Le Coin des Docs [1]


Sur le même modèle que le Coin des BD ou le Coin des Albums, j’ai eu envie de vous proposer des articles rassemblant mes lectures documentaires ou non-fictionnelles. Il y en a un peu pour tous les goûts. Pour ce premier numéro, ce sont 12 titres que je vous présente mais dans l’avenir, je n’attendrai pas d’en avoir lu autant pour vous en parler !


♣ ♣ ♣


Tueurs en série : les 100 meurtriers les plus célèbres de tous les temps de COLLECTIF, Editions de l’Imprévu. Pour l’acheterTueurs en série

Jack l’Eventreur, Landru ou Guy Georges… : comment ces hommes sont devenus les ennemis publics n°1 à travers différents pays ? Christine Malèvre, Mary Bell ou Jeanne Weber… : pourquoi ces femmes ont-elles un jour basculé dans une folie meurtrière ? 
Ce livre vous présente les tueurs en série les plus célèbres de l’Histoire. Chaque criminel fait l’objet d’une fiche détaillée présentant ses antécédents familiaux, son mode opératoire et ses meurtres pervers. L’analyse des crimes est accompagnée de témoignages terrifiants et de photos d’archives. 
Cet ouvrage complet vous permettra de comparer les profils psychologiques des meurtriers les plus sadiques.

Je lis trop peu de polars et thrillers (pourtant je ne suis jamais déçue !) alors que, côté séries tv, c’est sans doute le genre que je regarde le plus. D’autant plus quand les épisodes traitent de tueurs en série. C’est effrayant mais assez passionnant. Le profilage, l’étude de la psyché humaine et le fait que, l’environnement a une influence (pas toujours mais souvent) sur l’évolution des personnalités. Bref, c’est un sujet qui m’intéresse. Pour autant, je ne suis pas une spécialiste, bien loin de là, alors les documentaires me font de l’œil. J’ai vu passer celui-ci, son format largement illustré et simplifié m’a tentée. Si visuellement c’est plutôt attrayant, le fond est à revoir à mon avis. C’est hyper mal écrit et bourré de fautes. Ce qui m’a souvent dérangée dans ma lecture car je me suis souvent perdue ; les phrases manquaient parfois de clarté. Mais pour une petite vue d’ensemble, pourquoi pas.


Ecrivains voyageurs, ces vagabonds qui disent le monde de L. MARECHAUX, Arthaud. Pour l’acheter : Écrivains voyageurs

Voyageurs, ils devinrent écrivains. Écrivains, ils se firent voyageurs.Les uns ? Loti, Conrad, Segalen, Bouvier ? partent au bout du monde pour courir les rêves nés de leurs lectures d’enfance ; les autres ? Kipling, London, Kessel ou Chatwin ? prennent la route pour nourrir leurs pages blanches. Les arpenteurs d’océans ? Slocum, Kavvadias ou Moitessier ?, de déserts ? Thesiger ? et de cimes enneigées ? Alexandra David-Néel ? font leurs les propos de Stevenson : « Je ne voyage pas pour aller quelque part, mais pour voyager. Je voyage pour le plaisir du voyage. » Quant aux plumitifs en herbe ? Cendrars, Simenon ou Gary ?, ils proclament, à l’instar de Kerouac : « Écrire est mon boulot… Alors il faut que je bouge! » Tous ? sans se préoccuper de savoir s’ils sont voyageurs avant d’être écrivains, ou l’inverse ? entendent dire le monde, transmettre leur passion pour la littérature d’aventure, et inciter leurs lecteurs à boucler leur sac pour emprunter leurs pas.

Vous le verrez avec les prochains livres : le voyage – et sa littérature – a occupé pas mal de mes lectures ces derniers mois (et c’est loin d’être fini !). Le lien littérature-exploration me séduit énormément, je suis donc à la recherche d’auteurs spécialisés (ou pas)… et quoi de mieux qu’un guide pour trouver des références ? Il existe autant de voyageurs que d’écrivains, les expériences sont bien différentes mais toutes assez passionnantes, apparemment. L’avantage (ou l’inconvénient ?) des livres du genre, c’est qu’à présenter des dizaines de noms et titres, ils donnent forcément envie de s’éparpiller pour tout lire, tout découvrir… et voyager à son tour !


Elles ont conquis le monde, les grandes aventurières (1850-1950) de A. LAPIERRE et C. MOUCHARD, Arthaud. Pour l’acheter : Elles ont conquis le monde

Les grandes aventurières ne sont plus seulement des courtisanes : ce sont des conquérantes d’un type nouveau apparu dans la première moitié du XIXe siècle. Des femmes qui voulaient être des géographes, des botanistes, des ethnologues – bref des exploratrices à part entière ! Et elles ont conquis le monde, d’est en ouest et du nord au sud, le collet bien monté, pour que leur vertu ne soit en rien suspectée, leur corset étroitement lacé. Mais sous leur armure vibraient des émotions violentes, des sentiments brûlants. Et beaucoup ont vécu des amours qui, pour être secrètes, n’en furent pas moins passionnées.  » Quels rapports entre Karen Blixen et Catalina de Erauso, la nonne soldat guerroyant en Espagne au temps du Siècle d’or ? Entre Alexine Tinne, la flamboyante aristocrate hollandaise, campant parmi ses serviteurs dans les déserts d’Egypte, et Margaret Fountaine, la vieille demoiselle chassant le papillon en Amazonie ? A travers l’espace et le temps, qu’ont-elles de commun, toutes ces femmes aux personnalités si différentes ? Sinon ce talent-là : savoir reconnaître leur instinct et soutenir leur désir. Ne laisser personne – aucun être, aucune idée, aucune peur – les détourner de l’essentiel et les dépouiller de leur âme. Oser.  » Alexandra Lapierre Les exploratrices en crinoline ont le sens de l’humour. A la certitude qu’aucune situation n’est jamais désespérée, elles allient le flegme et la joie.

Encore plus enthousiasmant que le titre précédent car hyper inspirant pour moi. Découvrir les aventures de ces femmes, si en avance sur leur temps, c’est un immense moteur ! Quand je pense à ces exploratrices du XIXe siècle qui partaient, quasi seules sur les routes (sans chaperon), quasi sans défense et complètement corsetées dans des tenues impossibles… mais quel courage ! Comment ne pas avoir envie de suivre leurs traces ? A lire pour trouver soi-même le courage de se lancer.


La grande Agatha Christie illustrée de C. GUILLOT, Chêne. Pour l’acheter : La grande Agatha Christie Illustrée

Agatha Christie, en voilà une reine du crime ! À la lecture de chacun de ses livres, vous vous triturez les méninges pour découvrir le coupable, et finalement, Hercule Poirot, Miss Marple ou Tommy et Tuppence Beresford vous coiffent au poteau.
Mais si après la présentation de la situation, le plan de la scène de crime et l’énoncé des indices, la solution n’était pas dévoilée ? Ce serait alors à vous de devenir détective amateur !
Retrouvez les 13 plus belles enquêtes de la grande Agatha Christie résumées avec des dessins aussi drôles qu’instructifs et tentez à votre tour de retrouver les coupables !

Si j’ai aimé le principe et le visuel – j’adore ces ouvrages graphiques à la fois ludiques et intelligents qui permettent de tout comprendre en un coup d’œil ! – je suis en revanche déçue de ne pas avoir trouvé une page finale qui offrirait les solutions aux enquêtes. Oui, jouer les enquêteurs et tenter de se mettre dans la peau d’Hercule Poirot pour débusquer les coupables, c’est chouette ; mais si vous êtes aussi nuls que moi à ce jeu, vous serez hyper frustrés car les noms ne sont pas révélés. Peut-être une façon de pousser les lecteurs à (re)lire les œuvres de la grande Agatha ?


Littérature, les grandes œuvres tout simplement de COLLECTIF, Prisma. Pour l’acheter : Littérature, les grandes œuvres tout simplement

Une présentation de l’histoire de la littérature par les grandes œuvres représentatives de style caractéristique d’une époque : de la versification des cultures orales à l’internationalisation des œuvres contemporaines en passant par les textes mythologiques, le réalisme, l’absurde ou l’écriture mondialisée. Avec des citations, des résumés, des chronologies et des encadrés biographiques.

S’il y a un cours que j’adorais au lycée (malgré mon Bac S), c’est bien le cours de français. Sans doute essentiellement parce que j’ai eu la chance d’avoir une prof géniale qui savait rendre l’apprentissage ludique… un peu comme le fait ce titre. La mode est aux graphismes géométriques, aux graphiques colorés… bref, à tout ce qui peut, simplement, nous faire comprendre des choses complexes en un coup d’œil. Je ne dis pas que ce livre peut devenir un manuel pour réviser le bac de français – l’étude de la majorité des œuvres me semble un peu trop raccourcie – mais il peut donner une idée rapide des grands mouvements, des grands genres ; et donner quelques exemples de titres indispensables. A noter que certains grands classiques sont analysés plus en profondeur (sur quelques pages, alors que les autres sont cités sur seulement quelques paragraphes), ce qui peut tout de même être apprécié des lycéens.


❤ La Vie secrète des animaux de P. WOHLLEBEN, Les Arènes. Pour l’acheter : La Vie secrète des animaux

Le talent de conteur et de vulgarisateur de Peter Wohlleben continue d’opérer avec La Vie secrète des animaux. Les droits des animaux, la prise en compte de leur intelligence et, plus récemment, de leur conscience, la question de la souffrance animale, tous ces sujets sont au cœur de l’actualité. Après les arbres, Peter Wohlleben nous ouvre, à sa manière toujours simple, personnelle et imagée, les portes d’un nouveau monde caché : non plus seulement la pensée ou l’intelligence animales, mais le champ complet de leurs émotions.

Wohlleben est un forestier allemand. Depuis des années, son quotidien est au cœur de la forêt, il en retire donc de très nombreuses observations et anecdotes qu’il nous partage ici. C’est assez passionnant, bien qu’un peu répétitif parfois. Je pense que les chapitres n’ont pas été écrits les uns à la suite des autres mais qu’il s’agit plutôt d’une compilation ultérieure, ce qui explique les quelques redites. Ce n’est pas tellement gênant, au moins ça ancre un peu plus les informations. En revanche, j’ai trouvé que c’était parfois un peu brouillon dans le discours. Abordable et intéressant, mais parfois un peu cafouillis. Malgré tout, j’aime beaucoup le discours général de l’auteur, sa position en tant qu’être humain dans son environnement et je le rejoins sur de très nombreux points (la recherche de l’équilibre et de l’harmonie, de la « mesure » dans nos consommations sans non plus tomber dans l’extrême inverse…). Bref, ce monsieur a toute ma sympathie.


La Vie secrète des arbres de P. WOHLLEBEN, Les Arènes. Pour l’acheter : La Vie secrète des arbres

Il y a un Wood Wide Web comme il y a un World Wide Web! Par leurs racines mais aussi par leurs feuilles et par le pollen qu’ils émettent, bouleaux, épinettes, sapins, érables, pins ou trembles communiquent entre eux.
C’est du moins l’une des étonnantes constatations du garde forestier Peter Wohlleben, dont le livre sensible et plein d’intuition nous révèle un monde bien caché.
Étant donné que l’évolution nous a très tôt coupés du monde végétal, il nous est aujourd’hui plus difficile de comprendre les plantes que les animaux. L’auteur nous invite à renouer avec nos forêts anciennes où pullule une vie très mal connue. Il nous apprend que les arbres possèdent un sens du goût, s’entraident, respirent, réussissent à vivre des centaines voire des milliers d’années… La vie secrète des arbres change notre façon de voir les forêts. « On ne peut plus les abattre sans réfléchir et ravager leur environnement en lançant des bulldozers à l’assaut des sous-bois », soutient Peter Wohlleben.

C’est par ce titre-ci que Wohlleben s’est fait connaître (énorme succès éditorial à l’international) mais de mon côté, je l’ai découvert en second. J’avoue avoir préféré le recueil sur les animaux. Pas que cette Vie secrète des arbres soit inintéressante, bien au contraire !, mais l’ensemble me paraît plus compliqué à appréhender. Certainement parce que j’ai plus de connaissances au sujet des animaux qu’au sujet des arbres. L’auteur vulgarise ses propos mais certains passages restent tout de même assez obscurs. Malgré tout, encore une fois, toutes ses observations et anecdotes sont assez passionnantes et nous ouvrent les yeux sur un monde que l’on côtoie au quotidien mais que l’on connaît pourtant très peu. Je ne regarderai plus jamais un chêne de la même façon, de même que les champignons qui poussent à ses pieds. Les forêts sont de véritables écosystèmes qui se régulent par eux-mêmes et l’intelligence des arbres n’est plus à prouver. La preuve de leur sensibilité est à deux doigts de nous apparaître. A lire !


Un Livre dans le sac à dos de L. BEDIN, Livres du monde. Pour l’acheter : Un livre dans le sac à dos

La littérature de voyage a pour ambition de décrire le monde, ses lieux, ses habitants, ses mœurs, ses cultures, mais aussi de parler de l’intime, de l’auteur, de soi. Tous les voyages sont différents. Tous les voyageurs sont différents. Tous les livres des écrivains voyageurs sont différents. C’est dire l’inépuisable source de lectures. Un livre dans le sac à dos – 70 livres pour voyager propose les chroniques de 70 livres pour découvrir la littérature de voyage, un panorama subjectif qui mêle grands auteurs et écrivains en devenir, classiques et premiers récits, anciens ou contemporains. Blaise Cendrars et Jack London, Chateaubriand et Victor Hugo, Ella Maillart et Anne Brunswic, David Fauquemberg et Christophe Cousin sont au sommaire. Et bien d’autres. Des Routes de la Soie à l’Alpe romantique, partez à la découverte des livres et des écrivains, parcourez le monde, et vérifiez que dans  » littérature de voyage  » il y a bien le mot  » littérature « .

Pour revenir du côté de la littérature de voyage, j’ai eu envie de me plonger dans un autre guide, cette fois de poche. A travers quelques thématiques, l’auteur nous propose des références plus ou moins anciennes et plus ou moins connues. J’ai aimé découvrir des titres dont je n’avais jamais entendu parler (les guides du genre ressassent souvent les mêmes choses… alors un peu d’originalité ne fait pas de mal !) et j’ai pris pas mal de notes. C’est résumé juste comme il faut pour nous donner les indications indispensables et assez d’éléments pour nous rendre curieux. Mais dans l’ensemble, les œuvres – et la biographie de leur auteur – ne sont pas développées sur plus d’une page (format poche), ce qui est bien suffisant. Le seul reproche que je pourrais faire à ce guide réside dans sa forme : c’est assez austère, la mise en page aurait pu être un peu plus attrayante… et il y a pas mal de coquilles, notamment au sujet de la ponctuation ! 


Lettres à un jeune auteur de C. MCCANN, Belfond. Pour l’acheter : Lettres à un jeune auteur

Délaissant – momentanément – la fiction, Colum McCann nous livre un petit livre original et fort utile, sorte de guide pour tout aspirant auteur et, plus généralement, pour tout lecteur intéressé par l’écriture. Sans oublier les fans de l’écriture sublime de l’auteur des Saisons de la nuit et de Et que le vaste monde poursuive sa course folle.
 » De l’audace devant la page blanche ! Écris au-delà du désespoir. Chante. Chasse tes visions dans le noir. Partage ta rage. Résiste. Dénonce. De la vigueur, du cœur, de la persévérance ! Donne du poids à l’imaginaire. Commence par douter. Va où personne n’est allé. Compose une langue unique. Sublime l’ordinaire. Pas de panique. Révèle une vérité inconnue. Divertis également. Soulage la soif de sérieux et de joie. On peut te retirer bien des choses – même la vie –, mais pas les récits que tu en fais. Pour toi, jeune auteur, ce mot donc, non dénué d’amour et de respect : écris ! « 

Je ne suis pas autrice mais Colum McCann est un auteur découvert récemment qui m’a fait grande impression. J’ai pour projet de lire ses romans déjà publiés et de suivre ses prochaines parutions. Et même si ce n’est pas de la fiction, je prends ! Attention, il ne s’agit pas d’un guide « du bon auteur » mais plutôt de réflexions diverses et variées sur l’écriture et la lecture. Le style un peu impératif m’a un peu déstabilisée au début mais je ne pense pas qu’il faille y voir des « ordres » à suivre à la lettre. Plutôt une interpellation amicale du lecteur. Je serais curieuse d’avoir l’avis d’un(e) auteur(ice) sur ce livre. Utile ? Qui apporte des réflexions ?


Mon Bullet avec Bulledop de BULLEDOP, Flammarion Jeunesse. Pour l’acheter : Mon bullet avec Bulledop

Des conseils pour réaliser son bullet journal, le personnaliser et organiser sa vie. Avec un carnet pour réaliser le sien.

Le bullet journal est un accessoire qui fait fureur ces dernières années. Comme beaucoup j’ai succombé aux charmes de ce carnet-organisateur-journal dans lequel je peux tout à la fois faire preuve de créativité comme rester dans la simplicité. De mon côté, je l’utilise surtout pour répertorier mes lectures et tout ce qui a trait au blog, à la chaîne, aux découvertes littéraires en général. Mais après avoir lu ou feuilleté des guides comme celui de Bulledop, j’ai eu envie de l’adapter un peu à mon quotidien. C’est donc un petit livre qui offre une entrée simple et rapide dans le monde du Bullet Journal, notamment pour les plus jeunes d’entre nous. Si vous voulez des explications plus détaillées – notamment pour une utilisation quotidienne dans des vies de femmes/mères overbookées – d’autres guides plus « adultes » sont également disponibles. Vous pouvez piocher dans chacun d’entre eux et prendre ce qui vous intéresse.


❤❤Sapiens, une brève histoire de l’humanité de Y. N. HARARI, Audiolib. Pour l’acheter : Sapiens

Il y a 100 000 ans, la Terre était habitée par au moins six espèces différentes d’hominidés. Une seule a survécu. Nous, les Homo Sapiens.
Comment notre espèce a-t-elle réussi à dominer la planète ? Pourquoi nos ancêtres ont-ils uni leurs forces pour créer villes et royaumes ? Comment en sommes-nous arrivés à créer les concepts de religion, de nation, de droits de l’homme ? À dépendre de l’argent, des livres et des lois ? À devenir esclaves de la bureaucratie, des horaires, de la consommation de masse ? Et à quoi ressemblera notre monde dans le millénaire à venir ?
Véritable phénomène d’édition, traduit dans une trentaine de langues, Sapiens est un livre audacieux, érudit et provocateur. Professeur d’Histoire à l’Université hébraïque de Jérusalem, Yuval Noah Harari mêle l’Histoire à la Science pour remettre en cause tout ce que nous pensions savoir sur l’humanité : nos pensées, nos actes, notre héritage… et notre futur.

J’ai mis plus d’un mois à écouter ce gros livre grâce à la version proposée par Audiolib. Et j’ai adoré ! Je ne suis pas sûre d’avoir tout retenu mais beaucoup de réflexions ont fait mouche et m’ont remis les idées en place. J’ai aimé que l’auteur nous offre une vision d’ensemble, une vision globale de l’évolution de l’être humain, de son apparition sur la planète à aujourd’hui. Il revient sur les différentes révolutions qu’a connu le sapiens et je retiens surtout que c’est à partir de l’agriculture que tout a merdé. Les religions animistes, polythéistes puis monothéistes ; la révolution scientifique, le progrès, le capitalisme… tout s’accélère jusqu’à la situation que nous connaissons aujourd’hui. Le discours est simple (mais pas simpliste) et donc très abordable. Les exemples sont nombreux, parfois un peu répétitifs mais il faut ce qu’il faut pour exposer les faits. J’ai hâte de me plonger dans la « suite » Homo Deus… qui j’espère, sortira rapidement en audio. Un indispensable, un incontournable… lisez Sapiens !


Dictionnaire insolite de l’Irlande de A. POZZUOLI, Cosmopole. Pour l’acheter : Dictionnaire insolite de l’Irlande

La Guinness, les moutons, la musique, les traditions, la pluie et les grandes étendues vertes… L’Irlande nous apparaît souvent au travers de ces clichés. Et pourtant, ils sont vrais. L’Irlande est néanmoins une expérience ; c’est une nation débordante de convivialité et une façon de vivre qui transpire une humanité introuvable ailleurs. Cela vous paraît-il invraisemblable ? Ce dictionnaire vous fera plonger au cœur d’un pays à la palette d’émotions, de légendes et de paysages grandioses qui vous transporteront vers un monde où chaque muret de pierre et chaque porte ont une histoire à raconter.

Il fallait bien qu’il y ait au moins un documentaire sur l’Irlande dans cette sélection… non ? Ce n’est pas le meilleur ouvrage lu à ce sujet mais quelques-unes des entrées de ce dictionnaire valent le détour. Je connaissais la plupart des informations offertes par l’auteur mais j’ai réussi à glaner quelques références que je m’empresserai d’aller consulter dès que j’en aurai l’occasion. Si vous ne connaissez rien à ce beau pays, ce tout petit livre de poche pourra vous donner une assez bonne idée de ce que vous pourrez trouver entre les moutons, la pluie et la verdure. De mon côté, après avoir tourné la dernière page du dictionnaire je n’avais qu’une envie, acheter un billet d’avion pour y retourner… une cinquième fois !!!


Si à votre tour, vous avez des titres à me conseiller,
n’hésitez pas !
Vous avez aimé ? Dites-le !

4 pensées sur “Le Coin des Docs [1]

  • Ping :[BILAN] Septembre 2018 ⋆ BAZAR DE LA LITTERATURE

  • 4 octobre 2018 à 22 h 47 min
    Permalink

    Bonsoir, j’ai enfin eu l’occasion de me poser suffisamment longtemps pour lire cet article qui me fait de l’œil depuis que tu l’as publié.
    Je suis bien tentée de lire « Sapiens », « La vie secrète des arbres », « Lettre à un jeune auteur », en fait j’aime bien lire de temps à autre des documentaires, et tes lectures semblent très intéressantes.

    Si je ne devais te conseiller qu’un titre ce serait « Sous les pavés, les chansons : anthologie des airs rebelles » Comme tu t’en doutes, ça parle musique et plus particulièrement des chansons engagées ou contestataires de 1790 à aujourd’hui. Instructif vraiment 🙂

    Répondre
  • 20 septembre 2018 à 2 h 22 min
    Permalink

    Moi qui trouvais que je ne lisais clairement pas assez de non-fiction, l’article tombe à pic. Il est possible que j’en ai noté précieusement plus d’un. Il est possible aussi que mon banquier commence à confectionner une poupée vaudou à ton effigie, parce qu’il ne sait plus quoi faire pour arrêter l’hémorragie.
    Je vous laisse régler ça entre vous, j’ai des livres à aller acheter.

    Répondre
  • 18 septembre 2018 à 18 h 44 min
    Permalink

    Je lis assez peu de documentaires mais c’est une très bonne idée ! Je note particulièrement celui sur les exploratrices.

    (PS : en série tv, as-tu vu Mindhunter ? sur les tueurs en série c’est génialissime !)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez aimé ? Dites-le !

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://bazardelalitterature.com/2018/09/18/le-coin-des-docs-1">
YouTube
Instagram