de CLAMP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bb119b5a74e3de5316fb09fd7313f86f222222222222222222