Le Coin des Albums [1]

En parallèle de la vidéo publiée dimanche dernier, voilà enfin la présentation écrite des trois albums. Si le rendez-vous vous plait autant que celui qui met en avant des BD, je n’hésiterai pas à en faire d’autres. J’ai une vingtaine d’autres albums à lire/relire et desquels je pourrai vous parler (et je ne compte pas m’arrêter là, maintenant que je suis inscrite au challenge Je lis aussi des albums !).

♣ ♣ ♣

le poisson perroquet sthers le huche nathan

Le Poisson perroquet de Amanda STHERS, illustré par Magali LE HUCHE.
Nathan, 2014, 32 pages. Pour l’acheter : Le Poisson perroquet


Dans l’eau bleue d’une mer bien salée vivait Comentutapel, un poisson perroquet. Petit, coloré, farfelu et… agaçant ! Il ne pouvait s’empêcher de répéter d’une voix aigrelette tout ce que les autres animaux marins disaient.

 

Petit album très coloré, Le Poisson perroquet met en scène les aventures de Comentutapel, petit héros orangé particulièrement agaçant. En effet, au fond des océans, l’animal répète tout ce que dit son entourage, tout le temps ! Il se promène, rencontre une méduse, un crabe, un maquereau et répète bêtement ce qu’il entend… jusqu’au moment où il tombe sur un requin… qui l’avale soudainement ! Mais au fond de l’estomac du monstre, Comentutapel n’a pas perdu sa voix et le voilà qui reprend son jeu préféré au grand dam du requin alors bien embêté. Voilà une petite aventure amusante et qui arrive à la conclusion qu’il ne suffit parfois pas d’être grand et fort pour s’en sortir, la ruse faisant très bien l’affaire.
En plus de proposer une petite histoire distrayante, Amanda Sthers offre quelques petites pistes qui, il me semble, peuvent mener un peu plus loin : la découverte de la faune et la flore des fonds marins pour commencer ou encore la formation des rimes. Comentutapel, en plus de répéter mot pour mot les interventions de ses interlocuteurs, ajoute à la fin des phrases des “poil aux…”. Jeu qui ravira les plus jeunes – notamment lorsque l’auteure part du côté du vocabulaire “pipi/caca” (rien de tel pour gagner l’attention des enfants et les faire rire aux éclats) –, c’est aussi l’occasion, à mon avis, de chercher des rimes plus ou moins riches (et intelligentes). Attention cependant, les enfants trouveront beaucoup de plaisir à asséner des “poil aux…” au quotidien après la découverte de cet album, les parents eux, seront sans doute très vite agacés par le procédé ! A vos risques et périls !
Ludique et offrant la possibilité de creuser un peu plus loin, Le Poisson perroquet n’est pas dénué d’intérêt. Et pour ceux qui doutent de la qualité du texte, vous pouvez toujours vous rabattre sur les jolies illustrations très colorées (tout se passe dans le bleu de l’océan mais la faune et la flore aux couleurs de l’arc en ciel apportent beaucoup de fraicheur à l’ensemble) proposées par Magali Le Huche !
Nathan conseille la découverte de l’album à partir de 4 ans ; je pense pour ma part (mais ce n’est qu’un ressenti très personnel et je rappelle que je ne suis pas une spécialiste) qu’il ravira les 4-6 ans !

poisson perroquet magali le huche planche

♣ ♣ ♣

la tour eiffel a des ailes nathan

La Tour Eiffel a des ailes de Mymi DOINET, illustré par Aurélien DEBAT.
Nathan, 2014, 32 pages. Pour l’acheter : La Tour Eiffel a des ailes


La tour Eiffel a envie de vacances. Alors quand Paris s’endort, la dame de fer décide de s’envoler !

 

A l’image de l’album précédent, l’auteure nous offre ici aussi, le périple d’un héros bien particulier… à savoir la Tour Eiffel, rien que ça ! La demoiselle s’ennuie au milieu de la capitale, elle a envie de voir du pays… c’est parti, direction la Normandie ! Enjambant les monuments parisiens, elle en profite pour demander à son ami l’Arc de Triomphe de l’accompagner, mais celui-ci refuse, le lendemain c’est le 14 juillet alors hors de question de rater l’évènement ! Pas de problème, la Tour Eiffel continue son chemin et se retrouve bientôt au bord de l’océan, au milieu des vaches… mais attention, il faudra être de retour à Paris dès la première heure le lendemain matin !
C’est simple mais efficace et j’ai beaucoup aimé. Et là encore, si l’on peut se contenter d’une petite lecture amusante en surface, on peut également creuser un peu plus loin. Ainsi, les enfants pourront en apprendre plus sur la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe (C’est quoi ces monuments ? À quoi ils servent ? Pourquoi ? Comment ? Quand ?…), situer la Normandie sur une carte, apprendre l’existence et la “signification” du Mont Saint-Michel ou encore rencontrer les coureurs du Tour de France (oui oui, la Tour Eiffel croise leur route… ou peut-être est-ce le contraire…). Des thèmes qui parleront peut-être moins aux plus jeunes mais qui pourront être abordés doucement avec les CP, par exemple. Encore une fois, je ne suis pas du tout spécialiste de la question, je donne juste mon ressenti.
En revanche, du côté des illustrations, je suis un peu moins emballée que précédemment. Les dessins et couleurs offerts par Aurélien Débat sont sympathiques mais un poil répétitifs à mon goût, notamment dans les teintes. L’illustrateur reste en effet essentiellement du côté du bleu et du gris, c’est un peu monochrome et donc moins frais, moins pétillant. Un petit peu dommage.
A partir de 4 ans pour une première lecture… et encore quelques années supplémentaires pour le reste !

la tour eiffel a des ailes aurelien debat

 

 

♣ ♣ ♣

 

la mélodie du bonheur jeremie fleury christelle huet gomez

coupdecoeur
La Mélodie du Bonheur
de Christelle HUET-GOMEZ, illustré par Jérémie FLEURY.
Grenouille édition, 2013, 24 pages. Pour l’acheter : La Mélodie du Bonheur


Certaines musiques sont appréciées de tous et donnent le sourire aux gens. Mais seules certaines ont le pouvoir de toucher les cœurs. Ce sont des musiques rares, qui viennent de l’intérieur… Par chance, Armand, un petit garçon qui joue de l’orgue de Barbarie pour gagner sa vie, connaît bien ces musiques. Mais aura-t-il le courage de se dévoiler et de les jouer à la belle Elisa qu’il vient de rencontrer ?

Une belle histoire, tendre et émouvante, avec pour cadre l’Exposition universelle de 1900 à Paris.

 

Album acheté lors de la dernière édition du salon de la Fantasy en Beaujolais en novembre dernier, j’ai craqué avant tout pour les illustrations. Jérémie Fleury est en effet un jeune artiste que je suis depuis quelques années, j’étais donc heureuse de le retrouver dans un album jeunesse, qui plus est dans un album se déroulant dans le contexte particulier du Paris de 1900.
Si j’ai bien évidemment adoré l’aspect visuel de cet album (qui devient l’un de mes grands favoris de ma bibliothèque !), je suis un peu plus mitigée par la petite histoire ici proposée. Mignonne comme tout elle reste malgré tout assez simple et n’offre pas vraiment d’approfondissement (contrairement aux deux autres albums précédents). Il s’agit d’une petite aventure pleine de bons sentiments qui revient sur une morale bien connue : les cadeaux qui viennent du cœur sont plus précieux que ceux qui ont une grande valeur monétaire…
A noter également que l’éditeur a fait un petit travail sur la police du texte, certains mots étant mis en avant en couleur et en gras. C’est visuellement intéressant mais je ne suis pas sûre d’avoir bien saisi le pourquoi et le comment de la sélection des termes accentués… car ils ne sont pas forcément les mots clefs des phrases et paragraphes qu’ils habitent.
Les enfants (à partir de 5/6 ans, je pense) seront ravis de lire et de relire La Mélodie du Bonheur, les adultes seront surtout admiratifs du travail offert par l’illustrateur. Images en pleine pages, bourrées de détails et de couleurs, c’est un vrai régal pour les yeux ! Et vraiment, c’est le gros gros gros plus de cet album !

Si vous aimez ce contexte parisien de la Belle époque avec son Art Nouveau, je vous conseille Les Chemins de Bohème de Pascal Brissy et Barbara Brun, publié par les éditions Marmaille & Compagnie.

mélodie du bonheur jeremie fleury

challenge je lis aussi des albums 2014 logo
3/20 !

9 thoughts on “Le Coin des Albums [1]”

  1. C’est très sympa ^^ J’aime bien le visuel du 3e. Bon, l’anniversaire de ma petite soeur est dans longtemps, mais si jamais j’ai un cadeau à faire à un enfant je pense que je viendrais sur ton blog lire tes avis sur les albums ^^
    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *