Rois du Monde, Tome 2 : Chasse Royale, partie 1 de Jean-Philippe JAWORSKI

Rois du Monde, Tome 2 :
Chasse Royale, Partie 1
de Jean-Philippe JAWORSKI

Les Moutons électriques,
2015, p.288

Première Publication : 2015

 

Pour l’acheter : Rois du monde, Tome 2

 

Jean-Philippe Jaworski a suivi des études de lettres et enseigne le français en lycée, dans la région de Nancy. Il a collaboré au magazine Casus Belli, créé Tiers Âge, un jeu de rôle gratuit sur la Terre du Milieu, et Te Deum pour un massacre, un jeu de rôle historique sur les guerres de religion. Janua Vera était son premier recueil de fictions, Gagner la guerre son premier roman.

 Rois du Monde, Tome 1 

 

♣ ♣ ♣

 

Voici neuf ans que le haut roi Ambigat m’a admis à la cour du Gué d’Avara. Voici neuf ans que j’ai trouvé ma place parmi les héros bituriges.
Toutefois, quoiqu’il demeure redoutable, le souverain vieillit. Sa force vitale s’épuise et les royaumes de la Celtique déclinent. Nos troupeaux sont malades. Nos blés pourrissent sur pied. Les jeunes fils du souverain meurent… La disette et le mécontentement grondent au sein des tribus. Si les dieux se sont détournés du haut roi, que feront les chefs des nations clientes ? Certains ne rêvent-ils pas de renverser Ambigat, de s’emparer du pouvoir, de restaurer la prospérité ?
Et moi, Bellovèse ! Moi qu’Ambigat a jadis privé de son père et de son royaume ! Moi qu’Ambigat a naguère voué à la mort ! Moi qu’Ambigat a fini par admettre parmi les siens ! Quel parti épouserai-je ? Deviendrai-je un chasseur de roi ? Ou serai-je le jeune roi traqué par la meute ?


Initialement prévue en trois tomes cette série s’étalera finalement sur cinq, il me semble. Ce deuxième volet est en fait la première partie d’un tome – Chasse Royale – qui se voulait unique mais qui s’est finalement subdivisé. Tant mieux pour nous, l’occasion de rester encore plus longtemps dans cet univers si passionnant. Dommage cependant, il faut s’armer de patience entre la publication de chaque opus… et là, ça se complique. Parce que Monsieur Jaworski, en conteur expert, sait poser ses cartes au bon moment et parvient à nous happer tant et si bien qu’on ne peut plus lâcher l’ouvrage une fois qu’on y est plongé.
Heureusement pour moi, le tome 3 (et suite directe de celui-ci donc), vient de sortir et me régalera certainement dans les semaines à venir. Mais ne brûlons pas les étapes, revenons d’abord sur cette première partie de Chasse Royale qui s’ouvre, comme son titre l’indique, sur une extraordinaire scène de chasse à courre…

Si Même pas mort nous présentait l’enfance de Bellovèse, notre héros-narrateur, cette suite revient sur une nouvelle étape de sa vie. Après plusieurs années de relative tranquillité, les choses se corsent. Ambigat le Haut-Roi perd petit à petit sa puissance, les dieux se détournent de lui, l’ordre des druides connaît lui aussi une période mouvementée, alors des chefs de clans plus jeunes envisagent un renversement de pouvoir.
C’est le chemin que souhaite emprunter Ségovèse, le frère cadet de Bellovèse alors que celui-ci est tiraillé entre sa loyauté au Haut-Roi (qui est également son oncle) et sa filiation maternelle. Sans compter qu’Ambigat est tout de même l’assassin de leur père. Quel parti adopter ? A qui offrir ses services ? Bellovèse hésite tant et si bien qu’il affronte de nombreuses situations périlleuses au cours de ce deuxième tome.

Jean-Philippe JAWORSKI, portrait trouvé sur le site des Moutons électriques.

A vrai dire, le rythme est plus que tendu puisqu’à travers ces quelques deux cent pages, seuls deux ou trois jours nous sont contés et la baston est plus que jamais de la partie. C’est très intense. Le lecteur est au cœur de l’action, il découvre l’histoire à travers les yeux (les souvenirs) du narrateur… tant et si bien qu’au cours de ma lecture, j’avais l’impression d’intégrer et de connaître les codes de tous ces guerriers celtes pour qui loyauté, courage et force sont des qualités indispensables.
Mais attention, âmes sensibles s’abstenir, car comme d’habitude avec Jean-Philippe Jaworski, c’est extrêmement bien écrit. Les descriptions sont très précises et particulièrement immersives. Visages blanchis à la chaux, peaux teintées en bleu, têtes tranchées et attachées à la ceinture comme trophées, violents lancers de javelots qui ne ratent que rarement leur but… Dans ce tome, il y a de la boue, du sang, des tripes et bien des pertes. Dont une qui a bien failli me faire verser des larmes bien amères (spoiler : la fidèle compagne de Bellovèse).

Si j’ai une nouvelle fois adoré me plonger au coeur de la Celtique, j’ai tout de même un regret minime : que l’aspect “fantasy” soit finalement moins présent que dans le premier tome. Certes, les quelques quarante premières pages se déroulant au moment d’une étrange chasse à courre dans une non moins étrange forêt, forment une entrée en matière plus que satisfaisante de ce point de vue-là – d’ailleurs, qui à part Jean-Philippe Jaworski peut se permettre de nous balader dans une même action sur autant de paragraphes sans aucunement nous lasser ? – mais tout de même… je trouve qu’ici, l’on touche moins souvent du doigt ce qui se cache de l’autre côté du voile. Et comme c’est clairement cette barrière mince entre les mondes, entre le rêve et la réalité, qui me séduit le plus, je m’en trouve un tout petit peu désappointée.
Cela dit, je ne peux qu’une nouvelle fois saluer le travail exceptionnel de documentation effectué par Jean-Philippe Jaworski. Cette série regorge de détails révélés par l’archéologie (des us et coutumes qui nous semblent aujourd’hui farfelus, l’utilisation surprenante mais mortellement efficace d’armes “primitives”…) et plonge son lecteur dans une époque lointaine et méconnue.

Rois du Monde c’est une aventure passionnante auprès d’un guerrier Biturige, dans un monde violent et instable, où les paroles et les prédictions des druides sont attentivement écoutées et où d’étranges cerfs se jouent des chasseurs des heures durant… A moi le tome 3 !

 

1 commentaire sur “Rois du Monde, Tome 2 : Chasse Royale, partie 1 de Jean-Philippe JAWORSKI”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *