Grands Artistes de Caroline LARROCHE, illustré par Heidi JACQUEMOUD

les concentrés les grands artistes nathan
Grands Artistes
de Caroline LARROCHE
illustré par Heidi JACQUEMOUD
Nathan (Les Concentrés),
2014, p. 79

Première Publication : 2014

Pour l’acheter : Grands Artistes

Caroline Larroche, originaire de La Rochelle, travaille pour de nombreuses maisons d’édition telles que Nathan, Le baron perché, Gallimard jeunesse, Palette.

Un concentré d’infos sur 50 peintres et sculpteurs célèbres qui ont marqué l’histoire de l’art, de la Pré-Renaissance à nos jours : Van Eyck, Michel-Ange, Vermeer, Goya, Van Gogh, Kandinsky,Warhol, Picasso, Nikki de Saint-Phalle…

Avec ses nombreuses publications, Nathan vise un public jeune. Des albums pour tout petits aux romans pour adolescents et jeunes adultes, le choix est varié. Jusque-là, je n’avais testé que le côté « fiction » de la maison et en étais globalement assez satisfaite ; la qualité et la fraicheur étant souvent au rendez-vous.
En apprenant la sortie des nouveaux titres de leur collection « Les Concentrés », je me suis dit que c’était le moment de découvrir le côté plus instructif proposé par Nathan. Monuments célèbres, Grands personnages du XXe siècle… Non. J’ai choisi de me pencher sur les Grands artistes parce que ça me parlait davantage (même si les autres sujets m’intéressaient également).
Je n’irai pas jusqu’à dire que ce numéro (ou cette collection) fait partie des indispensables, mais pour une première approche et/ou un pense-bête sur un sujet, pour les plus (ou moins) jeunes enfants (et adultes), ce format est plutôt intéressant et bien conçu.

47 artistes et de nombreuses informations sur chacun d’entre eux, concentrés sur moins de 80 petites pages ; c’est possible. Portrait dessiné de l’artiste, petite biographie en deux ou trois paragraphes, mots-clefs, dates clefs (installées sur une ligne du temps) et petites anecdotes… tout est fait pour simplifier et retenir l’attention des jeunes lecteurs.
Les quatre ou cinq dernières pages sont dédiées à quelques paragraphes plus généraux et explicatifs sur la place de l’art depuis l’Antiquité, sur l’évolution du statut des artistes, d’abord considérés comme « simples » artisans sans identité propre avant de pouvoir signer de leur nom leurs œuvres ou encore sur les différentes techniques utilisées au fil des siècles.

caroline larrocheCaroline Larroche (pour le texte) et Heidi Jacquemoud (pour les illustrations) reviennent sur quasiment une cinquantaine d’artistes, peintres ou sculpteurs, jugés « indispensables ». Il y en a eu beaucoup d’autres, bien sûr, mais je trouve le choix opéré plutôt pas mal. Bien sûr, on peut regretter que sur le lot, 16 artistes aient vécu au XXe siècle alors qu’aucun n’a été retenu avant le XIIIe…
L’auteure et l’illustratrice reconnaissent dans la courte préface, que l’art existait bien avant la Renaissance italienne mais qu’il fallait faire un choix. Alors soit. De Giotto à Niki de Saint Phalle, c’est parti pour un tour d’horizon de ces génies qui ont révolutionné (ou pas) l’art de leur temps. A noter que sur les 47 noms retenus, la plupart sont des peintres (quelques sculpteurs et plasticiens ont réussi à se glisser dans la liste) et 46 d’entre eux sont des hommes… j’espère que dans un siècle, quand un second concentré sera publié, plus de femmes seront mises en avant !

Qu’il s’agisse des thèmes qui les ont inspirés ou des techniques qu’ils ont utilisées, ce petit livre permet de voir facilement une évolution entre les œuvres de la Renaissance italienne et les sculptures présentées à l’aube du XXIe siècle.
L’avantage d’un tel ouvrage c’est que l’information est tellement concentrée qu’on ne peut s’empêcher d’aller voir un peu ailleurs pour trouver d’autres éléments sur la vie d’un peintre, sur telle ou telle de ses œuvres… Fouiller la toile à la recherche des mobiles d’Alexander Calder (que je ne connaissais pas) par exemple, m’a beaucoup plu. Et je ne doute pas que la chasse aux informations pourrait plaire aux plus jeunes lecteurs et artistes en herbe.

Tout n’est pas parfait dans ce petit livre : on peut discuter certains choix, on peut regretter la brièveté des informations (d’un côté la collection – « Les Concentrés » – porte bien son nom !)… mais il ne faut pas, à mon avis, utiliser cette collection comme référence mais plutôt comme base. C’est ensuite l’occasion de creuser un peu plus tel mouvement, telle période, tel artiste avec des ouvrages plus détaillés. Idéal pour les petits curieux qui ont envie d’élargir leurs horizons !

Merci à Nathan pour cette découverte !

6 pensées sur “Grands Artistes de Caroline LARROCHE, illustré par Heidi JACQUEMOUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3c2a2805b5cd6bad72e1e738b5ffc3f7{{{{{{{{{{{{{{