La Communauté du Sud, Tome 7 : La Conspiration de Charlaine HARRIS

la communauté du sud tome 7 la conspiration charlaine harris j'ai lu
La Communauté du Sud, Tome 7 :

La Conspiration
de Charlaine HARRIS
J’ai lu,
2009, p. 407

Première Publication : 2007

Pour l’acheter : La communauté du Sud, Tome 7

Charlaine Harris (née le 25 novembre 1951) est une romancière américaine. Elle écrit des romans policiers et des romans d’amour paranormaux. Le premier tome de sa série La Communauté du Sud a fait l’objet d’une adaptation en série télévisée en 2008 sous le titre de True Blood.

La série décrit une coexistence entre vampires et humains au cœur d’une petite ville de Louisiane. Au cœur de cette coexistence se trouve le «True Blood», une boisson à base de sang de synthèse qui permet aux vampires de se nourrir. Si certains essaient de s’intégrer, d’autres au contraire, refusent ce sang synthétique et continuent à se nourrir de sang humain. Quant aux humains, la peur de l’inconnu les envahit et le racisme anti-vampires augmente au fur et à mesure que les meurtres se succèdent. Au coeur de ce conflit, l’amour entre Sookie, serveuse au Merlotte’s, et Bill, un vampire.

 Tome 1  Tome 2  Tome 3  Tome 4  Tome 5
 Tome 6  Tome 8  Tome 9  Tome 10 Tome 11 

♣ ♣ ♣

« Après les dégâts provoqués par l’ouragan Katrina, la Reine des vampires avait tout perdu et était accusée de meurtre ! Et bien sûr, moi seule pouvait la blanchir ! On m’a donc envoyée, moi, Sookie Stackhouse, avec la délégation officielle, au sommet des vampires. J’avoue que je n’étais pas mécontente de quitter Bon Temps pour les bords du lac Michigan. Il allait s’en passer, des choses ! À commencer par des meurtres. Beaucoup de meurtres. »
Trahie par son grand amour aux longues canines, la jeune serveuse télépathe doit non seulement gérer un nouveau prétendant – un tigre-garou ô combien séduisant ! – mais également aider la Reine à recouvrer sa puissance financière et son autorité morale. Sookie devra choisir son camp, au jeu dangereux de la vie et de la mort…

En terminant le tome précédent, je n’étais pas pressée plus que ça d’entamer celui-ci, et mon engouement général en a peut-être pâti. Malgré des améliorations notables au fil des tomes, je commence à me lasser, et je n’ai pas dévoré ce septième volet comme je l’avais fait avec les précédents.

Malgré une enquête plutôt bien menée, qui m’a laissée dans le doute jusqu’au moment des révélations, je me suis ennuyée. Je n’ai pas du tout été happée par cette histoire de conspiration autour de Sophie-Anne, la reine des vampires, et les différentes scènes en sa présence ou en présence d’autres spécimens aux longues canines m’ont paru molles… Heureusement, le chapitre 17 m’a réveillée et m’a tenue en haleine ; mais bon, il arrive trop tard pour rattraper l’impression générale, c’est un des derniers chapitres du livre…

En parallèle, on retrouve l’histoire de Sookie avec Quinn, le tigre-garou, mais comme précédemment, cette relation ne m’intéresse pas. Je n’arrive pas à m’attacher à ce jeune homme, malgré toute la bonne volonté du monde. Serait-il trop parfait ? Non, il cache un truc louche, et on a déjà un aperçu de ce que c’est, grâce à quelques révélations bien placées.
Heureusement, les scènes avec Eric, bien que toujours trop rares à mon goût, sont un délice. Il y a une complicité, une certaine tendresse entre le vampire Viking et l’héroïne, un truc qui me plaît. Cette relation ambigüe évolue au fil des tomes, s’approfondit, et ça, ça me plaît encore plus ! Eric et Sookie se sauvent mutuellement la vie, ils sont liés et c’est bien plus qu’une attirance sexuelle, contrairement avec les autres amoureux de la jeune femme. Je ne sais pas ce que nous réserve Charlaine Harris de ce côté-là, mais c’est bien pour cette relation particulière que je continue ma lecture et que j’ai hâte de connaître la toute fin !

L’auteure nous présente de nouveaux personnages et de nouvelles créatures dans ce tome, mais ne s’attarde sur aucun d’entre eux, c’est dommage. Encore une fois, Charlaine Harris se focalise sur son héroïne, sur ses pensées, ses envies, ses doutes,… Mais heureusement, je me rends compte que Sookie – malgré son nom de chien -, m’est devenue de plus en plus sympathique. Et comme pour une bonne copine, je prends plaisir à suivre son évolution, à la voir mûrir et s’affirmer face aux autres personnages.

J’ai été très surprise de constater que ce septième tome se déroule de longs mois après la fin du sixième volet, alors que jusque là, Charlaine Harris nous avait habitués à ne séparer les différentes histoires que de quelques semaines au grand maximum. Cependant, cette décision nouvelle est rafraîchissante et nous permet de faire un grand pas en avant. 
En revanche, j’ai été très déçue que cette aventure prenne pratiquement entièrement place à Rhodes, dans l’hôtel réservé au somme vampirique, pour moins d’une semaine. Bon Temps et ses habitants que j’aime (Sam, Jason, Amélia,…) ne sont sous nos yeux que durant les tous premiers chapitres et ensuite, hop, on les oublie, jusqu’aux dernières pages, où l’auteure nous annonce une grande nouvelle ! J’ai ressenti un petit manque de ce côté-là, et j’en viendrais presque à regretter que Sookie ne soit pas une narratrice omnisciente pour pouvoir nous raconter ce qui se passe dans sa petite bourgade d’origine, pendant qu’elle est dans une grande ville…

Enfin, même s’il s’agit toujours de bit-lit, et donc plutôt de littérature de divertissement, je suis agréablement surprise par l’évolution de la plume de Charlaine Harris. En effet, son héroïne grandit alors les descriptions et dialogues s’en ressentent ; ils semblent plus réfléchis, plus travaillés et plus aboutis. Ainsi, les quelques 400 pages du récit, malgré une intrigue ennuyeuse, se lisent facilement et avec grand plaisir.

Le tome 8 (dernier tome publié en français à ce jour) attend gentiment dans ma bibliothèque, mais je pense attendre un peu avant de l’entamer, sous peine de lassitude et d’indigestion.

Une plume qui suit l’évolution de l’héroïne : plus réfléchie, plus travaillée, plus aboutie. Un chapitre 17 haletant, très prenant ! Une héroïne de plus en plus attachante. Les scènes avec Eric qui laissent entrevoir une complicité et une tendresse grandissante envers l’héroïne.
Intrigue un peu ennuyeuse. Peu d’approfondissements des personnages secondaires. Une intrigue trop éloignée de Bon Temps et de ses charmants habitants…

4 pensées sur “La Communauté du Sud, Tome 7 : La Conspiration de Charlaine HARRIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

704bd2a64c0ec13936085c384acbd5b0yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy