C’est lundi, que lisez-vous ? (13)


Voilà un tour d’horizon de mes trois dernières semaines de lectures…

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ?  by One Person’s Journey Through a World of Books. C’est I believe in pixie dust qui répertorie désormais les liens chaque lundi.


J’ai fini de lire et j’ai lu…

  

Rhizome. Une lecture surprenante par bien des aspects mais qui est en parfaite adéquation avec mes prises de conscience/pensées de ces derniers mois. Ecologie, harmonie, biodiversité… tout un programme !
Trois histoires de Noël. Les romances ce n’est pas mon truc mais j’ai voulu faire une exception pour Noël. La première histoire (la plus longue) est celle qui m’a le plus plu parce que j’ai aimé l’humour et les situations abracadabrantesques qui restent tout de même « crédibles ». La deuxième histoire est mignonne mais sans surprise. La troisième est celle que j’ai le moins aimée, l’humour n’est pas vraiment passé et j’ai trouvé les personnages assez insupportables. Bilan mitigé donc.
Homo natura. Un petit essai qui conforte mes idées et mes convictions à plein de niveaux et surtout l’envie de modifier ma façon de vivre, autant que faire se peut. Impossible d’aller vivre avec un peuple autochtone au milieu de nulle part mais quand même l’envie de m’approcher un peu plus de ces sociétés de chasseurs-cueilleurs respectueux de leur Terre Mère. De faire un peu, à mon niveau. Le colibri, tout ça…


  

Le Blog de Nina. Une petite bande-dessinée pour les pré-adolescents qui fonctionne bien. L’histoire est simplette (mais agréable) mais le plus gros intérêt de ce titre réside dans sa forme : c’est l’héroïne qui nous raconte sa vie, sous forme d’articles de blog la plupart du temps (car en gamine bien de son temps, elle est hyper connectée et ne sait communiquer que comme ça… en tout cas au début !).
Histoires du soir pour filles rebelles. Inutile de le présenter tant il a fait son effet sur les blogs et les chaînes Youtube. Je m’y suis enfin plongée. Pas déçue, la centaine de portraits féminins est hétéroclite et la plupart sont de parfaites inconnues très inspirantes. Le livre s’adresse aux plus jeunes lecteurs (et pas qu’aux lectrices), le vocabulaire et les tournures de phrases sont donc en conséquence. Le discours peut donc paraître un peu simpliste parfois, mais il faut le remettre en contexte. En tout cas j’ai eu envie d’en savoir plus sur de nombreuses fille-femmes présentées ici !
Les Filles de Salem. Quand on parle de filles marquantes, en voilà d’autres. Un roman graphique assez dur. Même très dur. Certaines scènes sont révoltantes ! Difficile de rester indifférent à la lecture de cette histoire. Le coup de crayon ne m’a pas toujours convaincue, sans doute parce qu’il m’a souvent mise mal à l’aise, mais il n’est pas inintéressant, loin de là. Pas vraiment de similitude dans les traits mais plutôt dans le ressenti : j’ai pensé plus d’une fois au Cri de Munch. Peut-être juste pour le malaise. A lire, c’est important !


Je lis…

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »
Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin… de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer…
BIENVENUE AU CIRQUE DES RÊVES !
Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Cependant ils s’aiment, et cette passion pourrait leur être fatale.

Sapiens retraçait l’histoire de l’humanité. Homo Deus interroge son avenir. Que deviendront nos démocraties quand Google et Facebook connaîtront nos goûts et nos préférences politiques mieux que nous-mêmes ? Qu’adviendra-t-il de l’Etat providence lorsque nous, les humains, serons évincés du marché de l’emploi par des ordinateurs plus performants ? Quelle utilisation certaines religions feront-elles de la manipulation génétique ? Homo Deus nous dévoile ce que sera le monde d’aujourd’hui lorsque, à nos mythes collectifs tels que les dieux, l’argent, l’égalité et la liberté, s’allieront de nouvelles technologies démiurgiques. Et que les algorithmes, de plus en plus intelligents, pourront se passer de notre pouvoir de décision. Car, tandis que l’Homo Sapiens devient un Homo Deus, nous nous forgeons un nouveau destin.


Je vais lire…

 


Belle semaine, belles lectures et à bientôt !


Vous avez aimé ? Dites-le !
error

3 pensées sur “C’est lundi, que lisez-vous ? (13)

  • 31 décembre 2018 à 20 h 10 min
    Permalink

    Content que tu aies aimé Les Filles de Salem, même s’il est vrai que c’est une lecture viscérale qui prend aux tripes avec des scènes très dures. La patte graphique n’est pas classique mais j’ai adoré.
    Et je crois bien qu’en 2019 je tenterai les deux Homo d’Harari.
    Bonne nouvelle année livresque à toi.

    Répondre
  • 31 décembre 2018 à 17 h 08 min
    Permalink

    Homo sapiens et deus me tentent beaucoup mais j’hésite un peu.
    J’ai reçu à Noël les contes de Noël de Charles Dickens

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
Facebook
YouTube
Instagram