C’est lundi, que lisez-vous ? (15)


Voilà un résumé de mes lectures de ces deux dernières semaines !

C’est I believe in pixie dust qui répertorie désormais les liens chaque lundi.


J’ai fini de lire et j’ai lu…

Cupidon a des ailes en carton. Je n’attendais pas grand chose de cette lecture mais ce fut finalement une assez bonne surprise. Quelques éléments un peu too much (à la limite du ridicule, comme l’oiseau pour ne citer que lui) mais globalement une lecture qui fait du bien. J’ai apprécié les réflexions autour de l’amour, ce n’est pas une mauvaise idée de prendre du recul et de décortiquer un petit peu pour mieux vivre ses relations. Pas inoubliable, pas extraordinaire mais agréable.
Comment voyager seule quand… Par contre là, c’est la déception. L’autrice nous livre de nombreuses anecdotes au sujet de ses nombreux séjours autour du monde. Quelques-unes font sourire mais sans plus. J’aurais presque l’impression que ce livre pourrait décourager des voyageuses solos car Katia ne nous parle que de situations embarrassantes, ridicules voire hyper flippantes. Alors bien sûr, tous les voyages comportent leur lot de petits moments imprévus (et souvent amusants) mais il aurait peut-être été bon de tempérer avec toutes les autres anecdotes positives qui, j’en suis sûre, sont aussi nombreuses dans son parcours !


Ken’en, T. 2. Le premier tome m’avait laissé un peu sceptique. Ce deuxième volet m’a davantage convaincue car révèle quelques croyances et légendes japonaises intéressantes avec un petit côté Ramna 1/2 dans les transformations des personnages et l’humour… mais ici l’histoire est beaucoup plus sérieuse, moins grivoise ! Et l’amitié entre les deux héros prend de plus en plus de consistance, on s’attache à eux.
Les Ogres-Dieux, T. 3. J’ai adoré ce troisième volet. Plus que le deuxième. Toujours le même univers mais raconté d’un point de vue différent, dans une autre perspective, toujours avec le personnage de Petit en filigrane. Toujours très admirative du travail graphique autour de cette série : les illustrations des planches mais aussi la mise en page et le format ! Vraiment une chouette histoire… mais quelle frustration en arrivant à la dernière page ! Vite, la suite !
Saga, T. 1. Je suis les recommandations… et je ne suis pas déçue ! Je n’ai jamais été attirée par les comics, quand je les feuillette les illustrations me laissent souvent de marbre. Et la SF qui se déroule dans l’espace ne m’a jamais emballée non plus (à part Le Cinquième Élément qui me fait mourir de rire !) et pourtant, j’ai adoré ce premier tome qui démarre sur les chapeaux de roue, en plein milieu de l’action. Et la grande force des scénaristes/illustrateurs c’est de réussir à plonger le lecteur très rapidement dans une univers complètement inconnu (et farfelu) et de rendre ses héros hyper attachants en quelques pages. Bon, malheureusement pour moi la fin est hyper frustrante… et je n’ai pas encore pu lire la suite qui est empruntée ! Vite !


Je lis…

Avec son teint diaphane et sa longue chevelure cuivrée, Lizzie Siddal n’a rien de l’idéal victorien aux joues roses. À l’atelier de chapellerie, Lizzie assemble des coiffes somptueuses destinées à de jeunes élégantes fortunées. Un jour, elle attire l’attention du peintre et poète préraphaélite Dante Gabriel Rossetti. Envoûté à la fois par sa beauté sublime et ses dons artistiques, celui-ci l’entraîne dans l’univers scintillant des salons et des soirées bohèmes. Mais incarner la muse que tous les artistes rêvent d’immortaliser se révélera bien plus cruel que tout ce que la jeune femme pouvait imaginer.

Malgré certains travaux novateurs, le Moyen Age continue d’être considéré comme une période barbare, marquée par la violence, le famine et la peste. Entre l’Antiquité et la Renaissance, la nuit planterait sur dix siècles d’histoire occidentale. Pour dissiper cette vision caricaturale, l’auteur met en regard les bons comme les mauvais cotés de l’existence des contemporains de Charlemagne, de Saint Louis ou des Médicis. En dix chapitres portant notamment sur l’alimentation, la médecine, les femmes, l’intolérance, les plaisirs ou la mort, il brosse un tableau nuancé et vivant, qui rend la civilisation médiévale profondément attachante et la restitue dans toute sa vérité.


Je vais lire…


Belle semaine, belles lectures et à bientôt !


4 pensées sur “C’est lundi, que lisez-vous ? (15)

  • 25 février 2019 à 21 h 00 min
    Permalink

    Deux de tes titres graphiques me tentent de plus en plus, au fur et à mesure que je les vois passé : Les ogres-dieux et Saga. Au moins pour ce dernier je suis prévenue, si je le commence il vaut mieux que j’ai la suite sous la main 😀

    Répondre
  • 25 février 2019 à 18 h 51 min
    Permalink

    Les Ogres-Dieux c’est une telle claque graphique à chaque fois. On m’a fait découvrir Bertrand Gatignol avec Pistouvi, qui est moins fou visuellement mais montrait déjà une jolie gestion du noir et blanc (je crois qu’il existe aussi une version colorisée) et un bel univers, c’était très sympa. Et d’Hubert, j’avais adoré Beauté (dessiné par Kerascoët). (On ne m’arrête plus dans les recommandations.)
    Tellement content que tu aimes Saga 🙂 Un univers complètement inconnu (et farfelu), tu en auras encore dans la suite, des héros hyper attachants aussi (attends de rencontrer Ghüs ^^).
    J’espère que les prochaines semaines te réserveront d’autres bonnes lectures !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
Facebook
YouTube
Instagram