Le Papillon à roulettes de Marie GARNIER, illustré par Jeanne CHAPELLE

le papillon à roulettes marie garnier jeanne chapelle baudelaire éditions

Le Papillon à roulettes 
de Marie GARNIER,
illustré par Jeanne CHAPELLE
Editions Baudelaire,
2012, p. 57

Première Publication : 2012

Pour l’acheter : Sur le site de la maison !

Marie Garnier aurait pu être une femme tout à fait banale, elle aurait pu ne jamais écrire, suivre une carrière commerciale avec brio, se marier, avoir des enfants… tout en tradition. Or, la vie en a décidé autrement, puisqu’en 1988, elle met au monde une enfant magnifique, une enfant désirée, une enfant choyée… une enfant handicapée… ce qu’elle n’apprendra que plusieurs mois plus tard. Marie Garnier est une battante, elle ne cédera rien pour faire le bonheur de sa fille coûte que coûte, quitte à tout contrôler, quitte à tout perdre…Son combat, qu’elle décrit avec délicatesse, elle le doit à sa fille comme elle se le doit à elle-même. Un combat qui a évolué au fil des ans : garantir une belle vie à sa fille, puis réaliser qu’elle avait elle aussi droit au bonheur… sans culpabiliser… C’est cette ambivalence, cette opposition entre la mère et la femme, entre la mère et le père, entre l’amour de son enfant et la rage de l’impuissance… qui a été la source d’inspiration de cet émouvant témoignage.

♣ ♣ ♣

– Il ne vole toujours pas ! dit papa Papillon, qui est très inquiet.
– Il n’essaye même pas ! répond maman Papillon.
Maman et papa Papillon décident d’emmener bébé Papillon chez le grand papillon blanc. Ils veulent comprendre pourquoi bébé Papillon ne vole pas comme les autres petits papillons.

Ce n’est plus un secret pour personne, j’aime les albums pour enfants. Outre les beaux dessins et les belles couleurs souvent proposés, ce sont les thèmes qui me parlent et que je chéris, thèmes divertissants la plupart du temps mais thèmes assez évocateurs également.
Ainsi, lorsque les éditions Baudelaire (par l’intermédiaire de La Pause librairie) m’ont proposé de découvrir Le Papillon à roulettes et son histoire d’enfant différent, je ne pouvais qu’accepter. Je ressors conquise de la découverte, touchée par le message et enchantée par les illustrations… merci !

C’est en tant que maman d’une petite fille avec un handicap que Marie Garnier a pris sa plume pour nous raconter, toute en sensibilité et délicatesse, l’apprentissage de la vie en étant différent.
La métaphore du papillon est simple, presqu’évidente, mais efficace et il fallait y penser. Les enfants seront plus facilement attirés par l’idée (les animaux humanisés ça fonctionne toujours très bien !) mais ne manqueront pas de faire le lien et de comprendre le message derrière.

L’histoire est tristement simple : un couple de jeunes papillons attend un heureux évènement. Le jour de la naissance arrive, Bébé papillon est enfin là et c’est la fête à la maison, les grands-parents sont autant aux anges que les heureux parents. Mais voilà, les semaines passent et Bébé papillon reste calme, elle ne cherche pas à partir en exploration, à s’envoler pour visiter le monde. Le couperet tombe finalement chez le docteur, Bébé papillon a des ailes mais ne peut pas voler, jamais. Alors on l’installe dans un joli fauteuil à roulettes pour qu’elle puisse se déplacer.
Bébé papillon grandit et devient une Enfant papillon triste parce qu’elle se sent seule, malgré tout l’amour et toute l’attention de sa famille. Elle est différente des autres enfants papillons et peine à s’intégrer à leur groupe, à leurs jeux. Difficile de comprendre la joie de voler quand on ne peut pas soit même tester ! Ne vous inquiétez pas, vous vous en doutez, une solution heureuse (que je ne vous dévoilerai pas) est trouvée et le sourire revient enfin sur le visage de la petite fille papillon.

le papillon à roulettes marie garnier éditions baudelaire extrait illustration jeanne chapelleOn peut regretter le léger déséquilibre existant entre les différentes parties de l’histoire : Marie Garnier passe pas mal de temps à nous raconter l’avant naissance, l’arrivée de bébé et les premiers doutes jusqu’à l’annonce ; mais finalement, le handicap vécu par l’enfant et la tristesse qu’il engendre, n’est qu’assez peu développé.
En terme de pages (et de proportion), c’est peut-être deux tiers – un tiers… et c’est presque dommage de passer plus de temps du point de vue des parents que du point de vue de la petite fille papillon… en même temps, c’est une maman qui raconte son histoire donc le choix semble naturel.

En plus du thème important et bien traité, les illustrations offrent un sans faute pour moi. Je les ai trouvées toutes mignonnes et particulièrement à propos. Nombreuses puisqu’elles occupent chaque page de gauche, elles accompagnent très bien le texte, lui situé sur les pages de droite. Les plus jeunes pourront suivre l’histoire en regardant les images et en écoutant la voix d’un adulte avant de pouvoir eux-mêmes se lancer dans la lecture.
J’ai aimé les teintes choisies. Jeanne Chapelle n’utilise pas énormément de couleurs mais toujours les mêmes ce qui créé une unité rassurante et douce. Et si j’apprécie généralement les beaux dessins en pleine page, j’aime aussi ceux qui, plus discrets, habillent le centre et restent entourés de blanc ; c’est reposant pour les yeux et amène le lecteur/spectateur à l’essentiel (il n’y a pas une multitude de détails dans lesquels on peut se perdre).

Vous l’aurez compris, à part le minuscule bémol concernant le découpage de l’histoire, l’association du texte et de ses illustrations fonctionne à merveille et séduira plus d’un lecteur, petit ou grand enfant. Il me semble que le handicap est un sujet qu’il faut aborder au plus vite afin de sensibiliser chacun à ce sujet et étendre ensuite la pensée à la différence de façon plus générale. Le regard des autres et l’acceptation de soi comme on est, c’est important, dès le plus jeune âge !

Illustration signée Jeanne Chapelle.

Merci aux éditions Baudelaire pour leur confiance !

4 pensées sur “Le Papillon à roulettes de Marie GARNIER, illustré par Jeanne CHAPELLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adf02b94a5160193e7d76bba33e6606322222222222222222222222222