Darcy’s Story de Janet AYLMER

darcysstory

coupdecoeur

Darcy’s Story
de Janet AYLMER
(Challenge Read in English : 1)
Harper,
2006, p. 280

Première Publication : 1996

Pour l’acheter : Darcy’s Story

Janet Aylmer est le nom de plume d’une admiratrice anglaise de Jane Austen qui vit à Bath en Angleterre.

Orgueil et Préjugés
 Mr Darcy’s Diary
Adaptation : Orgueil et Préjugés (1995)
 Adaptation : Orgueil et Préjugés (2005)

♣ ♣ ♣

Darcy’s Story reveals at last the truth about Jane Austen’s most famous hero, Fitzwilliam Darcy. « Pride and Prejudice » is the most popular romantic novel in the world, yet it says little about how Darcy is changed from a « haughty, reserved and fastidious » young man to the ardent and humble suitor for the hand of Jane Austen’s delightful heroine, Elizabeth Bennet.

Grâce au site de troc Bookmooch, j’ai réussi à échanger de nombreux titres et ai eu la joie de recevoir pas mal de livres étrangers. Le site est ouvert au monde entier et on y trouve surtout des livres en anglais (les titres français sont plus rares). J’ai donc pu me concocter une petite pile dédiée à la littérature para-austenienne, venant tout droit des Etats-Unis et d’Angleterre. Darcy’s story a atterri dans ma boîte aux lettres il y a quelques semaines seulement et, ayant alors envie de renouer avec l’histoire de Jane Austen, il n’a pas fait long feu dans ma PAL…
Malgré quelques difficultés de compréhension (je ne suis pas bilingue), j’ai pris énormément de plaisir à la lecture de cette réécriture. Comme le titre l’indique, Mr Darcy est au premier plan. Quel bonheur de le retrouver et de le redécouvrir sous un autre angle !

Un résumé est-il nécessaire ? Je pense que la phrase utilisée en couverture est assez explicite : « Pride and Prejudice told from a whole new perspective ». Evidemment, si vous ne connaissez pas l’histoire d’origine – Orgueil et Préjugés, donc -, je vous renvoie au billet correspondant sur ce blog, à ceux – nombreux – des autres blogueuses, ou même aux adaptations qui vous donneront un léger aperçu (pour celle de 2005) ou carrément une mise en scène fidèle (celle de 1995).

janetaylmerEn parlant de l’adaptation BBC de 1995, sachez que la connaître avant la lecture de Darcy’s story peut être un petit plus, car Janet Aylmer s’est inspirée (elle nous l’explique en postface) de celle-ci pour donner plus de profondeur aux personnages de sa réécriture. Et en effet, je n’ai eu aucun mal à reconnaître Colin Firth derrière les attitudes du Darcy qu’elle nous propose, ou même Jennifer Ehle dans les scènes où Elizabeth Bennet apparaît. J’ai eu constamment les visages des acteurs de la BBC en tête, et c’était un plaisir de les voir « s’animer » dans des scènes inédites.
Vous pouvez vous demander quel est l’intérêt d’une telle réécriture. Et bien, outre la joie de retrouver ces personnages dont on ne se lasse pas, c’est aussi le bonheur de les découvrir dans des scènes inédites ! Orgueil et Préjugés de Jane Austen suit le point de vue exclusif de l’héroïne, Elizabeth Bennet. Janet Aylmer reprend cette histoire du point de vue de Darcy ; toutes les scènes où la pétillante Lizzie est absente ont du être inventées ou au moins écrites avec le peu d’éléments qu’on connait dans le texte d’origine. De la même façon, ce qu’a pu vivre Elizabeth en l’absence de Darcy, ce qu’elle sait, ce qu’elle ressent,… est inconnu de celui-ci.
Quel plaisir d’assister à des scènes entre le mystérieux et sa jeune sœur qui comprend, bien avant lui, ce qui se passe et le conseille… ou encore ces passages où, indécis et malheureux, il réfléchit, pèse le pour et le contre… et remballe cette idiote de Miss Bingley ! Janet Aylmer nous propose un éclairage du personnage, nous apporte des éléments sur son caractère. Bien sûr, c’est la vision qu’elle a, elle, de Mr Darcy ; mais j’ai le sentiment qu’elle l’a bien cerné et je pense que Jane Austen a de quoi être (où qu’elle soit) satisfaite et rassurée par ce que devient son personnage sous la plume d’une autre auteure, presque deux siècles après sa création.

Souvenez-vous, il y a quelques-mois, je faisais ma première lecture para-austenienne – grâce à Fée Bourbonnaise lors du Swap Jane Austen – avec Mr Darcy’s diary de Amanda Grange. Là aussi il était question d’une réécriture du point de vue de Mr Darcy, mais pas de n’importe quelle façon : sous forme de « journal intime ». Ici, et c’est peut-être ce qui rend la lecture en VO un peu plus difficile, Janet Aylmer utilise le récit à la troisième personne du singulier avec descriptions et dialogues. Les descriptions sont parfois un peu « poussées », j’ai donc eu quelques difficultés avec le vocabulaire. En revanche, je me suis, paradoxalement, plus attachée au Darcy introduit à la troisième personne par Janet Aylmer, qu’à celui qui écrit son journal à la première personne chez Amanda Grange. J’ai bizarrement eu l’impression d’en savoir plus sur ce qu’il ressent ici que dans ma précédente lecture.
J’ai trouvé cette version dans le « ton » de l’originale : à la fois passionnée et toute en retenue (codes de l’époque obligent). Les scènes ajoutées s’insèrent bien dans la schéma et ne fait pas « tache » aux côtés de celles qu’on connait déjà. Janet Aylmer a, à mon goût, réussi à respecter l’œuvre originale, tout en apportant sa vision de l’histoire. C’est réussi !

En bref, même si cette réécriture est moins abordable que celle d’Amanda Grange, je lai trouvée encore plus intéressante que cette dernière car encore plus « poussée », plus généreuse au niveau des scènes inédites et de la personnalité de Mr Darcy. Amoureuses du mystérieux Fitzwilliam, lancez-vous sans hésiter !
Je conseille la lecture de Darcy’s story après celle d’Orgueil et Préjugés bien sûr, et, de préférence, également après le visionnage des cinq heures de la série de la BBC de 1995.

5 pensées sur “Darcy’s Story de Janet AYLMER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fbc7f173f4d2ed7e721416a447d924a1#####