[BILAN 2016 – Partie 1] Côté perso…

Je vois beaucoup de personnes attendre impatiemment 2017 car elles ont eu une mauvaise année 2016. Je me retourne sur les 12 mois qui viennent de s’écouler et j’en suis plus que satisfaite. Bien sûr le climat mondial inquiète, bien sûr les événements internationaux scandalisent et assomment… mais ils remettent aussi en question et permettent de relativiser. Et en 2016, j’ai relativisé. J’ai beaucoup évolué, j’ai fait des choix – pas toujours faciles – et j’ai avancé. 2016 a été une excellente année sur bien des points et je ne la regrette absolument pas.

 

Année 2016, je t’ai adorée !

♣ En 2016, j’ai décidé de mettre 11 ans de ma vie derrière moi et de quitter Lyon pour une nouvelle aventure. Parce que la vie dans une grande ville me pesait, parce que je n’y avais aucun avenir professionnel, parce que j’avais l’impression d’avoir fait le tour culturellement et humainement et parce que deux années et demi de troubles du voisinage ont eu raison de ma santé mentale (et physique). Je suis installée en Auvergne, en périphérie de Clermont-Ferrand depuis le 2 septembre et je revis, c’est le paradis. Bien sûr il faut reconstruire pas mal de choses, bien sûr j’ai perdu mes amis et mes repères… mais j’en reconstruis d’autres petit à petit, je fais des rencontres et j’apprends à vivre une vie plus saine, plus zen. Je dors enfin sans boule quies, j’ai offert des chocolats à une de mes voisines qui est d’une gentillesse rare, je fais mon marché tous les dimanches matins, je vois la verdure des volcans chaque jour en allant travailler et j’ai renoué avec mon amie d’enfance… qui vit à deux rues de chez moi !

♣ Qui dit déménagement, dit changement de boulot. Après 3 ans de contrat dans une des bibliothèques universitaires de Lyon, malgré le travail intéressant, malgré l’ambiance excellente dans l’équipe, malgré les liens forts créés avec les collègues devenus amis… j’ai tourné une page. Je suis arrivée en Auvergne sans piste d’embauche, décidée à changer de vie, à prendre deux ou trois mois pour me reposer avant peut-être d’élargir mes recherches. A peine trois semaines après mon emménagement je passais un entretien et commençais dans la foulée dans une nouvelle bibliothèque universitaire, clermontoise cette fois. Et voilà qu’après moins de trois mois dans ce nouveau job, j’ai été contactée pour un nouvel entretien, pour un autre contrat… en médiathèque cette fois ! Le lendemain du rendez-vous on m’appelait pour me dire que j’étais sélectionnée ! En 2016, j’aurai donc enchaîné deux contrats et me prépare pour un troisième (top départ le 10 janvier 2017 !). Ce n’est toujours pas un CDI – au grand désespoir de ma famille – mais j’emmagasine l’expérience, je rencontre de nouvelles personnes, j’évolue et j’expérimente de nouvelles choses passionnantes. Et je suis juste aux anges !

♣ En 2016, il y a eu énormément de bébés dans mon entourage plus ou moins proche et j’ai été invitée à deux mariages en juillet (un en Auvergne… l’autre à Dunkerque !). Merci d’avoir pensé à moi les amis et félicitations ! Moi, en 2016, je me suis lancée dans plusieurs aventures amoureuses, comme ça, parce que je suis une solitaire endurcie vraiment très épanouie mais que comme des milliards de personnes vivent en couple, certains matins je me dis que je loupe peut-être quelque chose de sensationnel. Mais juste certains matins. Et ces expériences, quoiqu’assez amusantes et finalement positives – parce que là encore, m’ont fait grandir et avancer – me confirment l’adage : « Mieux vaut être seule que mal accompagnée ! ». Plus je vieillis et plus je suis exigeante. Plus je vieillis et plus je sais ce que je veux et surtout ce que je ne veux pas. Et ce que je ne veux pas, c’est me retrouver coincée dans une relation ennuyeuse sans amour, juste parce que j’ai bientôt 30 ans et que la société nous dicte un modèle précis du bonheur. Pendant des millénaires les femmes ont du subir des mariages forcés, maintenant qu’on peut avoir le choix, il s’agit de ne pas faire n’importe quoi ! De la passion, de l’exaltation, de la complicité, du partage, des découvertes… ou rien du tout. Par contre l’approche des 30 ans oblige, mon horloge biologique commence à me titiller et l’idée d’un enfant prendra peut-être encore plus de place en 2017. Qui sait ? Malgré tout, vu le monde dans lequel on vit, je me dis que mon envie égoïste de maternité n’est peut-être pas franchement à mettre en pratique.

♣ En 2016 (en tout cas le premier semestre), j’ai accentué les activités sportives et notamment le footing. J’ai réussi à courir plusieurs fois des 5kms sans m’arrêter (la première fois que j’ai couru 3 minutes j’ai cru que j’allais mourir) et j’ai même participé à Courir pour elles en mai dernier, à Lyon. Nous étions 12.000 femmes sur la ligne de départ et c’était sensationnel. Une expérience très forte émotionnellement, je recommencerai, c’est sûr ! Malheureusement, et c’est sans doute le seul point négatif de mon déménagement, je n’ai pas retrouvé d’activité sportive (pas encore). Pas de danse irlandaise sur Clermont et pas vraiment d’endroit où courir en hiver (le parc ferme très tôt, les stades ne sont pas accessibles au public). J’attends le printemps pour profiter des randonnées du coin. En attendant, le Père Noël m’a offert un vélo d’appartement et je compte bien pédaler des centaines de kilomètres !

♣ Culturellement, cette année 2016 n’a pas été très riche. En dehors de la lecture je veux dire. Si j’ai augmenté mes visites au cinéma (8 films vus dans les salles obscures contre 1 ou 2 les années précédentes), si j’ai fait un tour à l’auditorium de Lyon pour le ciné-concert (génial!) de Singin’ in the rain et si j’ai passé une journée à Disney ; je n’ai quasiment pas fait de concert cette année, à part celui des Insus au Zénith de Clermont en mai dernier (concert inoubliable soit dit en passant). Le mois de mai a également été l’occasion de renouer une nouvelle fois (pour la cinquième année consécutive) avec les Imaginales et cette année 2016 a été un cru exceptionnel. Mais je vous en parlerai davantage dans mon bilan plus « littéraire ».

D’ailleurs, littérairement, cette année 2016 a été exceptionnelle.
Je vous raconte tout ça, en détails, dans quelques jours.

 


Ce que j’attends de 2017 (hors littérature) ?

♣ Devenir famille d’accueil pour un chat abandonné, maltraité, handicapé… 

Un nouveau séjour en Irlande, parce que le dernier remonte à 2014 et que je meurs d’envie de retrouver cet accent irlandais difficile à saisir, tous les sourires et tous les beaux paysages de cette île d’Emeraude.

Le retour du sport, parce que je me sens lourde, parce que je sens que mon corps n’est pas « sain », parce que je multiplie les petits soucis de santé qui peuvent facilement disparaître si je me bouge un peu…

♣ Et par extension, continuer à vivre plus sainement en utilisant des produits toujours plus naturels, en continuant à saouler tout le monde avec mes huiles essentielles (si, ça marche !!!) et en adoptant de plus en plus une alimentation raisonnée. Non, je ne suis pas végétarienne, bien que je ne mange que très rarement de la viande dans mon quotidien… L’idée du cycle de la vie est ancrée en moi (« C’est l’histoire de la viiiiiiie… »). Par contre, on peut manger de la viande (et du poisson) en essayant de choisir ses produits autant que faire se peut (on évite le poulet d’élevage, par exemple). On peut tenter, chacun à son rythme et selon ses moyens, de vivre de façon plus réfléchie auprès de Mère Nature. En tout cas moi, ça me tient à cœur et j’essaye d’appliquer ça au quotidien.

♣ Faire plus de concerts et de sorties culturelles. J’ai déjà réservé ma soirée du 2 mai pour le concert de Julien Doré. J’aimerais bien assister à celui des Dandy Warhols en février à la Coopérative de mai, si ça botte quelqu’un ? Et je continue à fouiller dans les programmes.

♣ Continuer les rencontres professionnelles, amicales, amoureuses… pour vivre de nouvelles aventures et découvrir de nouvelles choses !

 

Je vous souhaite tout le meilleur pour l’année 2017 qui approche.
Prenez soin de vous !

 

10 thoughts on “[BILAN 2016 – Partie 1] Côté perso…”

  1. Merci pour ce bilan personnel très complet et sympathique !
    C’est une belle année qui s’achève pour toi, non seulement pour tout ce que tu cites mais aussi parce que tu as fait le choix de te focaliser sur les éléments positifs… Bravo pour cette démarche !
    Je te souhaite une excellente année 2017 et croise les doigts pour ton futur poste ! 🙂
    Par contre, juste une suggestion : tu adorerais l’Ecosse. Moi, je dis ça, je dis rien… 😀

  2. Je pense que c’est justement parce que le climat mondial (et national, sur beaucoup de points) est inquiétant que ces points positifs, ces petits (et grands) bonheurs, ces expérimentations, ces découvertes, ces rencontres, sont d’autant plus à apprécier et chérir. Un beau bilan qui fait plaisir à lire, en somme. Je te souhaite une merveilleuse année 2017.
    Je ne savais pas que tu aimais les Dandy Warhols, jamais vu en concert mais j’aime beaucoup plusieurs de leurs chansons (je les ai découvert tout récemment pour ma part). J’espère que tu pourras y assister.
    Et rien que parce que tu as réussi à caser une référence au Roi Lion, on peut dire que tu es une personne formidable (si si, on peut).

    Prends soin de toi.

  3. bonjour Maureen

    je souris ( avec bienveillance bien sûr) en te lisant .. juste Oui!! prends le temps de faire comme tu veux et quand tu veux ,de te tromper ou pas , mais qui suis je pour te dire tout çà !!?
    juste encore une chose te re dire combien j’ai été enchantée de te rencontrer , de partager avec toi je te remercie en 2016 pour moi c’est la tempête et tu es un petit phare dans cette tourmente Oui! on est blessées , secouées ,anéanties parfois pour ne pas casser il faut des points d’ancrages et tu en es un cette année 2016 (bien que je te connaisse avant en virtuel 😉 Alors !! curieuse de suivre ta route en 2017 , bonne route et …Va ou le vent te mène 😉 bisous

  4. J’essaie au quotidien, de ne pas « avoir hâte de » mais de profiter un peu plus de l’instant présent (exercice parfois périlleux). En tout cas, ce déménagement signe un chemin plus vert pour toi 🙂 (même s’il y a quelques reconstructions à effectuer). Ouhouh, super ce top départ le 10 janvier :))
    Je souhaite que tes attentes en 2017 soit comblée, de l’amour, du vrai et bien sûr, toujours autant de livres (ne soyons pas fous, focalisons-nous sur un point essentiel de nos vies de grandes lectrices).

  5. Quel beau bilan <3 ça me fait super plaisir de lire ça, et grâce à toi, je me rends compte en effet qu'il y a eu des tas d'éléments positifs en 2016 même si le climat politique et international est plus gris !
    Je te souhaite une année 2017 encore plus merveilleuse et la réalisation des tes souhaits les plus chers !

  6. Tu as eu une bien belle année, je suis ravie que ta décision de partir de Lyon ait été positive et que tu t’épanouisses en Auvergne. J’espère que 2017 t’apportera plein de belles choses encore.

  7. Ah, l’envie de devenir parent… Je la portais en moi depuis mes 18 ans. J’ai eu la chance de pouvoir la concrétiser assez tôt dans ma vie, cependant ce n’est pas un tableau tout blanc qui se peint… C’est beau et dur. Bref.
    Heureusement que certaines personnes ont vécu une belle année 2016 ! Tout n’est pas perdu 😉 Beau bilan perso =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *