Spice & Wolf, Tome 2 de Isuna HASEKURA, illustré par Jyuu AYAKURA

spice & wolf tome 2 isuna hasekura ofelbe
Spice & Wolf,

Tome 2
de Isuna HASEKURA,
illustré par Jyuu AYAKURA
Editions Ofelbe,
2015, p. 455

 

Première Publication : 2006

Pour l’acheterSpice & Wolf, Tome 2

 

Isuna Hasekura est un auteur japonais né en 1982 à Chiba. Il a étudié à l’Université Rikkyō. Il est connu pour son manga Spice and wolf.

Tome 1

 

♣ ♣ ♣

 

Holo est une déesse louve de la moisson qui peut prendre l’apparence d’une jeune fille. Décidée à rejoindre ses terres natales, elle demande à Lawrence Kraft, un énigmatique marchand itinérant, de l’y conduire. Après avoir échappé de peu à la ruine Lawrence, toujours accompagné de Holo, quitte la ville de Rubin Heigen et se dirige vers le nord, à la recherche d’informations sur le village natal de la Louve sage. En chemin, ils rencontrent Amati, un jeune marchand qui succombe au charme de Holo, tandis que Lawrence se lance une nouvelle fois dans un pari audacieux. S’apercevra-t-il à temps qu’il risque de perdre bien plus que de l’argent ?

 

Malgré mon avis un peu mitigé sur le premier tome, les éditions Ofelbe m’ont proposé de découvrir la suite des aventures de l’improbable couple Holo-Lawrence et je les en remercie.
Un peu sceptique au départ, j’ai finalement tourné la dernière page de ce volume beaucoup plus convaincue que précédemment. Les deux aventures proposées par cette deuxième intégrale sont plus rythmées et plus intrigantes que les précédentes, le tout est plus fluide et donc plus agréable à parcourir. Si ce n’est pas encore une lecture extraordinaire, Spice & Wolf s’améliore et devient franchement appréciable.

Le point un peu plus faible – ou plutôt moins apprécié par les lecteurs – du premier tome résidait dans la présence assez marquée de l’économie et du marchandage. Lawrence – le personnage masculin principal – étant un marchand itinérant, son quotidien tourne autour des ventes envisageables, des bénéfices hypothétiques et du cours de la monnaie dans chaque village traversé.
Si je n’avais pas été complètement réfractaire à cet aspect précédemment, j’y avais tout de même trouvé quelques lourdeurs qui me laissaient à penser qu’il en serait de même pour la suite… Eh bien non ! Certes cet aspect est toujours en toile de fond mais il m’a paru plus léger ou alors plus subtilement amené. En tout cas il ne prend pas le pas sur l’intrigue – même s’il permet de la faire avancer et de la dénouer – et sait se faire plus discret. La lecture se veut donc un peu moins « scientifique » (les théories et les pratiques en économie ne m’intéressent que peu) et un peu plus dans l’action… l’ensemble s’en retrouve fluidifié et devient plus agréable. Une bonne surprise.

Isuna HASEKURA.
Isuna HASEKURA.

Ce qui m’a également davantage convaincue ici, c’est le personnage de Lawrence que je trouve assez attachant. Mature et posé, j’ai aimé ses réactions, notamment vis à vis de Holo envers laquelle il a une patience angélique. Il peine à la comprendre (et nous aussi d’ailleurs) mais il reste à l’écoute et prévenant. Il n’en devient pas pour autant soumis ou mollasson, non. Brillant et déterminé, il sait aussi mener sa barque et parvenir à ses fins. C’est d’ailleurs lui qui sauve généralement la situation grâce à sa réflexion.
Plus dans l’action rapide, Holo semble ne pas toujours prendre la mesure de ce qu’elle fait. Assez égoïste et égocentrique en plus d’être immature, c’est une figure que j’ai du mal à apprécier. Je lui trouvais quelques côtés touchants dans le premier tome mais là, elle n’a fait que m’agacer. Son comportement est certes explicable mais il n’en reste pas moins insupportable à mon goût.

La personnalité de Holo est sans doute le seul point « négatif » de ma lecture. L’univers est encore trop peu développé, c’est peut-être un autre bémol à apporter mais il tient tout de même la route, sorte de contexte médiéval un brin fantastique. Au fil du voyage, on découvre de nouveaux endroits et donc de nouveaux personnages avec leurs us et coutumes. L’aspect religieux est ici abordé (dans la deuxième aventure) et j’ai bien aimé son traitement.
Comme dans le premier tome, celui-ci renferme deux nouveaux épisodes (correspondant à deux tomes en version originale) qui possèdent un début, un développement et une conclusion. Les questions posées par chacun des deux trouvent leurs réponses avec, en toile de fond, le fil rouge qu’est le voyage de Lawrence et Holo vers le Nord pour retrouver les origines de cette dernière.

Je n’avais pas beaucoup d’attentes en ouvrant cette deuxième intégrale et j’en ressors finalement positivement convaincue. Ce n’est pas parfait mais le défaut principal relevé précédemment a été légèrement gommé et d’autres aspects intéressants sont davantage mis en avant. La lecture se révèle donc plus fluide et finalement… plus passionnante !

 

Merci à Guillaume des éditions Ofelbe pour sa confiance renouvelée !

 

2 pensées sur “Spice & Wolf, Tome 2 de Isuna HASEKURA, illustré par Jyuu AYAKURA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

b8667d14e5006a7bbf1d66836c5b52aeooo