Anna Karénine de Léon TOLSTOI

anna karenine
Anna Karénine
de Léon TOLSTOI
Le Livre de Poche,

2006, p. 1021

Première Publication : 1873 – 1877

Pour l’acheter : Anna Karénine

Léon Tolstoï, nom francisé du comte Lev Nikolaïevitch Tolstoï, né le 28 août / 9 septembre 1828 à Iasnaïa Poliana en Russie et mort le 7 novembre / 20 novembre 1910 à Astapovo, est un des écrivains majeurs de la littérature russe, surtout connu pour ses romans et ses nouvelles, riches d’analyse psychologique et de réflexion morale et philosophique.
Wikipédia.

 

 

Anna n’est pas qu’une femme, qu’un splendide spécimen du sexe féminin, c’est une femme dotée d’un sens moral entier, tout d’un bloc, prédominant : tout ce qui fait partie de sa personne est important, a une intensité dramatique, et cela s’applique aussi bien à son amour. Elle n’est pas, comme Emma Bovary, une rêveuse de province, une femme désenchantée qui court en rasant des murs croulants vers les lits d’amants interchangeables. Anna donne à Vronski toute sa vie. Elle part vivre avec lui d’abord en Italie, puis dans les terres de la Russie centrale, bien que cette liaison « notoire » la stigmatise, aux yeux du monde immoral dans lequel elle évolue, comme une femme immorale. Anna scandalise la société hypocrite moins par sa liaison amoureuse que par son mépris affiché des conventions sociales.

Que dire sur ce livre, si ce n’est qu’il est magnifique ? J’avais aimé l’histoire d’Emma Bovary, j’ai adoré celle d’Anna Karénine. La plume est plus qu’agréable, l’histoire passionnante. Ne vous inquiétez pas des 985 pages de récit, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Tolstoï a une façon d’écrire vraiment surprenante. J’ai été conquise par le passage de l’accouchement de Kitty selon le point de vue de Lévine (son mari), je m’y serai cru ! Et les pensées d’Anna qui par amour passionnel, en vient à croire que son amant ne l’aime plus, car il en aime une autre, et s’enferme dans une folie furieuse… Je me suis sentie si proche d’Anna, par ses pensées, son caractère, que ce livre m’a permis d’apprendre des choses sur moi-même. L’auteur a si bien retranscrit les sentiments d’Anna, que j’aurais presque pu écrire les mêmes choses en parlant de mon ancienne relation amoureuse, vraiment très surprenant et passionnant ! Je ne peux m’empêcher d’être enthousiaste alors : Lisez-le, c’est un chef d’oeuvre !

Une pensée sur “Anna Karénine de Léon TOLSTOI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

952b99eb11400280a895604fd9431a4499999999999999999999999