Hunger Games, Tome 2 : L'Embrasement de Suzanne COLLINS

hungergames2

coupdecoeur

Hunger Games,
Tome 2 : L’Embrasement
de Suzanne COLLINS
(Lecture Commune,

Challenge YA/Jeunesse – 32/24)
Pocket Jeunesse,

2011, p. 399

Première Publication : 2009

Pour l’acheter : Hunger Games, Tome 2

 

Suzanne Collins est une écrivain et auteure américaine qui écrit depuis vingt ans des scénarios de programmes de télévision pour la jeunesse. Elle a connu un grand succès grâce à ses romans de la trilogie The Hunger Games, après avoir écrit plusieurs livres de fantasy.

Tome 1 Tome 3

 

Les avis des autres participants à la LC : Ananas, Aniouchka, Candyshy, Dex, Emisa, Emmy, Flof13, Julianany, Livromaniac, Lux Oxa, Mademoiselle-Soleil, Math-en-Book, Mia, Myiuki22, Stellabloggeuse, Stephanie.

 

♣ ♣ ♣

 

Après avoir gagné les Jeux de la Faim, Katniss Everdeen et Peeta Mellark retournent dans leur district. Alors que la « tournée de la victoire » dans le pays est sur le point de commencer, elle est visitée par le président de Panem. Il explique que le tour qui leur a permis de sortir tous deux vainqueurs des jeux, considéré comme un acte de rébellion envers le Capitole, donne des idées aux 12 districts du pays.
Il la menace de tuer son meilleur ami, Gale, si elle ne peut prouver à tout Panem que son acte n’était pas une provocation, mais un acte irréfléchi commandé par son amour fou pour Peeta.

 

Je vais tenter, autant que possible, de ne pas spoiler ce qui s’est passé dans le premier tome, mais je ne promets rien. Difficile de parler d’une suite sans évoquer les conclusions apportées précédemment… Dans le doute, si vous n’avez jamais lu Hunger Games et comptez le faire, abstenez-vous de lire ce qui suit. Je ne veux pas être responsable d’un spoil.

Alors Hunger Games… J’ai aimé le premier tome que j’ai lu il y a quelques mois et j’ai apprécié l’adaptation sortie il y a quelques semaines seulement (je voulais d’ailleurs vous en parler mais j’ai trop tardé et suis maintenant incapable de le faire… j’attendrai donc d’acheter le DVD et de revisionner le film pour ce faire). J’étais donc ravie de retrouver les héros de Panem mais tout de même un peu inquiète. Ce deuxième tome allait-il être à la hauteur du premier ? J’ai lu des chroniques (très) positives mais aussi des avis déçus… La lecture commune organisée sur Livraddict était l’occasion de me faire enfin ma propre idée !
J’ai trouvé le début (la première partie) un peu lent et donc un peu long… mais une annonce survient et change tout. Ce retournement de situation que je ne soupçonnais pas (je n’avais pas été spoilée) m’a coupé le souffle ! L’action est alors de retour et les pages se tournent toutes seules…
Je ne sais pas si j’ai préféré ce deuxième tome au premier car j’ai eu beaucoup de plaisir à lire les deux… mais en tout cas il me tarde de dévorer le troisième et dernier tome de cette trilogie, qui n’est malheure
usement pas encore dans ma PAL !

S’il fallait donc trouver un « défaut » à ce deuxième tome, ce serait son début et encore, on ne peut pas vraiment parler de défaut. Je m’explique. J’ai effectivement trouvé la première partie un peu longue mais nécessaire car, elle pose les bases de l’intrigue et l’ambiance régnant dans les douze districts (on les visite rapidement lors de la « tournée » de Katniss et Peeta) depuis que la jeune fille a déjoué les règles du Capitole dans l’arène, à la fin du premier tome (je laisse mon propos volontairement flou pour ne pas spoiler ceux qui n’auraient pas lu celui-ci…). On comprend alors bien l’état d’esprit de tous les personnages et des « communautés » qu’ils croisent puisqu’on prend le temps d’accompagner tout ce petit monde sur les routes de Panem pendant quelques semaines…
Et puis, le Capitole fait sa fameuse annonce et là… je crois que ça a été autant un coup pour moi que pour les personnages (c’est pour ça, évitez de vous spoiler, sinon vous n’aurez plus la surprise et les émotions qui vont avec !). Je n’ai presque rien vu venir et ça m’a coupé le souffle. Tout s’accélère par la suite, jusqu’aux dernières pages et l’apogée de l’intrigue… Et quelle torture de devoir s’arrêter sur ces révélations et ne pas avoir la suite à portée de mains ! Un petit conseil, si vous vous lancez dans cette lecture, prévoyez le troisième tome près de vous…
Vous pouvez finalement constater que l’aspect « négatif » de la narration n’en est pas vraiment un puisqu’il sert le récit en lui donnant un rythme et une intensité particulière, jusqu’au dénouement du tome, surprenant ! C’est tellement prenant que j’ai lu les 250 dernières pages d’une traite… Autant dire que Suzanne Collins maîtrise son effet…

La première partie m’a également un peu gênée à cause du comportement de Katniss. En effet, je n’ai pas toujours compris ses choix et ses réactions même si je conçois parfaitement que son cœur balance entre Gale et Peeta… ah les triangles amoureux, on n’y échappe pas ! D’ailleurs, c’est un aspect du texte à prendre en compte puisqu’il est quand même assez présent. Je ne suis pas très fan des romances « jeunesse » (surtout lorsqu’il y a triangle amoureux) mais là, ça va parce que c’est plutôt bien traité, parce que ça n’empiète pas sur le reste et que ça s’inscrit dans une intrigue intelligente et un univers intéressant. La romance est donc présente mais ce n’est pas l’aspect principal du livre.
Pour en revenir à Katniss, comme dans le premier tome, j’ai réussi à l’apprécier véritablement à partir de la fameuse annonce (donc dans les deuxième et troisième parties)… et je l’ai même soutenue dans son choix (à savoir, sans trop spoiler quand même, sauver Peeta coûte que coûte, même à ses dépends). Lorsque les ennuis sont vraiment là, je l’ai trouvé beaucoup plus réfléchie, posée, mature et donc attachante, en ce qui me concerne.

KatnissPeetaGaleDu côté des autres personnages, commençons par les deux garçons qui font battre le cœur de la Belle.
Gale, un peu plus âgé, est son ami d’enfance. Il devient son cousin pour sauver les apparences et protéger les familles du District 12 (parce que si par malheur les autres districts et le Capitole apprenaient que la romance entre Katniss et Peeta est un leurre… ça chaufferait pour tout le monde !). Ce jeune homme donc, débrouillard et travailleur, ne me touche absolument pas. Je pense que ça s’explique par le manque de temps que l’on passe en sa compagnie… finalement, on ne le connaît presque pas… d’où mon indifférence. Je comprends en revanche que Katniss se raccroche à lui car il appartient à un passé « heureux » (en tout cas, heureux comparé à son présent).
Peeta quant à lui, le fils du boulanger, est peut-être le personnage que je préfère depuis le début. Droit, courageux, déterminé, plus rusé qu’il le laisse voir… mais peut-être un peu trop « lisse » parfois ? Trop prévisible du moins. On apprend à le connaître depuis la moitié du tome précédent et il est évident qu’il a ma préférence, malgré son côté un peu « fade » parfois. Mais je comprends également que Katniss l’associe à tout ce qui touche aux jeux et à la mort…
Les personnages secondaires sont nombreux : Haymitch (qu’on voit trop peu, trop mis en retrait à mon goût), les familles des héros dans le District 12, les anciens candidats qu’on apprend petit à petit à connaître (Finnick par exemple, qui a su me convaincre) ou encore le président Snow qui est bien flippant malgré ses rares apparitions, il m’intrigue beaucoup !
Hunger Games est le terrain de plein d’acteurs et de « passifs », tous ont leur place et leur importance dans cette histoire et ajoute du relief et de la profondeur dans le monde crée par Suzanne Collins.

Le monde, parlons-en. Panem et ses districts que l’on découvre de plus en plus et qu’on est surpris de voir si travaillé, complexe et intéressant. L’aspect politique et gouvernemental est de plus en plus creusé mais il reste encore tellement de mystères… La révélation à la fin de ce tome ouvre de nouvelles perspectives mais pose aussi de nouvelles questions qui, j’espère, trouveront leurs réponses dans le troisième et dernier tome de la trilogie… Il me tarde de découvrir tout ça ! Que cache le président Snow derrière ce sourire inquiétant ? Pourquoi le Capitole utilise toujours les mêmes images de vous savez quoi ? Que cachent-elles ? Que vont devenir les héros ? Comment vont-ils pouvoir échapper aux griffes du Capitoles ? Arg… il faut que j’achète et lise la suite très rapidement !

J’aime beaucoup la plume de Suzanne Collins (la traduction français est signée Guillaume Fournier). C’est fluide et très agréable à lire sans non plus être simpliste. L’auteure est douée pour décrire les scènes d’action et insuffler un rythme, une grande tension à son récit.
Elle a choisi de nous conter cette histoire avec un point de vue interne, à travers les yeux de Katniss. Le lecteur a ainsi encore plus l’impression de vivre les choses comme s’il y était ! Je n’ai eu aucun mal à tourner les pages pour avaler la suite, bien au contraire !

Pour conclure. Hunger Games c’est addictif, on commence la lecture et on ne peut pas s’arrêter avant la fin. Je ne sais pas à quoi tient cette addiction, mais c’est comme ça… et ça fonctionne du tonnerre !

 

Une pensée sur “Hunger Games, Tome 2 : L'Embrasement de Suzanne COLLINS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6416f91e2ccef47d6e878885940f4847SSSSSSSSSSSSSSSSSSS