Mes Acquisitions – 122

logoacquisitionsmeli

(Vous pouvez cliquer sur chaque image pour agrandir !)

Salut tout le monde !

Si le moral était un peu en baisse la semaine dernière, ce n’est plus du tout le cas pour ce numéro. Je m’éclate au boulot, j’ai testé un nouveau cours de danse pour lequel j’ai eu un coup de foudre, j’ai revu des amis que je n’avais pas vus depuis longtemps, j’ai reçu plein de livres qui m’enthousiasment et j’ai enfin acheté mes hard shoes ! Le froid et la pluie sont arrivés mais peu importe, la vie est belle.
Par contre, niveau blog/lecture, là c’est beaucoup moins bien. Je me vantais d’avoir trouvé un rythme sympa la semaine dernière… cette fois c’est la catastrophe ! J’ai du lire 300 pages à tout casser pendant la semaine (et encore !) alors que mon « rythme habituel » tournait autour des 1000 pages par semaine quand j’avais le temps… ça me manque de ne pas lire/bloguer davantage… mais c’est décidé, j’arrête de trainer des heures sur les jeux Facebook (une horreur ces trucs ! c’est d’un chronophage ! -_- ) et j’arrête de passer encore plus d’heures à farfouiller sur Youtube pour ne finalement rien trouver d’intéressant…

Allez, c’est parti pour la « semaine en images » !

ACQUISITIONS 122 LIVRES

Tout blanc de Marie-Sabien ROGER, illustré par Sylvie SERPRIX. L’année dernière je lisais des dizaines d’albums par semaine (grâce au boulot en BCD) et cette année, ça me manque… J’ai donc sauté sur l’occasion lorsque Casterman a proposé des titres du genre. Je l’ai feuilleté, il est magnifique ! Je vous en parle vite !
Sanditon de Jane ASUTEN. Offert par ma super Cali, envoyé par Péléane. Merci les filles de contribuer au développement de ma collection ! C’était un des derniers titres de l’auteure qui manquait encore à ma bibliothèque. Merci !
Le Secret de Lady Audley de Mary Elizabeth BRADDON. J’ai tellement adoré La Bienfaitrice de Elizabeth Von Arnim, édité aussi chez Archipoche, que je voulais tester un autre titre de la maison. C’est un roman qui se déroule au XIXe, c’est écrit par une femme et a priori, ça devrait me plaire !
Le Cid de CORNEILLE et Une Vie de MAUPASSANT. L’avantage de travailler dans une bibliothèque, c’est que lorsque les acquéreurs font le ménage dans les collections et prévoient les livres à mettre au pilon, on peut se servir avant les lecteurs… *sifflote* Bon, les tonnes de livres de droit ne m’intéressaient pas du tout (j’en peux plus de couvrir/étiqueter/vérifier ces livres moches et barbares !), pas plus que ceux d’économie, rien ne me tentait du côté de l’histoire de l’art et il n’y avait rien en langues (snif !)… je me suis rabattue sur ces deux « classiques ». Je possède déjà le premier en folio moche et le deuxième entre dans ma PAL. Etudiants de Lyon, préparez-vous, les caisses du pilon seront bientôt installées à votre disposition… vous pourrez vous servir ! 😉
Deux marque-pages aux couleurs de la BU. Ils viennent ENFIN d’arriver de l’imprimeur (comme le guide du lecteur)… mi-octobre, c’est pas dommage !

ACQUISITIONS 122 IRLANDEIl y a quelques semaines, j’ai profité d’une cinquantaine d’euros sur mon « porte-monnaie » Priceminister pour passer une petite commande. Elle a mis très longtemps à arriver et j’ai payé un maximum de frais de port (je regrette un peu, mais tant pis !). Voilà enfin les trois précieux arrivés… Et pour la petite anecdote : mercredi, alors que je partais au boulot, j’ai croisé le facteur à trois rues de chez moi, il m’a reconnue, m’a apostrophée et m’a délivré le carton… que j’ai trainé au boulot mais ça lui a évité de laisser un avis de passage dans la boîte et moi de me déplacer à la poste. Merci Monsieur le Facteur de m’avoir reconnue (je reçois tant de colis que ça ?!) !
Secrets de l’Irlande de Kevin EYRES. Je cherchais un beau livre qui rassemblerait quelques informations historiques, géographiques, culturelles… En gros une sorte « d’essai illustré ». Finalement, ce livre ne présente qu’un aspect « géographique » puisqu’il nous entraine dans tous les comtés d’Irlande. Les images sont belles mais les légendes sont courtes. Un très beau livre, mais pas encore celui que je cherche.
L’Irlandais de Poche de Ciaran MAC GUILL et le Dico de Poche Français/Irlandais. Ma nouvelle obsession c’est de me mettre au « gaélique irlandais », simplifié en « irlandais » aujourd’hui. Je n’ai jamais été particulièrement douée lorsqu’il s’agit d’apprentissage en autonomie (je suis un peu une fainéante, j’avoue !) et ne suis pas particulièrement douée avec les langues étrangères… mais je suis assez motivée cette fois, alors j’espère que ça portera ses fruits. Par contre, déclinaisons et prononciation improbable sont de la partie, je sens que je vais souffrir !

HARD SHOESJ’ai donc testé un nouveau cours de danse irlandaise mardi soir. L’horaire me convenait beaucoup plus que celui proposé dans l’association avec laquelle j’ai pris des cours l’année passée et je ne regrette absolument pas d’avoir sauté le pas.
J’ai souffert dès les dix premières minutes, j’avais envie de mourir dès la quinzième mais je sens qu’avec ce nouveau prof, je vais vite progresser. A la fin de l’année, je vous le dis, je vais avoir des guiboles en béton ! J’ai été courbaturée jusqu’à vendredi et aujourd’hui dimanche, mes périostes me font encore mal (je sens qu’il faudra être prudente mardi soir pour le deuxième cours) mais je suis sortie de ce premier cours complètement conquise.
Je me suis donc inscrite et… j’ai également acheté mes premières hard shoes (c’est-à-dire des claquettes irlandaise) !!! Ne sont-elles pas magnifiques ? Bon, par contre, c’est encore pire qu’avec les soft shoes (les chaussons), les pieds sont encore plus compressés au début… quel sport barbare cette danse irlandaise !

Et pour ceux qui ne savent pas à quoi ressemble la danse irlandaise (alors que je tanne tout le monde avec depuis plus d’un an maintenant…), je vous invite à faire un tour sur Youtube. Les spectacles Riverdance et Lord of the Dance, certes magnifiques (je ne m’en lasse pas), faussent un peu les choses et sont loin d’être « traditionnels ». Je vous laisse donc avec deux vidéos, l’une d’un spectacle « grand public », l’autre d’une compétition « traditionnelle ». Visuellement, vous allez voir la différence (niveau costumes, rien à voir ! :p ).

Une des troupes de Lord of the Dance, menée par Michael Flatley.
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=vi2h0vPLCto&w=420&h=315]

 

Une parade lors d’une compétition. Les danseurs n’ont pas leurs « hard shoes » (claquettes) mais leurs « soft shoes » (c’est beaucoup plus aérien).
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=hVL9rkR8NPk&w=560&h=315]

 

 

Et comme on m’a récemment demandé quelle était la différence entre claquettes américaines et irlandaises, j’en profite pour vous poster cette vidéo tirée du spectacle Riverdance. Les américaines sont en fer, c’est beaucoup plus « cool » et ancré dans le sol ; les irlandaises sont en résine, les mouvements sont plus rigoureux (le haut du corps est complètement figé et je vous assure que c’est dur de tenir la position !) et tout se fait en hauteur (on sautille tout le temps, les talons ne touchent pas terre… si vous regardez bien, les danseurs de claquettes irlandaises sont sur la demi-pointes).
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=JEYkF_VhX-U&w=560&h=315]

 

Côté blog, comme je le disais en introduction, c’est assez pauvre. Seules deux chroniques ont été publiées cette semaine, la première étant passée assez inaperçue… Le deuxième tome de Lune Mauve de Marilou AZNAR et Charlotte Collins de Jennifer BECTON. Deux styles différents, deux lectures très appréciables. 🙂

 

Une pensée sur “Mes Acquisitions – 122

  • 13 octobre 2013 à 12 h 07 min
    Permalink

    Moi j’aime bien, quand tu nous « tannes » avec la danse irlandaise : j’apprends pleins de choses sur cette discipline que j’espère pouvoir essayer un jour, alors je suis ravie 😀 Tant mieux si ta semaine a été meilleure que la précédente, en espérant qu’il en soit de même pour celle qui s’annonce !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0aa3b607597441197dce0c64f61963faCCCCCCCCCCCCCCCC