Card Captor Sakura, Tome 2 de CLAMP

cardcaptorsakura2
Card Captor Sakura,
Tome 2

de CLAMP
PiKa Edition,

2000, p. 187

Première Publication : 1997

Pour l’acheter : Card Captor Sakura, tome 2

CLAMP est une équipe féminine de mangaka. Leurs mangas sont en général des shojo manga, mais elles se sont plus récemment essayées au seinen et au shonen publiés entre autres dans Young Magazine au Japon.

Tome 1 Tome 3 Tome 4 Tome 5 Tome 6 Tome 7 Tome 8

♣ ♣ ♣

Un jour, Sakura trouva un livre étrange dans sa bibliothèque et sans faire exprès libéra les cartes de Clow, puissantes cartes aux pouvoirs magiques. Elle se trouve donc investie d’une mission, celle de rassembler à nouveau les cartes pour éviter l’apocalypse. Aidée par son amie Tomoyo et son « rival » Shaolan, elle va rassembler une à une les cartes au terme d’aventures les plus incroyables les unes que les autres.

Card Captor Sakura fait partie de ces séries de mangas que j’ai envie de terminer jusqu’au bout (malgré leur taille) parce que j’adore ! J’ai découvert l’histoire de la petite Sakura il y a quelques années grâce à l’anime qui passait sur M6 mais ce n’est que très récemment, grâce à Matilda, que j’ai pu me plonger dans le manga d’origine. Par chance, j’ai trouvé ce deuxième tome d’occasion (et depuis, les trois suivants), j’en ai donc profité pour l’acquérir… et le dévorer !
C’est une histoire destinée aux jeunes filles, un peu « rose », acidulé et naïve… mais je ne sais pas, ça fonctionne parfaitement bien avec moi !

shaolanMême si les trois petits épisodes ne m’ont pas passionnée au même niveau, tous restent sympathiques. Ce que je retiens surtout de ce deuxième tome (et de la saga en général), ce sont les personnages, terriblement attachants et drôles. Sakura est une petite fille qui pourrait paraître sans relief mais avec sa gentillesse, son espièglerie et son courage (malgré son côté trouillarde parfois), elle reste une de mes petites héroïnes de manga préférées.
Les personnages qui l’entourent ont eux aussi quelque chose à nous offrir : Kerberos (ou petit Kélo), le gardien des cartes gourmand, désinvolte et à l’aspect d’une petite peluche jaune volante ; Toya et Fujitaka, respectivement le frère et le père de Sakura, en retrait mais tout de même présents et marquants ; Tomoyo, la meilleure amie qui adore créer des tenues pour Sakura et la filmer ensuite et qui a parfois des attitudes étranges (dans l’anime je n’y voyais qu’un amitié mais là, je doute…) ; Yukito, le meilleur ami de Toya, goinfre et très patient dont Sakura est amoureuse (d’ailleurs en parlant de relation ambigüe, je pointe également du doigt celle de Toya/Yukito…). D’autres personnages moins importants pour l’intrigue principale s’intègrent dans les intrigues secondaires et permettent de développer l’entourage de Sakura et les liens qu’elle entretient avec chacun (la maman de Tomoyo qui, on le comprend, est liée à la famille de l’héroïne ; les camarades de classe ; les professeurs,…).
Mais la grande nouveauté de ce deuxième tome, c’est l’arrivée de Shaolan (alias Lionel dans l’anime). Descendant de Clow, il pense avoir tous les droits sur les cartes et ne se gêne pas pour rabaisser Sakura qu’il considère comme trop faible. Petit garçon insupportable, prétentieux et qui semble toujours de mauvaise humeur, on comprend pourtant bien vite qu’il est plus que ça et qu’on va l’adorer ! Si j’avais 12 ans de moins, je crois que je pourrais craquer pour Shaolan (en plus il a un super costume !).

En parlant de costumes, et c’est un peu la particularité de ce manga, on en découvre des nouveaux à chaque aventure et pour chaque occasion. Tomoyo se surpasse, on regrette presque que les couleurs soient absentes de ce manga !
En ce qui concerne les dessins en eux-mêmes, notamment des visages, ils ne sont pas extraordinaires en soi, mais font passer les émotions et rendent les personnages attachants ; c’est tout ce qui compte ! En revanche, et même si j’ai tendance à aimer les choses colorées, je reste mitigée sur les couvertures. C’est frais, c’est girly… mais ce orange sur la tranche… je ne suis pas du tout fan !
A noter que le sens de lecture est français (de la gauche vers la droite) ce qui me perturbe grandement alors que je m’étais habituée aux mangas « traditionnels ».

Card Captor Sakura ne fait pas partie de ces séries que l’on cite pour leurs messages de paix ou hautement instructifs, mais elle reste pourtant une des plus connues dans le monde des mangas, une incontournable. La ronchon que je suis ne comprend pas mon engouement pour cette gamine un poil trop lisse, cette histoire pas toujours très originale en comparaison des autres « Magic Girls » ou ces dessins pas franchement extraordinaires… Et malgré tout, j’adore cette saga ! J’aime ses personnages touchants, son humour, sa fraîcheur… ça ne s’explique pas ! De ce deuxième opus, je retiens l’arrivée de Shaolan qui va devenir le deuxième héros principal… j’ai hâte de me plonger dans les tomes suivants !

Une pensée sur “Card Captor Sakura, Tome 2 de CLAMP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

e6e53b280bfaaa44494612075c6cff83fffffffffffffff