La Communauté du Sud, Tome 6 : La Reine des vampires de Charlaine HARRIS

la communauté du sud tome 6 la reine des vampires charlaine harris j'ai lu
La Communauté du Sud, Tome 6 :
La Reine des vampires

de Charlaine HARRIS
J’ai lu,

2009, p. 410

Première Publication : 2006

Pour l’acheter : La Communauté du Sud, Tome 6

Charlaine Harris (née le 25 novembre 1951) est une romancière américaine. Elle écrit des romans policiers et des romans d’amour paranormaux. Le premier tome de sa série La Communauté du Sud a fait l’objet d’une adaptation en série télévisée en 2008 sous le titre de True Blood.

La série décrit une coexistence entre vampires et humains au cœur d’une petite ville de Louisiane. Au cœur de cette coexistence se trouve le «True Blood», une boisson à base de sang de synthèse qui permet aux vampires de se nourrir. Si certains essaient de s’intégrer, d’autres au contraire, refusent ce sang synthétique et continuent à se nourrir de sang humain. Quant aux humains, la peur de l’inconnu les envahit et le racisme anti-vampires augmente au fur et à mesure que les meurtres se succèdent. Au coeur de ce conflit, l’amour entre Sookie, serveuse au Merlotte’s, et Bill, un vampire.

 Tome 1  Tome 2  Tome 3  Tome 4  Tome 5
 Tome 7  Tome 8  Tome 9  Tome 10 Tome 11 

♣ ♣ ♣

« C’est moi Sookie, je suis de retour, mais cette fois, je pars en mission dans la capitale du vice ! La reine des vampires m’a ordonné d’enquêter sur la mort de ma cousine-vampire Hadley. Et quand la reine ordonne… Bonne fille, j’obéis mais l’héritage d’Hadley attise la convoitise.Heureusement, Quinn, mon sublime tigre-garou, m’accompagne dans cette enquête sanglante. »
Sookie Stackhouse a quitté le fin fond de la Louisiane pour la Nouvelle-Orléans et utilise ses talents de télépathe pour enquêter sur la mort suspecte de sa cousine, dont la nature des relations avec la reine est encore trouble… De révélation en révélation, Sookie va rapidement regretter la vie paisible et les vampires finalement si peu terrifiants de Bon Temps.

Sixième tome de la Communauté du Sud, et de nouvelles aventures pour Sookie. On se demande d’ailleurs comment, avec tous ces dangers, elle parvient à rester en vie, elle, pauvre mortelle. Une explication nous est fournie dans ce tome et permet par la même occasion, d’apporter un peu de vraisemblance quant à son sex-appeal démesuré. Un tome moins passionnant que les précédents, mais, par contre, plus travaillé et mature dans le style, me semble-t-il.

L’histoire, pour une fois, ne m’a pas emballée plus que ça. Le prétexte de la mort d’une cousine défunte pour un départ vers la Nouvelle-Orléans m’a semblé un peu sorti de nulle part, comme les évènements se déroulant à Bon Temps dans les premières pages (l’arrivée de la nouvelle serveuse louche, la découverte du cadavre au fond du jardin de Sookie,…). Quant à la conspiration autour de la reine des vampires, l’intrigue ne m’a pas plus divertie que ça. Charlaine Harris remet une nouvelle fois sur le tapis la situation avec la famille Pelt, et ça commence vraiment à m’agacer cette histoire ! Pourvu qu’on en entende plus jamais parler, mais j’ai un doute…
Enfin, n’oublions pas la nouvelle relation de Sookie avec Quinn, le tigre-garou, relation qui ne me fait ni chaud ni froid. Quinn a beau être présenté comme un type tout à fait convenable et même comme un véritable gentleman, je n’accroche pas ; et son rapprochement avec Sookie aurait presque quelque chose de déplaisant… En plus, il y a plein de mystères autour de lui, je sens qu’il cache quelques chose…

Outre ce tigre-garou louche, Charlaine Harris s’appesantit légèrement sur de nouveaux personnages. L’arrivée de ceux-ci a quelque chose de rafraîchissant et est bienvenue pour ne pas que l’histoire s’essouffle. On fait plus ample connaissance avec Sophie-Anne, la reine des vampires, qui fait même l’honneur à Sookie de lui raconter son histoire. On découvre également une nouvelle figure en la personne d’Amélia, sorcière puissante qui risque de prendre une certaine importance dans les tomes suivants. Enfin, l’auteure annonce la présence de nouvelles créatures dans son univers : les demi-démons !

Les aventures de ce tome se déroulent une nouvelle fois très vite, à peine quelques jours ; et prennent place successivement à Bon Temps puis à la Nouvelle-Orléans où Sookie déambule entre l’appartement de sa défunte cousine, le QG de la reine des vampires et même dans les marais pour une fuite endiablée !
Même si l’histoire en elle-même m’a moins séduite, je remarque une amélioration dans le style de Charlaine Harris. Les descriptions gagnent en profondeur et les dialogues semblent plus réfléchis et plus « utiles » (moins employés pour du remplissage de pages). Bien sur, c’est toujours de la bit-lit, donc quelque chose de léger qui se lit très vite, mais il y a des progrès ! En plus, l’auteure nous offre une trentaine de pages supplémentaires par rapport aux volumes précédents (qui en comportaient 375 environ), que du bonheur !
Pour terminer, je regrette quand même les trop longues absences d’Eric, mon personnage préféré (définitivement). Heureusement, les quelques scènes qui lui sont dédiées sont à mourir de rire, je vous en mets d’ailleurs une  (p. 393) qui m’a largement rendu le sourire !

« Soudain, j’ai été projetée au sol, si violemment que j’en ai eu le souffle coupé. Je me suis débattue avec, pour tout résultat, de me retrouver les deux mains immobilisées. J’étais littéralement écrasée sous un grand corps lourd.
– Je te tiens ! m’a dit Eric.
– Bon sang ! Mais qu’est-ce que tu crois être en train de faire, là ?
– Je te protège.
Exalté par l’excitation du combat, il souriait de toutes ses dents, et ses beaux yeux bleus étincelaient comme des saphirs. Eric adorait se battre.
– Je ne vois personne en train de m’attaquer, lui ai-je fait remarquer. Et j’ai l’impression que la reine a autrement besoin de toi que moi. Mais j’apprécie le geste.
Emporté par son élan, Eric m’a embrassée – un long et profond baiser -, puis il a ramassé la tête de Wybert.
– Je roule pour les vampires de Louisiane ! s’est-il exclamé joyeusement, avant de balancer ce truc répugnant avec une telle précision et une telle force qu’il a littéralement arraché à Dreadlocks son épée des mains. »

 

4 pensées sur “La Communauté du Sud, Tome 6 : La Reine des vampires de Charlaine HARRIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

92a9acbd3c69649358b4d353fd717566ooooooooooooooooooooooooo